Cheesecake ricotta, spéculoos et caramel beurre salé

Cela faisait tellement longtemps que je n’avais pas fait de cheesecake ! (Le pire c’est que pour une fois ce n’est pas ironique)

Habituellement on fait plutôt les cheesecakes avec du fromage frais (type Phyladelphia ou St Moret), ce qui donne un très léger rendu « sucré salé » (très léger, j’insiste), mais qui peut dérouter certains palais sensibles.
L’avantage de la ricotta c’est qu’elle est plus neutre, et se prête donc assez facilement aux recettes sucrées.

Vous savez que je suis une vraie fan de caramel beurre salé. Et il se trouve que j’avais justement reçu des caramels mous de la Maison Henri Le Roux à l’occasion des 40 ans du caramel beurre salé, que je n’ai pu m’empêcher d’inclure dans la crème de mon cheesecake… (si je m’écoute j’en mets dans tous mes desserts !)

Bien entendu vous pouvez aussi faire vos caramels mous maison, attention cependant au fort pouvoir addictif de ces gourmandises, et au danger de savoir les faire soi-même… Haha !

(Re)Découvrir : la recette des caramels mous au beurre salé

Cette recette fait partie de la collaboration avec Bonneterre, dont je vous parlais lors de la recettes de bricks jambon, poire et gorgonzola, il s’agit bien entendu ici de vous présenter une recette avec leur ricotta bio !

Cheesecake ricotta, spéculoos et caramel beurre salé | Jujube en cuisine
Cheesecake ricotta, spéculoos et caramel beurre salé

Cheesecake ricotta, spéculoos et caramel beurre salé

2017-10-22
: 6 à 8
: 20 min
: 50 min

Par :

Pour la croûte :

  • 100 g de beurre à température ambiante (beurre doux ou demi-sel, ou mélange des deux)
  • 200 g de spéculoos (ou Petits Beurres)

Pour la crème :

  • 500 g de Ricotta
  • 1 gousse de vanille
  • 80 gr de sucre de canne blond
  • 2 oeufs moyens (bio et plein air)
  • le jus et zestes d’1 citron (non traité)
  • 30 cl de crème fleurette entière

Le petit + :

Avant de commencer…

Versez votre crème fleurette dans la cuve de votre robot pâtissier, ou un saladier (si possible en inox) et placez le tout au réfrigérateur, de manière à ce que tout soit bien frais lorsque viendra l’étape de la crème fouettée…

Préparez votre moule (idéalement à charnières, de 20 / 22 cm de diamètre) : découpez une feuille de papier cuisson à la dimension de celui-ci et placez-le au fond (démoulage plus facile)

Réalisation de la croûte

Réduisez en poudre les spéculoos (au mixeur ou au mortier, ou rouleau pâtisserie, comme vous voulez) puis incorporez le beurre coupé en dès, jusqu’à obtenir une pâte.

Étalez aux doigts la pâte ainsi obtenue au fond du moule (sur la feuille de papier cuisson), puis tassez bien avec le fond d’un verre. Placez au frais.

Réalisation de la crème

Préchauffez votre four à 200°C.

Versez la ricotta dans un saladier et détendez-la en remuant à l’aide d’une cuillère (ou un robot avec l’ustensile « mélangeur », vous savez que chez moi c’est « jamais son mon Cook Processeur de KitchenAid » !).

Fendez la gousse de vanille en deux, récupérez les grains avec le dos d’un couteau, mélangez à la ricotta.

Ajoutez ensuite le sucre, les œufs, le jus et zeste de citron, mélangez bien entre chaque. Placez cette préparation au frais.

Sortez la crème fleurette du frigo, et sans perdre de temps battez-là (batteur électrique, robot pâtissier ou à la main si vous le souhaitez) jusqu’à obtenir une belle crème fouettée aérienne qui forme un pic lorsque vous sortez le fouet (éteint évidemment !)
NB : Ne battez pas trop longtemps au risque de faire du beurre…

Incorporer 2 à 3 cuillères à soupe de crème fouettée à la ricotta en mélangeant rapidement de manière à détendre l’appareil, puis incorporez le reste de crème fouettée en deux fois en mélangeant à présent délicatement, pour éviter de faire retomber la crème fouettée. Utilisez de préférence une maryse en silicone, ce sera plus simple, et faites « remonter le dessous sur le dessus » jusqu’à obtenir un appareil homogène.

Cuisson

Versez l’appareil dans le moule à charnière sur le biscuit.
Le petit + : coupez les caramels mous en petits morceaux et incorporez-les à la crème délicatement, ou placez-les sur le biscuit, avant de coulez la crème, de manière à former une fine couche de caramel à la cuisson (c’est ce que j’ai fait).

Baissez votre four à 160°C puis enfournez pour 50 minutes.

En fin de cuisson, votre cheesecake est encore tremblotant, c’est normal. Laissez le refroidir dans votre four éteint, puis placez-le au frais minimum 4 heures — idéalement une nuit — avant de le déguster.

Article publié en collaboration avec Bonneterre, les propos tenus et avis donnés dans cet article sont les miens (encore heureux ;-))





D'autres recettes que vous pourriez aimer :




Je me réserve le droit de ne pas valider les commentaires qui ne respectent pas les règles élémentaires de politesse et de respect. La langue française est suffisamment riche pour que vous puissiez exprimer votre désaccord sans tomber dans les insultes. Merci.

2 thoughts on “Cheesecake ricotta, spéculoos et caramel beurre salé”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *