Comment faire des tomates confites maison ?

En voilà une question qu’elle est bonne !
J’adore les tomates confites ! En apéro sur une tranche de pain grillé (avec un peu de féta… *salive*), dans une salade (avec toujours un peu de féta… J’adore la féta aussi !), dans un sandwich (avec de la f… Bon j’arrête, vous avez compris le principe ? ;))

Je n’en avais jamais fait car c’est typiquement le genre de recette que je ne fais pas généralement à cause du prix de la matière première.
Exemple : je ne cuisine que très rarement la framboise fraiche (généralement je prends de la surgelée), quand je vois le prix de la toute petite barquette, je préfère les voir sur le bout des doigts de ma fille qui s’en délecte. Idem pour les cerises, à moins de trouver un super prix comme dernièrement (cf sirop de cerises) je ne les cuisine pas, je les savoure !
Depuis quelques années la tomate à rejoint le clan des fruits que je ne cuisine pas (ou peu). Et puis j’ai du mal à résister à une bonne salade de tomates de toutes manières (avec de la féta ! haha !)

Bref ! Vous l’aurez compris, je suis tombé sur un lot de petites tomates (pas des tomates « cocktails », des tomates « tomates », mais plus petites) ayant un prix intéressant (je suppose que c’est une histoire de calibre, un concept qui me dépasse, mais soit) l’occasion rêvée de les confire !

J’y suis allé au feeling (j’adore quand je fais au feeling, une sorte de défi que je me lance à moi-même) et pour tout vous avouer, je me suis basé sur la cuisson des meringues pour celle des tomates confites ! Oui ! Parfois je fais des rapprochement qui ne sont pas évident, mais après une rapide explication ce sera plus clair…
La cuisson de la meringue est une cuisson douce, pour les déshydrater. Or c’est exactement ce que je voulais faire avec mes tomates. On ajoute du sucre et de l’huile et hop on obtient des tomates confites ! Un vrai jeu d’enfant ! :)

Tomates confites maison
Tomates confites maison

Ingrédients :

  • Des tomates
  • de l’ail
  • de l’huile d’olive
  • du sucre
  • du sel
  • Des herbes aromatiques (thym, romarin, laurier, etc…)

Préchauffez votre four à 90°C.

Lavez vos tomates soigneusement.
Vous pouvez si vous le souhaitez retirer la peau des tomates, soit à cru à l’aide d’un économe à dents, soit en les plongeant 10 à 20 secondes dans une casserole d’eau bouillante (incisez au préalable le « cul » de vos tomates en croix), puis plongez-les immédiatement après dans un récipient rempli d’eau froide pour stopper la cuisson. La peau se détache ainsi presque toute seule (sinon aidez-la en tirant dessus à l’aide d’une lame d’un couteau).
Personnellement, je ne retire pas la peau, un peu par fainéantise, et un peu parce que la peau ne me dérange pas (du fait de ma fainéantise certainement).

Coupez vos tomates en 4 et posez-les sur une plaque de cuisson huilée à l’huile d’olive. Faites glisser vos tomates sur la plaque pour que tous les côtés soient recouvert d’huile (au besoin allez-y avec un pinceau)

Saupoudrez de sel puis de sucre.
Ajoutez quelques herbes aromatiques, ici j’ai utilisé une branche de thym, une branche de romarin et deux feuilles de laurier.
Puis hachez finement une gousse d’ail que vous parsemez un peu partout sur et entre vos tomates.

Enfournez pour minimum 4 heures… Et oui c’est un peu long, mais il faut ce qu’il faut ! :)
(mon four n’a pas de chaleur tournante, donc ici c’est « sans »)

Surveillez vos tomates, normalement à cette température vous ne craignez pas grand chose (je me suis même offerte le luxe de les oublier et elle vont très bien :)).
De temps en temps j’ai trempé mon pinceau de cuisine dans l’huile sur la plaque de cuisson pour humidifier un peu mes quarts de tomates, je vous conseille d’en faire autant, ça leur a plutôt réussi.

Au bout des 4 heures de déshydratation, vos tomates devraient être toutes molles, bien brillantes, un peu flétries… Elles sont donc parfaites ! ;) (au besoin remettez-les au four)

Mettez vos tomates dans un bocal, recouvrez-les d’huile d’olive (pensez à récupérer l’huile de votre plaque de cuisson, avec l’ail et les herbes) et conservez-les au frais pendant plusieurs semaines (si vous y parvenez !) en prenant soin de toujours les garder plongées dans l’huile, ajoutez-en donc si le niveau descend.


Pour faire des conserves de tomates confites, procédez comme pour la confiture : plongez vos bocaux quelques minutes (et leur couvercle) dans une eau en ébullition.
Égouttez-les sur un linge propre.
Versez vos tomates confites et de l’huile d’olive dans vos bocaux, refermez bien et stérilisez 20 minutes plongés dans de l’eau bouillante.
Conservez dans un endroit frais à l’abri de la lumière.


Lorsque vous n’aurez plus de tomates confites, utilisez l’huile parfumée pour la cuisine ou vos salades ! Ou pour recouvrir d’autres tomates confites ! (on devient vite accro…)


D'autres recettes que vous pourriez aimer :




82 thoughts on “Comment faire des tomates confites maison ?”

  • Quand j’ai fait ma recette l’année dernière j’ai littéralement liquidé le pot, c’est trop bon !

    Comme toi, l’huile au frais se « fige » c’est pas beau à voir mais faut passer outre ^^ Quoique je sais que c’est bon mais au magasin, je prends tjr les bouteilles les plus « saines », je deviens vite parano dans les grandes surfaces lol
    En fait, je n’ai jamais réellement compris la différence entre tomate séchée et tomate confite. Moi j’appelle ça tomate séchée. D’ailleurs dans le commerce, on trouve des pot de tomates séchée dans l’huile sous l’appellation « tomate séchée », un vrai casse-tête pour le consommateur je trouve…
    L’huile parfumée du pot dans un plat de pâtes, c’est juste le bonheur <3
    Bisous ma copine !

  • Merci les filles, j’en suis complètement accro ! J’avais cessé d’en acheter car je ne pouvais plus m’arrêter d’en manger, maintenant que je sais les faire… Aïe ! ^^

    Morgane, tomates confites et tomates séchées ne sont pas du tout la même chose. En fait elles portent bien leur nom, la tomate séchée est complètement séchées (comme une fruit sec) on peut éventuellement la conserver dans un bain d’huile, mais je la vois surtout en boite plus ou moins hermétique.
    La tomate confite n’est pas sèche, elle est cuite au sucre et à l’huile (confite, quoi ! lol), se conserve dans un bain d’huile mais moins longtemps que la tomates séchées car elle reste « charnue »… J’ai mis un moment à trouver ce mot, mais il ne me convient pas bien… Elle n’est pas complètement sèche, il reste de la chair fraiche lol tu vois ce que je veux dire ? Elle peut moisir quoi ! lol Pfff je trouve pas mes mots… Bref… Je ne sais pas si je suis très claire ? :)

    Bises les filles ! <3

  • Passées plus de 12h dans un déshydrateur à 75 degré ça fait des tomates séchées.
    Ces dernières mises dans l’huile pour les conserver ça fait???

    Je retiens la stérilisation que j’avais oublié l’année dernière…

  • J’ai modifié mon titre de ma recette, car d’après ta définition (très juste d’ailleurs) c’était bien des tomates confites que j’avais faite car j’avais voulu conserver ce côté « charnu ». Je dormirais moins couillonne :p Bisous

  • Hiiiii j’adooore ça aussi :)
    Merci pour la stérilisation et l’astuce de conservation ;) combien de temps penses tu que ça puisses se conserver si on les stérilise et qu’on créer un vide d’aire comme pour les confitures ? Je dois avoir une trentaine de pieds de tomates au jardin, je vais en faire confire de la tomate :)
    Mercii Juju pour cette belle recette
    Bisous

  • Morgane > « couillonne » faut pas exagérer bichette, tu ne t’étais jamais vraiment posé la question voilà tout ! (et puis tu viens voir Madame Jesaistout la prochaine fois ! lol)

    LadyMilonguera, je rêve de faire pousser mes tomates et d’en avoir trop pour pouvoir faire tout plein de tomates confites ! Et de sauce tomate ! Et de ketchup maison ! Rhaaa je veux un potager !!! ^^

    Merci Mamimijane ! Moi aussi je les achetais, maintenant je les ferai… :)

    Merci pour vos visites ! :*

  • On a posté en même temps Sandrine ! ^^
    Oui j’ai lu sur FB que tu allais avoir tout plein de tomates ! Veinarde ! ^^
    Je ne veux pas dire de bêtises, mais je pense que tu peux facilement les conserver plusieurs mois… Peut-être 6 ? J’en ai aucune idée, mes conserves ne tiennent jamais aussi longtemps ! lol
    J’ai une astuce, si tu as un congélateur assez grand, c’est de congeler tes pots après refroidissement. Ça ne permet pas de les garder toute une vie, mais ça rallonge la conservation du fait du ralentissement du développement des bactéries par le froid… Je vais faire quelques recherches… ;)
    Bisous !

  • Un an ça me semble beaucoup pour de la conserve maison. Je me pose la question du l’achat utile d’un stérilisateur ……. avec les bocaux style « le Parfait »…. les conserves doivent être bien hermétique avec ça non ?
    6 mois ça me parait correct si c’est congelé.
    Je vais faire quelques recherches aussi… A si ma grand-mère était encore là, elle m’aurait donné son secret ;)

  • Nous avons aussi posté une recette récemment de tomates confites! C’est vraiment le genre de recette qu’il vaut mieux réaliser soi-même tant c’est bon mais cher à l’achat!! Tes photos sont très réussies! Ca donne envie de grignoter un petit bout de pain là tout de suite :)

  • Sandrine, si tu trouves une réponse fiable tu me fais signe ? ;)

    Eric, c’est aussi un problème que je rencontre ici ! Je rêve d’une pièce remplie de conserves maison, mais entre mes partages avec la famille et notre gourmandise, je n’ai jamais grand chose à disposition finalement… C’pas grave, c’est la preuve que l’on en a profité ! ;)

    Ben oui, Ingrid, passe plus souvent chez moi ! :P (c’est ce que je me dis a chaque fois que je passe chez toi ! ^^)

    Aurélie, je te confirme il n’y a rien de compliqué ! Oui c’est un peu long, mais si au début on regarde les tomates toutes les 5 minutes, on fini par vite les oublier, c’est l’avantage de cette « cuisson » douce. Et finalement le temps passe vite ! :)

    Moum007, les tomates confites sont aussi mon pécher mignon, j’en mets partout dés que possible !

    Audrey, c’est la pleine saison de ce genre de petites recettes du soleil, il faut en profiter, nous avons tellement désespéré de le voir arriver ! (le soleil)
    D’ailleurs, saurais-tu répondre à la question que nous nous posons avec Sandrine (A la table de maman dine) ? Combien de temps penses-tu que nous puissions les conserver dans des pots stériles et sous vide ?
    Merci beaucoup pour tes compliments, et pour ta visite ! :*

    Merci à tous pour vos visites et vos petits mots qui me font toujours extrêmement plaisir :*

    Bonne soirée !

  • Pas de soucis Juju, dès que je trouve une réponse fiable je te fais signe. Pour le moment, je n’ai trouvé que des à peu près ou des réponses pas fiable . Je vais finir par faire le test moi même ^^ et aller faire tester mes bocaux en labo ;)

  • Ho ben oui c’est le bon plan ça !
    Je me doute qu’ils n’aient pas que ça à faire, mais tu as là l’opportunité de faire des expériences en tout genre sur le temps et le mode de conservation des aliments ! (mais toi non plus tu n’as peut être pas que ça a faire ! lol)

  • Non c’est sur car je m’occupe surtout des patients mais je vais me renseigner si c’est possible avec des aliments provenant de l’extérieur :). Au moins on sera fixées :D .

    J’ai acheté des cerises aujourd’hui, je vais tester ton sirop et une confiture fraises/cerises :)

  • Pour le coulis de tomates pas. Besoin de stérilisateur.lorsque tu as bien fair cuire ton coulis 2h.pots chauffés tu les remplis et dans une couverture pose à l envers et tu les oublies 3 jours…et hop dans ton placard pour 2 ans recette des mamans italiennes super

  • Ha oui 2 ans ?!
    C’est dommage que je n’ai pas assez de tomates pour pouvoir me permettre le plaisir de faire mes conserves de coulis, mais un jour peut-être aurais-je mon potager… ;)

    Merci Susy ! :)

  • Coucou !
    Premièrement je voudrai te remercier du fond du coeur Jujube car maintenant je ne recherche plus mes recettes sur google mais sur jujubeencuisne !:)

    J’ai une petite question au sujet de : Mettez vos tomates dans un bocal, recouvrez-les d’huile d’olive (pensez à récupérer l’huile de votre plaque de cuisson, avec l’ail et les herbes) et conservez-les une bonne semaine au frais…
    Ca signifie, si j’ai bien compris, que si ce n’est pas en conserve, je ne peux pas les garder plus de une grosse semaine ?

    Merci d’avance et à bientôt!
    Sophie

  • Bonjour Sophie, merci infiniment pour ce magnifique compliment que tu me fais (en vrai j’espère que tu continues d’interroger Google, sinon tu risque de vite tourner en rond dans ta cuisine ! :P )

    Alors je t’avoue qu’aujourd’hui je ne comprends pas tout a fait ce que j’ai voulu dire en juin dernier… Car il est tout à fait possible de les conserver plus long au frais dans la mesure où elles sont toujours recouverte d’huile d’olive (qui est un conservateur).
    Pour autant, je ne suis pas sûre que tu puisses les garder 6 mois, mais plusieurs semaines c’est jouable. (du coup je change ma phrase)

    Bon, tu vois que Google n’est pas si mal, la Jujube elle « gatouille » parfois (je suis pourtant encore jeune, c’est triste ! ^^)

    Bonne journée Sophie, à très bientôt :)

  • Pour des tomates séchées et marinées, comme d’ailleurs pour les poivrons, j’en ai fait l’été et consommés toute l’année soit 1 an de conservation. Je ne sait pas quelle est la limite absolue, mais mon expérience c’est très bien passée.
    Il faut simplement que le légume soit TOTALEMENT couvert d’huile pour être isolé de l’air.
    Si le niveau descend lorsque l’on prélève du contenu, il faut compléter avec un filet d’huile supplémentaire.
    Et comme ça, l’hiver, on a des tomates séchée pour faire plein de petites préparations. Miam.
    Bon appétit, Rico.

  • Merci pour les conseils. Mais un bémol dans le texte. « Enfournez quatre heures » C’est OK, puis « Normalement à cette température, il n’y a pas de problème »

    Mais si il y a un problème.. Quelle température ?

    Excusez ma bêtise, je suis vieux, pâle, voûté et peu compatissant, mais je fais avec.
    Tout de bon.

  • Merci pour tes conseils, actuellement tout est au four je te tiens au courant du résultats,au fait j’ai rajouté du basilic pour le coté fraicheur.Merci encore et a bientot

  • Bonjour JuJube
    j’ai ramassé ce matin un plein panier de tomates. Alors journée sauce, farcies, et je vais essayer des tomates fraiches coupés en dés direct au congélateur. Ca se vend dans le commerce donc il y a pas de raison que ça se conserve pas. Mais après-midi je vais enfin me lancer dans la tomate confite, en suivant tes conseils. Par contre petit bémol, j’ai toujours entendu dire qu’il valait mieux conserver dans l’huile et non dans l’huile d’olive car elle rancit plus vite. As-tu essayer les deux, qu’en penses-tu?
    Merci et à bientôt

  • Bonjour Christelle,
    Je n’ai jamais conservé autrement que dans de l’huile d’olive et je n’ai jamais rencontré de soucis. Il est vrai que je n’ai jamais eu l’occasion non plus de conserver quoique ce soit plus d’une dizaine de mois… (nous sommes de grands gourmands ;) )
    Dans la mesure où tes bocaux sont rangés à l’abri de la lumière et à température stable, il ne devrait pas y avoir de soucis. Cela dit rien ne t’empêche non plus effectivement de conserver à l’huile de tournesol (?)

    J’espère que tes tomates seront aussi bonnes que celles que je fais à la maison ! :)

    Daniel, pardon pour mon délai de réponse.
    Comment étaient ces tomates ?
    Très bon choix le basilic :)

    Bonne journée,
    Julie.

  • Super Top !
    J’ai essayé plusieurs recettes, température au four plus fortes, donc moins longtemps… les tomates cuisent mais ne sont pas confites.
    Donc patience… et résultat assuré. Merci pour cette recette que je conserve.

  • Merci JuJuBe pour vos recettes appréciables par la clarté des explications… Je fais mes tomates confites depuis maintenant plusieurs années et je ne peux vous dire combien de temps elles se conservent!!!!!!! en effet elles sont mangées dans le mois qui suit.
    Pour ce qui me concerne , je ne mets pas de sucre mais beaucoup d’herbes (basilic, origan, herbes de provence et autres…..) et je ne les mets dans l’huile qu’une fois confites et je fais sécher dans le four comme pour les meringues.
    Bien à vous et surtout continuer à « jouer » avec les ingrédients…

  • Merci beaucoup Christiane, la prochaine fois je testerai sans le sucre. Maintenant vous le dites, je pense que le sucre naturellement contenu dans la tomate devrait suffire à les caraméliser.
    Merci pour vos compliments, je suis touchée :)
    Je vous souhaite une belle fin de journée,
    Julie.

  • Bonjour Boris,
    Le mieux ce sont les bocaux en verre. C’est plus sain (le verre n’est pas poreux et ne contamine pas les aliments) et surtout il vous faut chauffer l’huile pour garantir le vide dans le bocal et donc une meilleure conservation. L’huile chaude dans un bocal en plastique le fera fondre.
    Bonne fin de journée,
    Julie.

  • Bonjour, en cherchant la recette des tomates confites je suis tombée par hasard sur votre blog, et quel plaisir de vous lire ! merci pour tous ces trésors culinaires, et à bientôt. Je vous mets dans mes favoris et reviendrai vous lire sans tarder.

  • UN REGAL!!!!!!!
    une semaine de vacances et plein de tomates cerises bien bien mures au retour:je les ai coupées en deux(elles se fendillaient déjà)du sel ,du sucre ,thym laurier origan et de l’huile d’olive au basilic et 4h au four à 90
    j’en achète de temps en temps au marché mais ça coûte un bras …
    et puis sans me vanter je trouve que les miennes sont encore meilleures !!!!
    je vais tenter avec des tomates de couleurs et si c’est aussi bon je conserverai pour noêl
    merci pour cette super recette toute simple mais délicieuse

    mylene

  • Bonjour Deadalus,

    L’huile est un conservateur naturel (on conserve un tas de trucs dans l’huile, les sardine, les olives, les confitures que l’on peut recouvrir de paraffine, etc…).
    Donc recouvertes d’huiles, les tomates confites se conservent longtemps.
    Si vous versez les tomates + l’huile dans un bocal stérilisé, que vous le fermez et lui mettez la tête en bas jusqu’à refroidissement (comme pour les pots de confitures maison).
    Et après, et bien vous stockez, ou vous consommez ;)

  • Je viens de faire des tomates confites : merci pour la recette, elles sont excellentes.
    J’ai fait quelques petits bocaux, ajouté de l’huile chaude et retourné les bocaux jusqu’à refroidissement.
    Combien de temps puis-je les conserver sans stérilisation et dans quel endroit ?
    Merci de votre réponse.

  • Bonjour Mine de Nantes :)

    Le fait de retourner les bocaux, comme on le fait pour les confitures, chasse l’air. L’huile empêche le pourrissement (c’est pourquoi il faut toujours que les tomates en soit recouverte. Vous pouvez donc les conserver indéfiniment j’imagine (à l’abri de l’air et de la lumière) Mes bocaux n’ont jamais fait plus de 4 mois chez moi ;-)

  • Merci pour cette délicieuse recette ! Mes tomates sont tout juste sorties du four et elles sont super bonnes !
    Je reprends votre recette très vite sur mon blog et un grand merci pour le partage ;)

  • je n’ai jamais fais de tomates confites par contre en pleine saison je fais des conservse à froid pour mes tomates :
    recette: laver et sécher les tomates, les couper en 4 disposer dans un bocal stérilisé ajouter 1 oignon coupé, 2 gousse d’ail ,herbes et aromates selon le goût couvrir d’huile (olive ou autre selon le goût) fermer le bocal.
    se conserve 6 mois sans problème, j’utilise ces tomates en cuisine ainsi que l’huile (cuisine ou assaisonnement à froid)

  • Bonjour,

    je vais utiliser votre mode de conservation mais avec des tomates cuites au barbecue. Coupées en 2, huile d’olive, sel, ail, herbes de provence . Je les retourne plusieurs fois. Dans un bocal une fois la cuisson terminée.
    A faire aussi à la plancha.

    Merci et à bientôt

  • Bonjour Chantal,
    Mille excuses pour mon délai de réponse…
    Vous pouvez les mettre chaudes ou froides en bocal, j’ai testé les deux, cela ne fait pas une grande différence :)

    Bonjour Judith,
    On pourrait les mettre entières, pourquoi pas, ce sera juste plus long à confire.

    Je vous souhaite une belle journée,
    Julie.

  • Je viens de je me suis « lancée » ce matin, dans la réalisation de cette recette de tomates confites..
    Trop contente….
    C’est une réussite.
    Merci pour ce partage.

  • bonjour j ai en sac de tomates sechées je souhaiterai les mettre en bocaux estce que je peux les mettre directement en bocaux comme cela ou dois je les remettre dans l eau avant merçi de me repondre je suis un peu perdu

  • génial

    petite baisse de moral cette semaine et je tombe sur une de tes recettes (le sirop de cerises…) je vais voir tes autres recettes et là je découvre les tomates confites !!!
    j’ai fait ça cet après midi, ça a l’air tellement bon… je dégusterai les premières prochainement (mais je pense que je vais les laisser infuser dans l’huile un petit peu avant)
    merci pour tes recettes, c’est vraiment sympa.

  • Bonjour Catherine,
    Je ne comprends pas, voulez-vous mettre les tomates séchées en bocal pour les conserver ? Si c’est le cas c’est inutile, si elles sont bien déshydratée, elles se conserve très bien telle quelle…
    Mais je n’ai peut-être pas compris votre question ? :-)

    Merci Niky et Carole, je suis ravie que cette recette vous ait plu :-*

    Une belle journée,
    Julie.

  • Bonsoir,

    Je suis tombée par hasard sur votre site,en cherchant une recette de tomates confites,et j’en suis ravie.C’est super ce partage.Moi,je fais des confitures;j’adore,autant les faire que les manger;je fais beaucoup de mélanges aussi.Je viens d’en faire une fournée avec mon reste de salade de fruits du week-end;pastèque rouge,melon charentais et jaune et ananas.Du tonnerre;autant le gout que la couleur.Biz.Brigitte.

  • >> Bonjour Brigitte, c’est une excellente idée que vous avez eu là ! Ce devait être effectivement délicieux !
    Merci pour ce partage, belle journée ! :-)

    >> Bonjour Claudine,

    Je ne sais pas si votre commentaire est aussi agressif que ce qu’il en a l’air (l’usage de multiple points d’exclamations qui suggèrent l’énervement), si c’est le cas je me demande ce qui justifie cela ?
    La température du four est donnée tout en début de recette, c’est d’ailleurs le tout premier point « Préchauffez votre four à 90°C. »
    Lorsque je dis d’enfourner les tomates, je ne dis pas de baisser la température du four, ni de l’augmenter, c’est donc bien que nous restons sur une température de 90°C.
    Bonne journée.

  • J’ai testé la recette l’an dernier et elle est parfaite… Toutefois pour plus de facilité et ne pas badigeonner une à une les tomates (par fainéantise), je les fais mariner dans un mélange huile d’olive, sel, sucre. Je les ai faites avec les tomates cerises du jardin (aussi par fainéantise :-)) coupées en deux comme ça elles ont toutes plus ou moins la même taille et cuisent plus ou moins de la même manière

  • Tout ce qui est à l’origine d’un excès de fainéantise est bien souvent une grande idée ou invention qui fait gagner du temps. Conclusion : vive la fainéantise ! ;-)

  • Bonjour à tous,
    J’espère que mon post sera vu…
    Voilà j’ai bcp bcp bcp de tomates dans mon jardin et je me lance dans les tomates confites.
    Je ne sais pas trop comment m’y prendre et jai peur de mal interpréter la dernière partie de la recette.
    Est il possible de les mettre dans des pots à confiture et de les stériliser (dans l eau) ? Ou bien faut il que se soit dans des bocaux avec l élastique ?merci d’avance

    • Bonjour Caroline,
      Je ne sais pas ce que sont des bocaux avec élastique ?
      Dans la recette je parle bien d’ébouillanter les bocaux avant de les remplir, puis de verser les tomates confites dans les bocaux, de les recouvrir d’huile d’olive, fermer les bocaux, puis les faire bouillir à l’eau, comme pour les confitures (ou tout autres conserves maison :))
      Est-ce que je réponds à votre question ? :)

      Belle journée,
      Julie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *