Tarte à la mousse au chocolat et noix de coco

J’ai cette recette de tarte à la mousse au chocolat et noix de coco « sous le coude » depuis le mois d’octobre, et je l’avais complètement oublié ! Honte sur moi…
Oui, « honte », car c’est pourtant le genre de recette que l’on ne peut oublier aussi facilement.
C’est une tarte très facile à réaliser, plutôt rapide (si on ne compte pas le cruel temps de repos au frais nécessaire avant la dégustation) et diablement gourmande !

Je me suis basée sur la pâte brisée sans œuf ni beurre de ma tarte au kiwi, suivi ma recette de mousse au chocolat ultra simple, qui rend la tarte plus légère en bouche qu’une « simple » ganache au chocolat, et saupoudré d’une belle poignée de noix de coco râpée, parce le chocolat et la noix de coco s’aiment d’amour, et je les aime ensemble encore plus !

Vous en pensez quoi ? Vous vous lancez ? ;-)


cercle_tartePour la grande majorité de mes tartes j’utilise un cercle à tarte plutôt qu’un moule à tarte. Je trouve les finissions, au niveau des bords, plus élégants, plus « propre ». Évidemment c’est une question de goût… L’autre avantage que j’y vois c’est pour le rangement ! Ranger des cercles à tartes est bien plus pratique que de ranger des moules à tartes ! D’autour plus que vous pouvez vous permettre d’en avoir de plusieurs tailles sans que vos placards ne débordent ! J’dis ça, j’dis rien… ;-)



Tarte à la mousse au chocolat et noix de coco | Jujube en cuisine
Tarte à la mousse au chocolat et noix de coco

Tarte à la mousse au chocolat et noix de coco

2016-02-01
: 6 à 8
: 40 min
: 20 min

Par :

Pour la pâte brisée :

  • 250 g de farine
  • 100 g d’huile de tournesol)
  • 50 g d’eau tiède
  • 50 g de sucre
  • 1 pincée de sel

Pour la mousse au chocolat :

  • 3 blancs d’œufs
  • 100 g de chocolat noir
  • 20 g de beurre
  • 2 CS de sucre en poudre
  • 1 CS de jus de citron
  • 100 g à 200 g de noix de coco râpée

Préparation de la pâte brisée :

Versez la farine dans un saladier, ajoutez l’huile de tournesol, l’eau tiède, le sucre et le sel. Remuez avec une cuillère ou une spatule et quand le mélange commence à s’amalgamer, pétrissez avec les mains.

Une fois que vous avez une boule, étalez la pâte au rouleau sur votre plan de travail fariné.
Placez-la dans dans votre plat à tarte ou votre cercle à tarte (passez un coup de rouleau pour égaliser la pâte qui « déborde » sur les bords), puis au frais pour la « solidifier » (elle aura ainsi plus de tenu à la cuisson) pour 1 heure.

La cuisson de la pâte :

Préchauffez votre four à 180°C.
Piquez le fond de la tarte et saupoudrez-le légèrement de sucre en poudre, cela va créer une sorte de « couche protectrice » pour éviter que la mousse au chocolat ne détrempe la pâte après.

Enfournez pour 20 minutes, plus ou moins selon les fours, surveillez la cuisson, votre pâte doit être ambrée.
A la sortie du four, laissez le fond de tarte refroidir complètement.

La mousse au chocolat :

Faites fondre le chocolat en morceaux au bain-marie* en remuant sans cesse, ajoutez le beurre une fois le chocolat fondu, puis réservez.

Montez les blancs en neige ferme avec le jus de citron : quand les blancs commencent à prendre une belle consistance, ajoutez le sucre en poudre pour resserrer les blancs, comme pour une meringue, continuez à fouetter jusqu’à ce que le mélange soit bien épais et nacré.

Ajoutez une ou deux cuillères à soupe de ces blancs dans le chocolat fondu, battez très vite et pas longtemps pour le détendre, puis versez les blancs en neige sur le chocolat.

Remuez délicatement pour faire se mélanger le chocolat et les blancs, sans casser ces derniers, tournez la spatule dans le chocolat de manière à « remonter le chocolat qui est au fond, sur les blancs qui sont dessus ».

Une fois que vous avez un résultat homogène, coulez la mousse sur le fond de tarte froid, saupoudrez de noix de coco râpée, puis placez au frais minimum 2 heures. La mousse va prendre pendant se temps de réfrigération.
Servez bien frais.

*Cuisson au bain-marie : Placez le chocolat en morceaux dans un récipient (cul de poule en alu ou petit casserole), ce récipient baignant dans une casserole d’eau sur le feu — Ne faites pas fondre le chocolat dans une casserole directement sur le feu au risque de le bruler, idem pour la fonte du chocolat au micro onde, à moins de le faire par à coups en remuant bien entre chaque, mais ça reste risqué…



Commander batteur électrique
Commander le batteur électrique
Pour monter ma chantilly, ou mes blancs en neige, mes meringues ou les pâtes à crêpes, ou gaufres, j’utilise un petit batteur électrique « de base » que je trouve vraiment performant. J’en avais acheté un premier lorsque j’ai emménagé avec le chéri (essentiellement pour faire de la pâte à crêpe à l’époque ;-)) et a duré plus de 10 ans, et aurait certainement vécu plus longtemps si je n’avais pas eu la stupide idée un jour de battre une pâte à brownie qui était bien trop dense pour son moteur… J’ai racheté le même dans la foulée ! Il n’est jamais très loin de mon plan de travail, facile à « monter/démonter » et à nettoyer, je l’utilise quasi au quotidien dès qu’il me faut battre une préparation ! Je vous le recommande ! ;-)



D'autres recettes que vous pourriez aimer :




6 thoughts on “Tarte à la mousse au chocolat et noix de coco”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *