Pistou ou pesto ?

Connaissez-vous la différence entre le pesto et le pistou ?
Beaucoup pensent que c’est la même recette prononcée dans deux langues différentes, alors qu’il s’agit en fait de deux recettes distinctes.

Le pesto trouve ses origines à la fin du 19ème siècle, dans la ville de Gênes, en Italie. En effet, c’est à Gênes que l’on trouve le Basilico Genovese qui donnera naissance au pesto.

Le pesto est composé de basilic, d’huile d’olive, d’ail, de fromage (parmesan ou pecorino) et de pignons de pin.
Bien que cette composition n’ait pas toujours été ainsi, puisque l’on peut trouver dans le Dizionario Genovese-Italiano (1876) une toute autre version : basilic ou marjolaine et persil, ail et fromage pilés ensemble dans un mortier, puis liée avec de l’huile d’olive et de l’eau de cuisson d’un potage que l’on veut aromatiser et de cannelle.

Ce qui nous amène au pistou ! Par transmission orale, le pesto, prononcé « pestou » en dialecte gênois, donnera naissance en Provence au pistou ingrédient essentiel de la soupe du même nom. (utilisation vraisemblablement originelle si on s’en tient à la définition donnée plus haut)

Le pistou est composé de basilic, d’huile d’olive et d’ail. Pas de pignons de pin, et le fromage n’y est pas obligatoire.

A présent, place aux recettes !

Pistou ou pesto ?

La recette du pistou

Ingrédients :

  • 2 gousses d’ail (voire plus selon les goûts)
  • 1 belle poignée de feuilles de basilic
  • 3 à 4 cs d’huile d’olive
  • sel, poivre

Mettez à nu les gousses d’ail. Coupez-les en deux, ôtez-leur le germe le cas échéant, puis mettez-les dans un mortier. Commencez à piler.

Ajoutez-y petit à petit les feuilles de basilic tout en continuant de piler jusqu’à obtenir une pommade.

Ajoutez le fromage finement râpé, si vous avez choisi d’en utiliser, tout en continuant de piler.

Ajoutez l’huile d’olive toujours en continuant de piler, il vous faut garder cette consistance de pommade, cela ne doit pas baigner dans l’huile.

Peut être utilisé dans la fameuse soupe au pistou, ou en sauce dans un plat de pâtes, ou encore tel quel sur des toast grillés en apéritif.
Pour la conservation, vous pouvez tout à fait congeler le pistou, le plus facile restant dans des bacs à glaçons ! (L’avantage c’est la facilité du dosage sans devoir tout décongeler). L’ail perd un peu de sa force après décongélation cependant.



La recette du pesto

Ingrédients :

  • 2 gousses d’ail (voire plus selon les goûts)
  • 1 belle poignée de feuilles de basilic
  • 3 à 4 cs d’huile d’olive
  • 1 à 2 cs de fromage râpé (parmesan ou pecorino, ici parmesan)
  • 50 à 70 gr de pignons de pin
  • sel, poivre

Mettez à nu les gousses d’ail. Coupez-les en deux, ôtez-leur le germe le cas échéant, puis mettez-les dans un mortier. Commencez à piler.

Ajoutez-y petit à petit les feuilles de basilic tout en continuant de piler jusqu’à obtenir une pommade.

Ajoutez les pignons de pin, pilez.

Ajoutez le fromage finement râpé, pilez de nouveau.

Ajoutez l’huile d’olive toujours en continuant de piler, il vous faut garder cette consistance de pommade, cela ne doit pas baigner dans l’huile.

Peut être utiliser en sauce dans un plat de pâtes, ou encore tel quel sur des toast grillés en apéritif.
Pour la conservation, vous pouvez tout à fait congeler le pistou, le plus facile restant dans des bacs à glaçons ! (L’avantage c’est la facilité du dosage sans devoir tout décongeler). L’ail perd un peu de sa force après décongélation cependant.




Les articles contenant des liens vers le site Amazon font partie d’un programme d’affiliation. Lorsque vous effectuez un achat sur Amazon à partir d'un lien sur mon blog, je reçois une petite commission sans frais supplémentaires pour vous. Il n'y a évidemment aucune obligation (encore heureux), mais si vous le faites, considérez cela comme un soutien à mon travail sur Jujube en cuisine.
Merci ;-)

D'autres recettes que vous pourriez aimer :




Je me réserve le droit de ne pas valider les commentaires qui ne respectent pas les règles élémentaires de politesse et de respect. La langue française est suffisamment riche pour que vous puissiez exprimer votre désaccord sans tomber dans les insultes. Merci.

51 thoughts on “Pistou ou pesto ?”

  • Merci Madame S, je suis contente que mon article serve ! :) (pourtant « pistou » ça sonne tellement parisien… C’est sarcastique, évidemment !^^)

    Je viens d’aller faire un tour sur ton site, il y a tout ce que j’aime : du beau et du bon ! Je cours m’inscrire à ta newsletter ! :)

    A bientôt !

  • Coup de projecteur sur le basilic !
    Je suis provençale bien qu’ayant longtemps vécu à Paris. Je connaissais de famille (je n’ai jamais fait) la soupe au pistou et je fais du pesto … sans le savoir … puisque je l’appelai pistou !
    Merci ce votre éclairage, pas chiant. J’ai regardé « gratin dauphinois », je vous en reparlerai.
    jacqueline

  • Bonjour !
    « ma » définition (familiale) du pistou diffère visiblement un peu de la vôtre, même si je suis tout aussi estomaquée qu’il puisse être parisien :)

    Pour moi le pistou est bien à base de basilic, d’huile d’olive et d’ail, mais aussi de tomate !
    Selon les fois j’y mets du concentré de tomate et/ou une tomate cuite dans la soupe qui deviendra une véritable soupe au pistou assaisonnée de ce pistou !
    Si je ne mets pas de tomate cuite dans la soupe, je rajoute du bouillon chaud de la soupe, pour aider l’huile à « monter » le pistou.

    Les autres préparations avec ou sans pignons/fromage restant quand à eux des pesto : je pensais que le Pesto a la Genovese avait ces ingrédients supplémentaires et pas le pesto normal. Mais je pratique peu le pesto en fait !

    Voila ma tradition familiale à moi, fille des Alpes du Sud.
    D’ailleurs ma soupe au pistou ne contient pas de pâtes mais des cubes de pomme de terre, alors que chez ma belle-mère c’est l’inverse …. Que retiendront et transmettront mes filles de leurs 2 familles ????
    Mystère ;)

    Bonne soirée et merci pour la recette de la liqueur de vanille qui m’a attirée sur votre blog !

  • Merci Sonia pour ces variantes.
    C’est intéressant cet ajout de tomate, j’ai bien envie de tester ! Idem pour les pommes de terre à la place des pâtes !

    Les traditions qui se transmettent par voix orales ont aussi cet avantage de voir naître ces variations de recettes, vos filles en auront donc deux fois plus à transmettre à leur tour, en plus de celles qu’elles auront peut-être créées en fonction de leur goûts… Un héritage culinaire encore plus riche en somme ! :)

    Merci d’avoir pris le temps d’écrire ce commentaire, et merci pour votre visite (j’espère que la liqueur vous plaira :)).

    Je vous souhaite de belles fêtes de Noël !

  • Je vous lie depuis quelques jours et je vous remercie pour vos recettes et explications, mais je voudrais vous signaler que le mot  » Pistou  » fait parti du comté de Nice …. Il y n’a pas de mot dans le dictionnaire provençal pour lou pistou

  • Ah mais que voilà un blog très intéressant que j’ai découvert en cherchant si ma soupe ce soir était au pistou ou au pesto ! Parisienne, j’ai toujours vécu en Provence et j’aime la cuisine provençale, je mets chaque année ds mon jardin tous les légumes pour faire la soupe au pistou et la ratatouille niçoise. Alors ce soir j’ai fait la première soupe mais je n’avais pas de haricots en grains. J’ai mis un oignon, du céleri, des haricots verts, des carottes des courgettes, tout cela en petits dés et, après une heure de cuisson j’ai ajouté des coquillettes. Dans mon pistou : ail, basilic, huile d’olives et une tomate crue que je pèle après l’avoir ébouillantée ds la soupe.J’ai bien un mortier en marbre pour faire l’aïoli, mais pour le pistou je mets les ingrédients ds le mixeur et je mixe à grande vitesse avec une louche de bouillon, puis je mets ce pistou ds la marmite de soupe bouillante et je sers avec le parmesan sur la table, chacun en met à volonté.
    Bonne soirée et merci pour le gratin dauphinois.

  • Merci Eric, je suis ravie que vous vous soyez régalé ! ;)

    Merci Caroline, je suis contente que nous soyons d’accord ! :)

    Jean-Marc je vous remercie pour cette précision, vous avez entièrement raison. J’avoue que je ne me suis jamais posé la question, lorsque mon grand père m’en parlait (mon grand-père étant notre « référence » en matière de cuisine provençale), la consonance du mot me paraissait suffisamment provençale pour que j’éprouve le besoin de vérifier.
    Il faut que je demande à mon grand-père s’il le sait, car je trouve étonnant qu’il ne me l’ait pas précisé (je vais peut-être lui apprendre quelque chose pour une fois ! ;-) )

    Merci Christine, elle me semble savoureuse cette soupe au pistou, je n’en ai pas encore fait cette année, mais ça ne saurait tarder… Vous m’avez mis l’eau à la bouche ! :-)

    Je vous souhaite une belle journée, un grand merci à chacun de vous pour vos visites et vos messages.

    Julie.

  • Merci pour ces explications précieuses et judicieuses. Je vais me servir des recettes de « pistou » et « pestou ».
    Peut être utilisé… s’écrit é et non er. C’est une instit en retraite…Amicalement.

  • Merci beaucoup Arlette, à force d’avoir le nez dessus je ne vois plus les fautes malheureusement. C’est pourquoi j’apprécie lorsque l’on me les signale, surtout lorsque c’est fait gentiment, donc merci pour cela également :)

    Une belle journée,
    Julie.

  • Merci pour ces précisions.
    En vacances dans le Sud la semaine dernière, je me demandais justement s’il y avait une différence. C’est pourquoi j’ai recherché les recettes cette semaine et je suis tombée sur votre article, très intéressant.
    Ayant beaucoup beaucoup de basilic dans mes pots cette année, je vais donc essayer les deux pendant ce mois d’août et continuer à lire votre blog. Merci pour ces partages.

  • Enfin quelqu’un qui dit pas n’importe quoi : En cherchant la recette du pistou, je tombe sur « le pesto (ou pistou) » lol, ça n’a pourtant rien à voir ! Et pas du tout le même goût !
    Enfin bref, je vais essayer ta recette de pistou qui m’a l’air super ! En sandwich c’est une tuerie !

  • Bonjour
    Que de polémiques autour de cette soupe ! l’important étant d’utiliser des légumes extra frais, de la cuisiner avec amour et bien entendu, de l’ail frais et du bon basilic. Mais, mais, mais, de ne pas jeter les légumes dans l’eau, il faut les faire chanter avant de les arroser..
    Ah Jujube…celà me rappelle mon enfance, c’est la première chose que nous lisions dans le Provençal.
    Marc

  • Bonjour
    Mais, je n’ai pas dit ici :-) Je parle en général ! La guerre des soupes au pistou, celle des cassoulets et bien d’autres…ils sont fous ces Romains ! Chacun cuisine comme il veut tout le monde a raison et personne n’a tort et lycée de Versailles !
    Bonne journée ensoleillée. Moi j’attends encore un peu car se faire un bon Pistou avec des légumes de Hollande, non merci..
    Marc

  • Haaaa j’eus cru Marc :)
    Je suis d’accord sur le principe que chacun fait comme il le souhaite, en revanche je préfère que l’on appelle un chat « un chat ». Je suis cool sur tout le reste, c’est mon seul vice. C’est plutôt raisonnable, non ? ;-)

  • Bonjour
    Bon, admettons…. s’il n’y a qu’un seul vice,(comme les trains, un seul vice peut en cacher un autre) Dom Balaguère veut bien donner l’absolution. :-)
    Lorsque je dis que chacun fait comme il veut, cela ne veut pas dire que chacun fait n’importe quoi. Il faut tout de même respecter les traditions ! On ne fait pas de cassoulet avec des cocos de Paimpol, des saucisses de Frankfort, et du concentré de tomate !
    Marc , culinairement vicieux et opiniâtre :-)

  • Bonjour
    Euh, celle là je ne l’avais pas lu. Non, Sonia, certainement pas de concentré de tomate Chinois dans la sauce Pistou ! Et ne pas oublier les coquillettes ..et les tomates du sud ! Pour les pommes de terre , on peut en mettre ou pas, mais les pâtes, ça c’est indispensable. Bon, on lui pardonne un peu, les alpes du sud, c’est déjà le nord… :-)
    Marc traditionnellement intransigeant :-)

  • Bonjour
    Yes Maîtresse ! Merci. ça m’aura évité de me flageller en psalmodiant quelques incantations de pénitence. :-)
    La fonction doit bien exister, comme sur tous les forum. Il suffit probablement de la valider.
    Bonne soirée
    Marc

  • Je vous en prie ;)

    Et bien en fait non, un blog et un forum ne sont pas la même chose (encore l’histoire du chat « chat » ;-)), pour qu’un utilisateur puisse modifier son commentaire il faut qu’il puisse s’identifier, sinon le seul moyen que mon blog aurait de savoir si vous êtes bien l’auteur de votre commentaire passe par les cookies. Mais si vous venez avec un autre ordinateur, ou supprimez les cookies de votre navigateur, vous n’êtes plus reconnu comme étant l’auteur du fameux commentaire pour mon blog, donc cette technique est peu fiable.
    Sur un forum il faut vous connecter pour laisser un message (ou alors vous commentez en tant qu’invité, et on en vient à l’histoire des cookies), ici vous pouvez laisser un message sans avoir un compte, mais en contre partie vous ne pouvez pas corriger votre commentaire…

    C’était la minute informatique et internet présentée par Jujube en cuisine, haha !

  • Bonsoir
    Merci Jujube pour ce cours magistral en heures sup :-) C’est vrai que ce n’est pas terrible comme truc. Vive PHPBB ! Quoi que… :-) Vive le non virtuel !
    Bonne nuit et à bientôt sur radio Jujube !

  • Bonsoir Yves,
    Vous pouvez conserver le pistou au frigo oui, prenez soin de le recouvrir d’une fine couche d’huile d’olive (qui permet de le conserver plus longtemps), et je pense que vous pouvez le conserver au moins une semaine de cette manière, plus, je ne sais pas, il ne m’en reste jamais aussi longtemps ! ;-)
    Une autre solution de conservation, si vous en faites une grande quantité, consiste à le congeler, dans des bacs à glaçons par exemple, ce qui permet d’en utiliser au fur et à mesure.

    J’espère vous avoir aidé, je vous souhaite une belle soirée,
    Julie.

  • Bonjour,

    Aha ! Magnifique !
    Samedi dernier, j’ai tenue tête à mon fromager en lui affirmant qu’il s’agissait de deux prononciations différentes, selon les régions. Il me soutenait, l’effronté, qu’il s’agissait de deux choses différentes. Sa femme penasait la même chose que moi. Je me suis donc sentie obligée de leur répondre que comme c’était nous, les femmes, qui faisions la cuisine, on savait forcément mieux que lui … et j’ai promis de faire des recherches sur le net et de d’apporter la réponse aujourd’hui.

    Bin voilà-voilà-voilààààà …

    J’imprime ce que je viens de lire et je le lui apporte sur le champs ! Je pense que ça lui fera plaisir …

    Quant à moi : et pan ! sur le bec :-) mais je suis contente de cette découverte et en plus de démarrer la journée moins bête, me voici gratifiée de deux recettes. Un grand merci ^-^

    Bonne journée.

  • Merci jujube pour l’explication, mon basilic a bien donné cette année et je voulais préparer une sauce avec (du coup sans pignons de pain pistou). Tu donnes l’idée de congeler mais est ce que je peux la conserver en conserve ?
    J’adore toujours autant tes idées de recettes.

  • Bonjour Angélique et merci ! :-)

    Oui il est parfaitement possible de conserver le pistou/pesto en bocal, assure toi que tout soit bien immergé sous l’huile d’olive (comme pour les tomates confites) pour une meilleure conservation :)
    Si tu as un système de pompe permettant de faire le vide dans ton bocal c’est encore mieux, mais ne stérilise pas à chaud (comme pour les confitures), ce serait dommage de le cuire…

    Bonne fin de journée,
    Julie.

      • Je ne sais pas VYVOU, qu’en est-il dans ce cas des pompes à vide dont on se sert pour mettre sous vide des aliments dans le but de les conserver plus longtemps ? (Je pense aux fromages, ou aux viandes par exemple…)
        Si le bocal est stérilisé (comme pour les confitures, je le répète) est-ce que le risque est toujours présent ?
        Le mieux serait donc de conserver sous une couche d’huile, comme je le propose en premier… ?

    • Je ne dis pas que prendre le risque, je pose la question concernant les machine a faire du vide, je m’étonne que l’on continue de les utiliser si le risque est présent (et non, je ne doute pas de la véracité de l’information, mais plutôt de l’utilisation des pompes à vide qui du coup me semble pas vraiment sécurisée)
      Pour la congélation, c’est ce que je préconise dans ma recette…

  • Bjr Juju…
    Merci pour cette recette que je pratique instinctivement depuis pas mal d année.
    Je suis un « ien » et je kiff envoyer à mon fils et sa petite famille un petit bocal de pistou de ma production de basilic et de l huile de la Farlède… Ils se régalent y compris la grande de mes p’tites filles et la cherie de mon fils qui est du sud.
    J aimerai m essayer au pesto… J adore les pignons de pins! Est ce possible de les griller avant? Les pignons sont tellement bon comme ça!
    Ma suggestion pistou + tomates reduites + oignons + viandes achées mélangé au spaghettis hummmm!
    Pour finir … Et oui il faut utiliser des bon produits! Et merci de ta bonne humeur!

    • Bonjour Marc,
      C’est l’avantage des vieilles recettes, elles sont simples et se font de manière plus intuitives que les recettes plus modernes qui demandent bien souvent plus de subtilités dans la préparation (avant on mettait tout dans une cocotte, on mouillait à hauteur, et laissait mijoter jusqu’à épuisement ! haha)
      Tu peux en effet faire griller les pignons pour décupler leurs saveurs, il n’y a rien de meilleur !

      Je fais régulièrement mon pesto avec toute sorte de fruits secs, et verdures, on sort de la tradition mais c’est aussi très bon :) (pesto roquette et noix de cajou, délicieux !)

      Belle journée,
      Julie.

  • Bonjour Juju,
    Merci de ta réponse, as tu approximativement la quantité de parmesans et de pignons de pins a rajouter au pistou? Je suis tenté de faire une entorse à mon pistou en le transformant en pesto!
    Bravo pour la tenue des conversations! C’est sympa!
    Belle journée à toi aussi… L été dur encore en region parisienne avec une fraicheur retrouvé 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


7
🎶Dans 2 jours c'est le printemps ! 🎶 Dans 2 jours c'est le printemps ! 🎶 (Je suis en mode décompte depuis le début du mois, chantant et dansant chaque matin... Réjouissez-vous de ne pas vivre avec moi ! 😆) .
.
Donc, dans 2 jours on dit "au revoir" à l'hiver et j'ai tout logiquement pensé : "Tiens ! Ne serait-ce pas le bon moment pour publier ton article sur tes remèdes naturels pour lutter contre les petits maux d'hiver ?! 🤔"
.
.
Bah tiens ! Toujours en temps et en heure cette Julie ! La crème de la crème de la blogueuse food organisée qui travaille ces sujets en avance pour être pile poil dans le bon timing des saisons, tout ça... 🙄 .
.
(En vrai c'est aussi pour ma désorganisation que vous m'aimez bien, non ? Si j'etais parfaite je ne serai pas moi... 😊) .
.
.
Bon, techniquement on est toujours en hiver, et techniquement il va faire un peu froid encore quelques semaines... C'est pas que je vous souhaite d'avoir un rhume, hein... Mais ça peut encore arriver. Donc TECHNIQUEMENT je suis encore dans les temps en publiant cet article aujourd'hui ! (Ni vu ni connu j't'embrouille, impossible de contredire une logique pareille ! 😆) .
.
.
Donc sur le blog retrouvez mes remèdes naturels pour lutter contre les petits maux d'hiver... Et du printemps ! 😁
15
Je pose ça là, au cas où ça vous serve aujourd'hui... 😜
.
.
. (Recette sur le blog évidemment, cherchez "Moelleux au chocolat vapeur" 👌)
16
Il y a 2 semaines je vous disais "youpi je suis de retour sur instagram !" pour finalement disparaître de nouveau... La grippe est passée par là... On y a tous eu droit chez nous ! 🤒
L'ironie c'est que j'etais en train de préparer un article sur mes "remèdes de grand-mère pour petits maux d'hiver"... La grippe n'en fait evidemment pas partie, la preuve ! 😆
Bon cela dit ils ne nous ont pas fait de mal, et peut-être même ont aidé nos organismes à se remettre plus rapidement ! (On saura jamais de toute manière 🤷‍♀️) Quoiqu'il en soit j'ai toujours cet article en cours de rédaction, je vais essayer de le publier avant l'arrivée du printemps... (Vous me connaissez, c'est pas gagné ! 🙄😆)
.
.
.
.
PS : rien à voir, mais aucune planche en bois ne se trouve sur cette photo. C'est une feuille de vinyle imprimée ! C'est bluffant n'est ce pas ?! Allez checker le compte @fondphotoboutique. Si vous aussi vous fouillez désespérément les encombrants de votre quartier à la recherche de planches pour vos photos (le lot de toutes les blogueuses food... 😆), cette boutique va CHANGER VOTRE VIE ! 😍
-
-
-
-
#food #foodgram #instafood #foods #foodstagram #foodpic #foodpics #foodporn #foodlover #foodies #foodie #foodblog #foodlove #feedfeed #f52gram #foodshare #foodforfoodies #homemade #foodblogger #foodphotography #nikonfr #thyme #thym
41
Samedi c'est la chandeleur ! 😋
Vous avez prévu de faire sauter les crêpes ou vous faites une cure de salade verte depuis votre dernière part de galette des rois ?! 😆 (Et Pâques arrive à grands pas, faites gaffe... 😵🤣)
51
Hey ! Vous vous souvenez de moi ? 👋 (Ça fait tellement longtemps ! 😆)
Aujourd'hui je reviens avec LA recette que je vous ressors chaque année à la même période : le cake au citron bergamote et pavot ! 😍
Sans oeufs et sans lait, mais avec des graines de chia que j'experimentais pour la première fois à l'époque ! (2015... ça nous rajeunit pas !) Le lien direct avec la recette est dans mes story épinglées "recettes" (sur mon profil 👆)
.
.
.

J'essaie de revenir plus régulièrement rapidement par ici, mais vous savez ce que c'est... Le quotidien prend souvent le dessus.
D'autant plus que depuis quelques semaines Le Chéri et moi sommes propriétaires ! 🍾🎉 Une vieille maison dans laquelle nous avons pleeeeein de travaux à faire... Un nouveau projet très excitant (à ce propos je vous en avais parlé il y a quelques mois en laissant un gros suspens... Vous vous souvenez quand je vous avais demandé de croiser les doigts pour moi ? Et bien MERCI ça a fonctionné impec ! 😁), qui prend du temps et de l'énergie, mais je suis très inspirée pour faire de cette maison un lieu agréable et douillet... 😍

Mais je parle, je parle et je ne vous ai pas demandé comment ça va depuis tout ce temps ?! 😁
41
Dimanche, cest LE jour de la semaine que j'ai longtemps détesté à cause du sentiment de tristesse qu'il me procurait étant enfant. Fini le week end chez mamie, retour à la maison pour préparer le cartable et recommencer une semaine d'école...
Aujourd'hui devenue adulte j'ai transformé le dimanche en journée plaisir, et -- à moins qu'il pleuve et là c'est l'angoisse 😆 -- j'adore cette journée !
Chez nous c'est le jour où l'on ne fait rien. Et par "rien" j'entends que l'on reste à la maison et que chacun y fait ce qu'il veut.
Ce que j'aime faire c'est préparer une chouette boisson chaude (plusieurs en fait) à base de café (mon précieux breuvage 😍) et réorganiser ma maison ! 😁
Le chéri déteste ça car il ne retrouve plus rien... 🙈 Mais j'adore trier, ranger et redécouvrir des trucs cachés au fond des placards ! (oui, j'ai beaucoooooup (trop) de choses dans mes placards... Mais pas au point de redécouvrir des trucs TOUS les dimanches non plus, hein ! 😅) Heureusement que je suis une éternelle indécise, j'ai encore de beaux dimanches de rangement / tri / réorganisation devant moi ! 😜

Et vous ? Vous faites quoi le dimanche ? -
-
-
-
#food #foodgram #instafood #foods #foodstagram #foodpic #foodpics #foodaddict #foodporn #foodlover #foodies #foodie #yummy #foodblog #foodlove #delicious #feedfeed #f52gram  #foodshare #foodforfoodies #homemade #foodblogger #foodphotography #nikonfr #café #coffee #latte
16
Et voici la 372eme photo de galette de votre feed instagram ! 😁

Qui va faire une galette maison cette année ? (Et qui en a déjà fait une overdose juste avec les photos des blogueurs ?! 😆) J'ai mis le lien vers la recette dans ma dernière story ! ☝️
J'avais l'intention de mettre toutes mes recettes de galettes en story, mais pour une raison que j'ignore j'ai "perdu" le bouton d'ajout de lien...🤔 vous l'avez toujours vous ? J'ai du passer par ma tablette (qui a une version moins récente d'instagram) pour publier cette story, les proportions de l'écran sont pas les mêmes, c'est moche, je boude... 😫
Vous pouvez donc remercier instagram : grâce à ce "bug" (?) vous ne serez pas envahis de galettes dans mes story ! 😂
Mais vous pouvez quand même aller les voir sur mon blog, hein... 😁

Je vous souhaite un délicieux week end ! 😋😘
13
Je vous souhaite une belle et heureuse année 2019 ! .
Je vous souhaite la SANTÉ, pour vous et vos proches, pour que vous puissiez profiter pleinement et longtemps les uns des autres.

Je vous souhaite le COURAGE, de réaliser les projets que vous n'osez pas entreprendre.

Je vous souhaite le BONHEUR, pour vous focaliser sur le positif dans vos vies, et ne plus vous attarder sur le négatif.

Je vous souhaite la PAIX, qu'elle vous apporte un regard indulgent et BIENVEILLANT sur vous-même ou le voisin.

Je vous souhaite la TOLÉRANCE, pour accepter ce qui est différent. N'oubliez jamais qu'un Monde où tout serait identique et homogène serait chiant comme la mort... Je vous souhaite l'AMOUR, en une quantité incommensurable, à partager sans limite autour de vous.

Et pour finir je vous souhaite d'être gourmands, c'est une grande et belle qualité la GOURMANDISE... 😋😉
Je vous embrasse tous très fort ❤ .
.
(Je suis une arnaqueuse, j'ai repris une grande partie de mes voeux de 2018 😆 j'en avais écris des nouveaux, mais ils disaient la même chose en moins bien, donc... 🤷‍♀️😜) .

En photo mon #bestnine2018 très sucré comme chaque année 😋
14
Vous hésitez entre une tarte aux pommes et un crumble ? Faites les deux !
(vous avez les problèmes, j’ai les solutions ! 😆)
.
.

La recette de cette délicieuse tarte aux pommes façon crumble est sur le blog ! (lien direct vers la recette dans mes story épinglées "recettes" sur mon profil 👍)
29
Je viens de mettre à jour ma recette de bûche glacée à la crème de marrons (+ marrons glacés et meringue) !
En regardant mes anciennes recettes (celle-ci date de 2013) je suis retombé sur celle-ci et je l'ai trouvé d'un compliqué...! 🤯

Beaucoup trop d'informations, avec ou sans sorbetiere, avec ou sans meringue maison, avec ou sans chantilly... ça n'avait pas de sens ! (Je suis d'autant plus étonnée des 3K partages de cette recette, certes elle était bonne, mais encore fallait-il comprendre mes explications ! 😆) Et c'est là que j'ai eu l'illumination ! 💫
La bonne idée qui allait grandement simplifier cette recette, et par la même occasion la rendre bien meilleure : faire un 'mash up' entre ma recette de bûche aux marrons et le fabuleux nougat glacé de mon amie @by_acb_4_you 😍
Le résultat est PAR-FAIT ! ❤ (mes chevilles vont bien, merci 😁) .
Je vous invite donc à découvrir cette nouvelle version (lien direct dans mes story épinglées "noël") mais également, tant qu'à y être, la recette du nougat glacé de Annie que je vous conseille aussi grandement ! (J'ai mis un lien dans ma recette, ou allez directement sur son blog via son insta 😉)
11
Vous vous souvenez de ces verrines pommes et sirop d'érable ? Moi ouiiiii ! Comment les oublier... 😍
Pour rappel je les ai emprunté à @ricardocuisine (avec une légère différence, n'ayant pas de sour cream, j'ai mis du petit suisse 😊).
C'est frais, gourmand, réconfortant... Terriblement bon 🤤
La recette sur le blog évidemment ! 👌 (lien direct vers la recette dans mes story épinglées "recettes" sur mon profil)
.
. (En plus j'avais utilisé les mini maison jar de chez @lecomptoiramericain ce qui rend ce dessert encore plus mignoooon 🤗😁)
23
Je crois que c'est le bon moment de vous remémorer cette recette de "tartiflette" sur le blog !

Pourquoi est-ce que je mets tartiflette entre guillemets ?
Bah parce que déjà je n'ai pas utilisé LE fromage à tartiflette (normalement c'est du reblochon pour rappel) et surtout j’y est ajouté de la pomme ! 🍎

J’en vois qui grimace au fond, promis si cette recette existe c’est que le mélange 'match' parfaitement.

La pomme vient ajouter un peu de douceur, un peu de fraicheur aussi (ce qui ne fait pas de mal dans ce genre de plat) et un très léger « sucré-salé » qui satisfera les amateurs du genre, sans pour autant rebuter les réfractaires.

Avouez que je vous l’ai bien vendu, non ?
Alors ? Vous testez quand ? 😋