Banh bao sucrés (fourrés au gianduja)

Il y a un peu plus de 4 ans je vous proposais une recette, LA recette de mes chers banh bao, cette brioche vapeur vietnamienne farcie au porc (un jour il me faudra refaire les photos, elles sont atroces), qui est la madeleine de Proust de mes années d’adolescence en Nouvelle-Calédonie… (rien que d’écrire ces quelques lignes j’en ai l’eau à la bouche)

Cela fait un sacré bout de temps que j’avais envie d’en réaliser une version sucrée… Lorsque j’ai réalisé le gianduja, pendant les fêtes de Noël, pour en fourrer des petits biscuits pour mes cadeaux gourmands, l’idée d’en trouver au coeur d’une petite brioche vapeur m’a bien séduite…

De plus, il faut savoir que cela fait longtemps que je n’ai plus vraiment utilisé la cuisson vapeur, mon très vieillissant cuiseur-vapeur m’en avait fait perdre un peu le goût… (quand la cuisson de quelques fleuret de brocolis prend le triple du temps normalement requit, je préfère autant les plonger dans l’eau)
Et puis mon super kitchenAid Cook Processor est arrivé, lui et sa cuisson vapeur « du tonnerre », depuis tout y passe ! J’ai redécouvert la vapeur, quoi !

Le KitchenAid Cook Processor en mode cuisson vapeur
Le KitchenAid Cook Processor en mode cuisson vapeur

La cuisson vapeur avec le Cook Processor c’est soit avec le panier interne, dans la cuve (à la manière d’une cocotte minute) soit avec le panier externe, sur la cuve, sur lequel j’ai également le possibilité d’ajouter un étage.
J’ai préféré le panier externe car il est plus large, on peut donc y faire cuire une plus grande quantité de denrée en une seule fois.


La cuisson à la vapeur à cette avantage de ne pas sécher les préparations, nous obtenons ainsi une brioche très très moelleuse, un peu collante à la sortie du bain de vapeur, et un coeur de gianduja, en ce qui concerne cette recette, très onctueux…

Des petites brioches vapeurs bien blanches

Vos banh bao devront être bien blancs après cuisson, contrairement aux miens.
En effet, dans le déroulement de la recette vous devez ajouter une huile, neutre en goût et en couleur de préférence (l’huile de pépin de raisin par exemple est fortemment recommandée) or, j’étais en rupture de stock. J’avais le choix entre une huile d’olive, ou l’huile de colza Irlandaise dont il me reste une bouteille de mon voyage en Irlande. Et cette huile est très très jaune… J’ai donc logiquement obtenu des banh bao tout aussi jaunes…

La couleur n’est pas « réglementaire », mais les saveurs sont là, c’est le principal !

Banh bao sucrés (fourrés au gianduja) | Jujube en cuisine
Banh bao sucrés (fourrés au gianduja)

Banh bao sucrés (fourrés au gianduja)

2017-02-20
: 16 à 18
: 40 min
: 15 min

Par :

Ingrédients :

  • 300 g de farine de blé
  • 50 g de farine de riz
  • 1 sachet de levure boulangère sèche
  • 20 cl de lait
  • 70 g de sucre
  • 3 cuillères à soupe d’huile neutre (pépins de raisin par exemple)
  • de la pâte à tartiner chocolat noisette (ici gianduja)

Réalisation du gianduja

Réalisez le gianduja selon la recette, puis laissez-le au frais le temps de la préparation et levée de la pâte à brioche. Vous devez pouvoir réaliser des petites boules en roulant l’équivalent d’une cuillère à café de gianduja entre vos mains.

Préparation de la pâte à brioche

Faites tiédir le lait avec le sucre jusqu’à dissolution. Quand le lait est tiède/chaud (non bouillant – 30/35°C – trempez votre petit doigt dedans, vous ne devez pas trop ressentir la chaleur), ajoutez-y l’huile (neutre en saveur et en couleur, pas comme ce que j’ai fait donc) et la levure de boulanger. Mélangez.

Dans un grand saladier, mélangez les deux farines puis versez-y le lait tiède tout doucement en mélangeant délicatement avec les doigts.
Travaillez la pâte jusqu’à obtenir une boule, enrobez-la de farine (pour éviter qu’elle ne colle au plat et favoriser son extraction plus tard) et laissez-la monter deux heures dans son saladier, recouvert d’un linge propre, dans un endroit chaud et à l’abri des courants d’air (enfermée dans votre four éteint par exemple)

Façonnage des banh bao

Une fois que la pâte à brioche a bien levée, étalez-la sur un plan de travail, préalablement fariné, à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. Ni trop épaisse, ni trop fine.

Munissez-vous d’un emporte pièce rond de 8 cm de diamètre (environ… ou un verre, ou un petit bol) et découpez des cercles jusqu’à épuisement de la pâte.

Déposez une petite boule de gianduja au centre de l’un des rond de pâte, et repliez-la autour de la boule vers le haut petit à petit jusqu’à avoir fait le tour.
Faites une sorte de « tourbillon » au moment de fermer la brioche pour solidifier la « soudure » (humidifiez un peu la pâte au besoin).

Posez votre banh bao sur un carré de papier cuisson et procédez à la réalisation des autres jusqu’à épuisement de la pâte.

Cuisson des banh bao

Enfin, posez-les dans votre panier de cuiseur-vapeur, sans trop les coller et laissez-les cuire 10 à 15 minutes. Une fois cuit vos banh bao ont un peu gonflé et sont bien blancs.

Servez rapidement après cuisson.

Banh bao sucrés (fourrés au gianduja) | Jujube en cuisine
Banh bao sucrés (fourrés au gianduja)




D'autres recettes que vous pourriez aimer :




Je me réserve le droit de ne pas valider les commentaires qui ne respectent pas les règles élémentaires de politesse et de respect. La langue française est suffisamment riche pour que vous puissiez exprimer votre désaccord sans tomber dans les insultes. Merci.

5 thoughts on “Banh bao sucrés (fourrés au gianduja)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *