Gâteau au yaourt, un classique déclinable à l’infini !

Aujourd’hui j’ai envie de revenir sur l’un des premier gâteau que j’ai fait étant petite.
Le gâteau que nous avons probablement tous et toutes fait au moins une fois dans notre vie.
Un classique d’une simplicité enfantine, déclinable à volonté selon nos envies, nos goûts, nos humeurs, ce que l’on a dans nos placards.

Un gâteau super moelleux dedans et croustillant autour… Le meilleur des gâteaux, non ? ;)

Le gâteau au yaourt, moelleux dedans, croustillant autour...
Le gâteau au yaourt, moelleux dedans, croustillant autour…


Rendre vos gâteaux encore plus moelleux

Dans les recettes habituelles, un gâteau au yaourt se fait avec deux oeufs.
Et bien moi je n’en mets qu’un ! (je pense même que je pourrais ne pas en mettre du tout, mais je vous avoue que je n’ai pas encore osé le faire)
L’œuf qui manque je le remplace par du bicarbonate et du vinaigre de cidre ! (mélange que ma copine Lili, végétalienne, utilise pour remplacer les œufs dans un gâteau — ce qui me fait dire que je pourrais ne pas en mettre du tout… Promis Lili le prochain je le teste sans œufs !)
Edit : Lili ajoute qu’il faut dans ce cas (si on n’utilise pas d’œufs) remplacer un peu de farine de blé par de la fécule de maïs (Maïzena) ou de pomme de terre, pour favoriser « la chimie ». (remplacez un pot de farine de blé par de la fécule).

Je mets du vinaigre de cidre dans tous mes gâteaux ou presque, il apporte un moelleux incomparable (incomparable je vous dis, ne cherchez pas à me contre dire), associé au bicarbonate, il se passe une réaction chimique (que je ne saurais vous expliquer, si j’ai des culino-chimistes parmi mes lecteurs je ne serai pas contre une explication) qui rend les gâteaux aériens, moelleux, légers… Bref ! Mettez de côté vos a priori (du vinaigre dans un gâteau ? Baaaah !) et mettez du vinaigre dans vos gâteaux ! :)

Passons donc à la recette, puis retrouvez en dessous les déclinaisons possibles…


Ingrédients :

  • 1 pot de yaourt (qui servira de mesure pour les autres ingrédients)
  • 1 oeuf
  • 1/2 pot d’huile neutre (ou de beurre)
  • 2 pots de sucre en poudre (ici 1 pot et demi)
  • 3 pots de farine de blé
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 1 cc de bicarbonate alimentaire
  • 1 cs de vinaigre de cidre

Préchauffez votre four à 180°C.

Dans un cul de poule ou un saladier, versez le yaourt.
Passez le pot sous l’eau, séchez-le (je préfère, ainsi la farine et le sucre ne collent pas au pot…) , puis servez-vous en pour doser le sucre. Versez dans le saladier, ajoutez l’oeuf et mélangez bien.

Versez les 3 pots de farine, puis le demi pot d’huile, mélangez.

Ajoutez enfin la levure, le bicarbonate et le vinaigre de cidre (ça mousse, c’est normal) et mélangez de nouveau.

Versez l’appareil obtenu dans un moule à manqué beurré ou huilé (au spray, magnifique invention l’huile en spray, je vous la conseille !) au 3/4 et enfournez pour 30 à 40 minutes — temps qui peut différer en fonction de la puissance de votre four.

Vérifiez la cuisson avec un pic en bois (cure-dent) ou un couteau, il doit ressortir sec.

A la sortie du four, patientez quelques minutes avant de démouler et de le laisser refroidir sur une grille par exemple (pour favoriser le croustillant de la croute).



Et si on n’a pas de yaourt en pot ?

Bah oui, si vous n’avez qu’un pot d’un kilo de fromage blanc par exemple ?
Et bien prenez un ramequin pour doser 1 pot de fromage blanc, puis servez-vous de ce ramequin pour doser le reste des ingrédients comme avec un pot de yaourt…
C’est le même principe que pour les dosages américains avec leur « cup » ! ;)

Un gâteau aux nombreuses déclinaisons possibles

Variez les yaourts

Utilisez un yaourt aromatisé, ou un yaourt aux fruits pour apporter une saveur différente à votre gâteau très simplement.
Pensez à réduire la quantité de sucre dans ce cas, 1 pot et demi (voire 1 pot selon le yaourt)

Ajoutez des fruits ou des zestes d’agrumes

Ajoutez quelques zestes de citron, d’orange ou de mandarine pour parfumer délicatement votre gâteau ou ajoutez des fruits (des pommes, des poires ou encore des framboises !).
Idem que ci-dessus, si vous utilisez des fruits de saison, donc sucrés, pensez à réduire le sucre dans la préparation.

Ma grand-mère achète des fruits confits (rayon pâtisserie) qu’elle fait mariner dans du rhum, puis les incorpore à la préparation : succès garanti !

Toutes les occasions sont bonnes pour manger du chocolat

Que ce soit du chocolat pâtissier en tablette, du cacao en poudre ou des pépites de chocolat, faites vous plaisir !
Pour les quantités :

  • 200 g de chocolat en tablette, préalablement fondu
  • 100 g de chocolat en poudre
  • 150 à 200 g de pépites de chocolat

Changez de farine !

Substituez 1 pot de farine de blé par de la farine de châtaigne par exemple (j’adore la farine de châtaigne, mais elle ne doit pas être utilisée toute seule dans ce cas, elle alourdirait le gâteau, et ce n’est pas ce que l’on veut, n’est-ce pas ?) ou encore de la noix de coco râpée, de la poudre d’amande et/ou de noisettes, soyons fous !

Décorez votre gâteau !

Coupez-le en deux dans la largeur (avec un long couteau fin) après qu’il ait refroidi et fourrez-le de chocolat, ou de pâte à tartiner, ou encore de mousse de fruits !

Et/ou recouvrez-le de chocolat pâtissier fondu (ou de pâte à tartiner), pour cela patientez qu’il ait complètement refroidi, puis placez-le sur une grille. Versez le chocolat fondu sur le dessus et étalez-le délicatement à l’aide d’une spatule plate (type maryse par exemple).

Avant la mise en cuisson vous pouvez aussi parsemer quelques amandes effilées, ou des vermicelles de chocolat colorés.
Aujourd’hui on peut trouver un tas de belles idées de décoration au rayon pâtisserie des magasins (fleurs en sucre, paillettes de sucres dorées, etc…)

Faites un gâteau zébré ou arc en ciel

Il est très simple de réaliser un gâteau zébré, il vous suffit de partager la pâte en deux, et de suivre les instructions de la recette.

Gâteau zébré (à la pâte à tartiner)

Pour le gâteau arc-en-ciel, procédez comme pour la recette du rainbow cake, mais avec une base de gâteau au yaourt :)

Rainbow cake (sans œuf)

Une autre version du gâteau arc-en-ciel : un arc-en-ciel de smarties !

Gâteau arc-en-ciel Smarties


D'autres recettes que vous pourriez aimer :




37 thoughts on “Gâteau au yaourt, un classique déclinable à l’infini !”

  • Hello ma Juju !
    Merci pour le clin d’oeil, hihi ! :)
    Pour remplacer cet oeuf, il faudrait rajouter un peu de fécule, mais pas forcément diluée, juste comme ça, quitte à retirer un peu de farine. :)
    Et un yaourt de soja ferait bien l’affaire pour une recette végétale !
    Tiens, ça y est, tu m’as donné des envies de gâteau et de tester, haha !!!! :)
    Très belle photo… <3 Plein de gros bisous !

  • Ha ben t’as pas bien fait de passer par là ma Lili, je vais rajouter cette infos alors ! (si je peux éviter de dire trop de bêtise ça m’arrange ! ^^)
    Qu’est-ce que tu appelles « un peu » ? Une cuillère à soupe ? Deux ?

    Je suis bien contente de te donner de belles envies comme ça ;)

    Le gâteau au yaourt c’est celui que je préfère Rosenoisettes, il est tellement moelleux, tellement craquant, tellement facile à faire… J’adore ! :)

    Bises les filles !

  • Recette testée avec des framboises et c’était très bon (mangé en 24h..!)

    N’ayant pas de vinaigre de cidre j’ai mis 2 œufs comme tu le suggérais, mais la notion de moelleux incomparable va me pousser à essayer cette recette avec le vinaigre !

  • Hello Jujube :) voilà ce que la non culino chimiste a pu trouver :
    Le bicarbonate de soude est un produit chimique pur nommé sodium de bicarbonate
    Lorsqu’on le dissout dans l’eau, le bicarbonate de soude se sépare en sodium (Na+) et en ions de bicarbonate (HCO3-). Dans l’eau, le vinaigre, une solution faible en acide acétique (5%), se dissout partiellement en hydrogène (H+) et en ions d’acétate (CH3COO-).
    La réaction bicarbonate de soude et vinaigre est en fait le résultat de DEUX réactions : une réaction acide de base suivie d’une réaction de décomposition.
    Quand les deux ingrédients sont mélangés, les ions d’hydrogène (H+) du vinaigre réagissent avec les ions de bicarbonate du bicarbonate de soude pour former un nouveau produit chimique appelé l’acide carbonique (H2CO3).
    L’acide carbonique ainsi formé se décompose immédiatement en un gaz, le dioxyde de carbone (CO2), et en eau (H2O).
    C’est le dioxyde de carbone qui est responsable de la formation de bulles et de mousse dès qu’on mélange du bicarbonate de soude et du vinaigre.
    Bref, t’as bien compris, à chaque fois que tu mélanges les deux produits, tu fais une bombe !!! ha ha ha ! ton gâteau est prêt au décollage !!! Bon voyage gourmand :)
    Finalement valait peut-être mieux pas le savoir ?!!! … hi hi !

  • Hé les filles, vous n’avez jamais fait de volcans avec vos enfants (Jujube je ne sais pas si tu en as mais toi Sandy !!!) On mais du bicarbonate de soude dans une petite bouteille ou un bocal, on l’enterre en haut d’un petit tas de sable qui figure le volcan et on ajoute le vinaigre. Éruption de lave garantie !
    Tout ton article me renvoie à l’époque où mes filles étaient encore des adorables bouts de choux : le mythique gâteau de yaourt fait à toutes les sauces, les ingrédients doublés avec du chocolat râpé en guise de pépites, les gâteaux faits en douce dans le dos de maman pour faire une surprise. Que de bons souvenirs…
    Je note ton astuce « 1 c à s de vinaigre de cidre et 1 c à c de bicarbonate » et te félicite pour cette très belle photo.
    Bisous Jujube

  • Oh je n’ai jamais fait de volcan moi !

    Merci pour ce petit cours de chimie Sandy, promis mon gâteau n’explosera pas ! :P (bien que j’ai bien remarqué que ça fait « pshiiiiit » quand je mets mon bicarbonate et mon vinaigre dans mon saladier ! Mais pas de « bang » ! ^^)

    Ce que je ne comprends pas en fait c’est comment le mélange des deux réussi à remplacer la coagulation de l’œuf… L’œuf ne mousse pas lui !
    Je n’ai pas fait de carrière scientifique, je commence à comprendre pourquoi ! lol (pourtant j’adore la « magie » de la chimie…)

    Merci les filles pour vos éclaircissements sur la chose ;)

  • trop contente d’avoir trouvé cette recette! par contre la pate est très compacte (j’ai suivi la recette a la lettre promis, version vgl) et jamais de la vie je rempli mon moule avec un pot… j’ai donc doublé la dose! hâte de voir ce que ca donne :P

  • Bonjour ! j’ai fait ce gâteau. J’ai mis la pâte dans un moule à cake. Et je le trouve un peu massif . Pourquoi ? j’ai fait exactement comme la recette. Bon tout de même mais je l’aurais préféré plus léger. Merci

  • Bonjour Françoise,

    « Massif » dans le sens où il n’est pas aéré ? (Dense ?)
    C’est étrange car c’est une recette que je fais très régulièrement je n’ai jamais eu de soucis.
    Peut-être cela vient-il de la cuisson ?
    Si votre four est particulièrement performant, il se peut que le gâteau ait cuit trop vite et n’ait pas eu le temps de se développer, vous voyez ce que je veux dire ?
    A première vu je n’ai pas d’autres explications, je suis désolée…

    Bonne journée,
    Julie.

  • oup’s il n y a pas la fin de mon commentaire…
    j’ai rajouté un peu d’eau (1/2 pot) car la préparation était vraiment trop épaisse, malheureusement le gateau est resté tout plat :(
    Il était moelleux à l’interieur parfait à l’exterieur mais pas gonflé.
    J’ai trouvé également que le gôut de la Maïzena était trop prononcé (un pot).
    Je me demande si le problème ne viendrait pas de mon four comme dit plus haut…
    je re testerai ;)

  • Bonsoir Delphine,
    Il n’a pas gonflé du tout ? Vous me posez une colle, je ne vois pas ce qui a bien pu se passer, entre la levure et le bicarbonate + vinaigre, on obtient normalement un bon résultat. C’est un mystère pour moi je vous avoue.

    En ce qui concerne la Maïzena, il semblerait que vous ayez un palais plus sensible que le mien ;) j’utilise régulièrement la maïzena pour remplacer complètement la farine (ou pour faire des sauces par exemple), je ne pourrais pas di que j’y vois une différence en terme de saveur.
    Je suis désolée que vous n’ayez pas apprécié :/

    Pour le four ce possible, s’il chauffe trop il a pu ne pas laisse le temps au gâteau de se développer.
    Mon four fait partie d’une gazinière, pas réputé pour être un four particulièrement performant… C’est pas top pour faire cuire du pain, mais de toute évidence plutôt avantageux pour les gâteaux ! ^^

    J’espère que la prochaine tentative sera plus satisfaisante.

    Bonne soirée,
    Julie.

  • Bon ben voilà… Mon homme ayant eu une soudaine envie de gâteau au yaourt, je suis tombée sur ta recette. J’ai bien mis le vinaigre, au moment où mon homme ne regardait pas ;), et j’ai remplacé un pot de farine par un de Maïzena. Là, le gâteau est au four… Verdict dans 3/4 d’heure…

  • Alors verdict : j’ai sous-estimé sa levée, ce qui fait qu’il a débordé dans le four, mais je confirme que ce qui a bien voulu rester dans le moule était hyper léger et moelleux. Je retiens l’astuce du vinaigre/bicarbonate pour d’autres réalisations.

  • Ha mince ! Je suis contente que tu aies approuvé l’astuce, mais désolée que la moitié de ton gâteau ait tenté de s’échapper… :/

    Merci d’avoir testé une de mes recettes et merci pour ton retour :-)

    Bonne journée, Julie.

  • Aujourd’hui cela doit être bien la 100e fois que je fais ta recette de gâteau au yaourt, cela valait donc bien un petit commentaire :-)
    J’en ai profité pour tester la version sans œuf et c’est parfait!
    Merci

  • Merciiiii Aurélie ! :)

    Bah figure toi que je n’ai pas encore testé moi sans oeuf !
    Tu as fait quoi ? Tu as remplacé un pot de farine de blé par de la fécule et c’est tout ?
    C’est fou parce que j’en ai fait au moins mille des gâteaux sans œufs depuis cet article, mais le gâteau au yaourt ça reste le seul où je n’ose pas enlever tous les œufs… Dois y avoir un truc intéressant au niveau psychologie à creuser là ! :P

    Merci bonne fin de journée !
    Julie.

  • 101e donc aujourd’hui et toujours sans œuf!
    Oui juste un pot de Maïzena en plus, un pot de farine en moins. La pâte crue est plus épaisse mais c’est pas mal pour y planter artistiquement des pommes ou autre :-)
    En fait il faudrait faire le comparatif mais je crois qu’il est encore meilleur sans œuf!

  • Coucou la miss ! Je vais tester cette recette sans oeuf :P par contre, tu as utilisé un moule de quel diamètre ? (pour éviter le gâteau trop plat ou au contraire un gâteau qui déborderait dans le four). Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *