« Sno Balls » Gâteaux au chocolat fourrés à la crème fouettée et recouvert de guimauve et noix de coco

Non je n’ai pas trouvé plus long pour le titre… Quoique, j’aurais pu faire plus long ! (et non il n’y a pas de faute à « sno balls »)

Tout part du poste de Sweet and Fairy sur Facebook. Alexandra (c’est son prénom ;-)) a posté une photo de gâteaux qu’elle venait de faire, et m’a nommé en commentaire car elle disait avoir utilisé ma recette de Marshmallow maison.
Au départ je ne savais pas vraiment de quoi il était question, ne connaissant pas du tout le gâteau et son nom « sno balls », mais comme il y avait de la guimauve dans la recette, cela me suffisait pour savoir que j’allais forcement aimer ça ! ;-)

Je suis donc allé voir mon ami Google, pour qu’il m’en dise un peu plus, et là… Je suis tombé sur ça !

La version originale (industrielle) des Sno Balls
La version originale (industrielle) des Sno Balls
Recette des Sno Balls | Gâteaux au chocolat fourrés à la crème fouettée et couvert de guimauve et noix de coco | Jujube en cuisine
« Ma » version (maison) des Sno Balls

A (re)découvrir : la recette de guimauve maison et la recette de la guimauve au chocolat

Que sont les « sno balls » ?

Un gâteau au chocolat, fourré de crème fouettée, enveloppé dans une couche de marshmallow, le tout recouvert de noix de coco râpée… !
…Mais qu’est-ce que c’est que ce truc ??? Et pourquoi / comment je n’ai jamais eu connaissance de l’existence de ce gâteau ??!! #CerveauQuiExplose

De ce que j’ai appris depuis, il s’agit d’un gâteau super culte aux États-Unis (sur youtube on trouve d’ailleurs une pub pour le produit datant des années 50), à l’instar des Twinkies. Sauf que les Twinkies sont nommés dans tout plein de series et films américains (on regarde tout en VO, je ne sais pas s’ils gardent ce nom en VF…?), mais je n’ai jamais vu l’ombre d’un Sno Ball (si c’est pas une honte quand même).

Recette des Sno Balls | Gâteaux au chocolat fourrés à la crème fouettée et couvert de guimauve et noix de coco | Jujube en cuisine

Ne pas confondre avec les « snow balls », qui sont des gâteaux ronds, croquants et enrobés de sucre glace, ni avec les boules coco, à base de farine de riz

Les Twinkies et les Sno Balls sont un peu nos « petits beurre » à nous (dans l’esprit… J’ai pas d’autres exemples qui me viennent. Vous en avez vous ?), une douce saveur d’enfance pour la grande majorité d’entre-nous, nostalgie et compagnie (en version plus sucrée, plus grasse… Plus américaine, quoi !)

Il existe plusieurs couleurs de sno balls, mais la version la plus représentée sur les blogs américains est celle où la noix de coco râpée est teintée en rose. J’aime bien le rose, alors j’ai suivi le mouvement ;-) Même si certaines de mes sno balls se sont retrouvéee blanches suite à une rupture de stock de coco colorée, mais c’est joli aussi non ? Et pour le coup ils portent mieux leur nom ! (snow balls : boules de neige)

Cela ne faisait pas deux heures que j’avais appris l’existence de cette diablerie que j’achetais le-moule-qui-va-bien pour les reproduire… Le soir même !

Recette des Sno Balls | Gâteaux au chocolat fourrés à la crème fouettée et couvert de guimauve et noix de coco | Jujube en cuisine

A (re)découvrir : Toutes les recettes avec de la noix de coco


Alors parlons peu, parlons bien, parlons « technique ».
J’ai passé, je dirais, une bonne heure et demi à éplucher tous les sites américains qui proposent une recette.
Plusieurs techniques sont possibles, j’en ai retenu deux.

Première technique :

On fait cuire le gâteau au chocolat dans les moules en forme de demi sphère.
Une fois cuits, on le fourre de crème (là aussi deux « techniques » possibles, mais je vous en parle direct dans la recette) on les trempe dans la guimauve (avant qu’elle ne prenne), puis dans la noix de coco râpée.

Seconde Technique :

On cuit le gâteau au chocolat dans un moule à gâteau standard. Puis on le découpe en « cylindre » à l’aide d’un emporte pièce (cylindres qui doivent être plus petits que la taille des empreintes du moule demi sphère), que l’on fourre de crème fouettée.
On enduit les moules en forme de demi sphère d’huile de coco (ou du beurre, mais bon… bof.), on saupoudre généreusement de noix de coco râpée, on verse une bonne dose de guimauve (avant qu’elle ne prenne) dans chaque empreinte et on y enfonce le cylindre de gâteau au chocolat (faisant ainsi remonter la guimauve sur les bords des empreintes…), et on laisse prendre jusqu’à démouler le truc tout fait.


J’ai testé les deux, je n’ai pas de franche préférence, chacune ayant des avantages et inconvénients différents.

  • – Dans la première on s’en met plein des doigts (et le plan de travail… Et les cheveux aussi, mais y’a peut-être que moi en fait), ce qui n’est pas le cas sur la seconde technique,
  • – mais, avec la seconde technique, on se retrouve avec un gâteau type emmental (avec des trous) qu’il faut liquider au plus vite avant qu’il ne sèche de partout…
  • – Sur la seconde technique, du fait que le gâteau au chocolat est plat, nous avons une couche de guimauve plus importante sur le dessus, ce qui n’est pas le cas avec la première technique.
  • – Cependant, de manière très personnelle, pour le coup je trouve que ça fait « trop » de guimauve (oui, moi, Jujube, j’ose dire une chose pareille)… A vous de voir.

J’ai donc choisi de vous présenter la première version, que même si on s’en met partout (pas forcement cependant), l’équilibre me semble plus juste. Mais ce n’est qu’une question de goût, évidemment !

Pour ceux qui préfèrent suivre la seconde technique, je vous invite à visionner la vidéo de Gretchen’s Bakery, elle est en anglais, mais les images parlent d’elles-mêmes.

Recette des Sno Balls | Gâteaux au chocolat fourrés à la crème fouettée et couvert de guimauve et noix de coco | Jujube en cuisine

A (re)découvrir : Toutes les recettes avec du chocolat

La recette

Les quantités sont « officiellement » pour 6 sno balls (6 empreintes rondes), or, les gâteaux ont bien gonflés de manière uniforme à la cuisson, j’ai pu couper la partie supérieure, et faire 6 sno balls (de tailles moindres) supplémentaires… Donc 6 à 12 sno balls :-)

Idéalement, dosez l’huile de coco avant de commencer la recette et placez-la quelques minutes au congélateur, de manière à la rendre tel du beurre à température ambiante (pour ceux qui ne savent pas : l’huile de coco se fige au froid)
Et donc oui, j’ai choisi d’utiliser de l’huile de coco à la place du beurre et du lait végétal à la place du lait de vache… Pour limiter un peu les « dégats »… Pour faire genre c’est plus sain… (Une logique de fille, cherchez pas)

Sno Balls

2016-09-08
: 6
: 40 min
: 40 min

Par :

Pour le gâteau au chocolat :

  • 1 oeuf
  • 120 g de sucre en poudre
  • 25 g d’huile de coco
  • 150 ml de lait végétal (amande ou soja — ici soja)
  • 1 c. à soupe de vinaigre de cidre ou jus de citron
  • 90 g de farine de blé
  • 30 g de cacao en poudre
  • 1 pincée de fleur de sel
  • 1/2 c. à café de levure chimique
  • 1/2 c. à café de bicarbonate alimentaire
  • 1/2 c. à café de vanille en poudre (ou liquide)

Pour la crème fouettée :

  • 100 g de crème de coco (la plus grasse possible)
  • ou

  • 100 g de crème fleurette à 30% de MG
  • 1 petite c. à soupe de sucre en poudre

Pour la noix de coco :

  • 100 g de noix de coco rapée
  • 2 gouttes de colorant en gel de votre choix (facultatif)

Pour la guimauve :

  • 2 blancs d’œufs (env. 75 g)
  • 125g g de sucre en poudre
  • 50 g d’eau
  • 1 c. à soupe de sirop de glucose, ou sirop de maïs, ou miel
  • 4 feuilles de gélatine
  • quelques goutes de jus de citron

Les gâteaux au chocolat :

Préchauffez votre four à 180°C.

Dans un saladier ou un cul de poule, battez énergiquement l’œuf avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez l’huile de coco et battez de nouveau.

Dosez le lait végétal dans un verre et versez-y le vinaigre de cidre (ou le jus de citron). Le lait va « cailler » c’est normal.

Combinez tous les ingrédients secs dans un second saladier ou cul de poule, puis incorporez, tout en mélangeant, le lait végétal et le mélange à base d’oeuf, jusqu’à obtenir un appareil lisse et homogène (ne fouettez pas, pour éviter d’incorporer trop d’air dans l’appareil).

Versez dans les empreintes de votre moule, et enfournez pour 20 à 25 minutes (à surveiller, tous les fours sont différents, les temps de cuisson peuvent varier).

Une fois cuit, laissez les gâteaux reposer quelques minutes, avant de les démouler et les laisser refroidir complètement sur une grille.
Enfin, coupez les gâteaux délicatement de sorte à avoir de belles demi sphères.

La crème fouettée :

Fouettez énergiquement la crème de noix de coco bien fraiche (ou crème fleurette) avec le sucre, jusqu’à obtenir une belle chantilly ferme.

Versez cette chantilly dans une poche avec une douille fine (j’utilise une poche à douille en silicone super pratique) pour fourrer vos gâteaux.
Deux solutions s’offrent à vous :
plantez la douille sous chaque gâteau à 4 ou 5 reprises pour y fourrer la crème,
ou découpez délicatement un trou sous chaque gâteau, dans lequel pour fourrez la crème, puis refermez le trou avec le bout de gâteau que vous venez d’extraire (en coupant un petit bout pour laisser la place à la crème).
La seconde solution n’est pas la plus simple, mais est celle qui permet d’avoir une belle et gourmande dose de crème au centre, comme sur mes photos (avec la première solution, le gâteau absorbe pas mal la crème).

La noix de coco colorée :

Versez la noix de coco râpée dans un saladier, versez deux gouttes de colorant en gel de la couleur de votre choix et frottez bien le tout entre vos mains (en portant des gants de préférence… Peut-être que votre robot peut le faire pour vous, mais le mien n’a rien voulu savoir).

La guimauve :

Faites tremper les feuilles de gélatine dans de l’eau froide.

Versez l’eau et le sucre dans une petite casserole, puis faites chauffer jusqu’à 125°C (ou jusqu’à ce que le mélange soit bien sirupeux sans être coloré)

Pendant ce temps, séparez les blancs des jaunes, puis commencez à battez les blancs jusqu’à ce qu’il deviennent bien mousseux, puis stoppez avant qu’ils soient trop fermes.

Lorsque le sirop est prêt, essorez bien la gélatine, et plongez-la dans le sirop, remuez rapidement.
Reprenez le « fouettage » des blancs, en versant en petit filet, le sirop chaud (sans cesser de fouettez de plus en plus énergiquement — idéalement avec un batteur électrique donc), jusqu’à obtenir un mélange bien blanc nacré, lisse et dense. Fouettez jusqu’à ce que la guimauve prenne plus ou moins la température ambiante.

A partir de maintenant perdez le moins de temps possible, la gélatine prend vite en refroidissant : plongez chaque demi sphère dans la guimauve puis dans la noix de coco râpée. Égalisez le tout si nécessaire avec la paume de votre main, pour rendre le tout bien rond, puis laissez sécher sur une grille… Avant de déguster !
A consommer dans les 24 heures (à cause des blancs d’œufs crus)


Pourquoi je mets du vinaigre de cidre dans mon gâteau ?
Parce qu’il donne à mes gâteaux un moelleux incomparable (incomparable je vous dis, ne cherchez pas à me contre dire), associé au bicarbonate, il se passe une réaction chimique (que je ne saurais vous expliquer) qui rend les gâteaux aériens, moelleux, légers… Bref ! Mettez de côté vos a priori (« du vinaigre dans un gâteau ? Baaaah ! ») et mettez du vinaigre (et du bicarbonate) dans vos gâteaux !
De plus ici il permet de faire « cailler » mon lait de soja, ce qu’il apporte encore plus de texture et de moelleux au gâteau.

Pourquoi j’ai utilisé de la gélatine et pas de l’agar agar ?
Tout simplement parce que l’agar agar n’a pas les mêmes propriétés élastiques que la gélatine, et ne permet pas de faire de vraies bonnes guimauves. Mais je ne vous interdis pas pour autant de tenter l’expérience de la guimauve à l’agar-agar, hein ! ;-)

Il vous reste de la guimauve et vous n’avez plus de gâteaux à garnir ? Coulez-la dans un plat, préalablement saupoudré d’un mélange équitable de fécule de maïs et de sucre glace, laissez-la prendre, puis découpez-la en cubes ! Vous aurez des Marshmallow maison ;-)

Vous ne savez pas quoi faire de vos jaunes d’œufs ? Faites des crèmes aux œufs !

Le matériel utilisé pour cette recette

moule_de_buyer_demi-spheresPour cette recette j’ai dérogé à ma « règle d’or » qui consiste à ne plus acheter de moule en silicone (j’explique pourquoi sur ma page « matériel » dans la section « moules à gâteaux »). Sauf que là, j’ai tout bêtement eu peur de ne pouvoir bien démouler les demi-sphères… Et pour le coup le silicone est tout indiqué.
Je n’ai tout de même pas pris n’importe quoi, j’ai pris un moule de la marque De Buyer, qui est une marque française et qui propose des produits de qualité (et non je ne suis pas payé pour dire cela, et oui j’ai payé mon moule ;-))


D'autres recettes que vous pourriez aimer :




14 thoughts on “« Sno Balls » Gâteaux au chocolat fourrés à la crème fouettée et recouvert de guimauve et noix de coco”

  • Alors, là je découvre moi aussi …mais bon, il faut dire que je ne suis pas du tout du tout les séries américaines dans lesquelles on voit les gens manger des cochonneries et que je ne suis pas super fan de leurs pâtisseries non plus! Mais à lire ton article ( qui me rappelle à l’ordre sur la question du vinaigre de cidre!) , à défaut d’essayer, je veux bien goûter!

  • Wow !! J’ai habité aux US et je n’en ai pourtant JAMAIS vu – bon après, j’évitais comme la peste les rayons gâteaux indistriels, ceci explique peut-être cela. Il faut que je tente, cela a l’air super bon et je suis sure que j’ai sous la main une paire de gourmands qui sera ravie de me servir de cowbayes … XD Merci pour la recette et bon weekend ! Bises !!

    • Haaaan Marie quelle force mentale ! Je sais d’avance que si je vivais aux USA je prendrais 30 kilos les 6 premiers mois ! lol
      J’adooore la malbouffe étrangère !!! ^^ J’étais abonnée à une box, (qui n’existe plus maintenant…) « Marco de Magellan » qui envoyait chaque mois des « cochonneries » de divers pays, des trucs chelou du Japon, USA, UK… J’étais tellement fan du concept ! Je peux facilement passer outre les additifs, le sucre et le gras, ma curiosité est bien trop grande ! (parce que pour le coup c’est vraiment de la curiosité, plus que de la gourmandise) Bref… Il ne faut pas que je mette un pied dans un mall, ça pourrait très vite déraper, haha !

      Merci Marie, belle journée,
      Julie.

  • Miam miam j’adore la guimauve !!!! Tes Sno Balls ont l’air délicieux !!! Je crois que je vais me laisser tenter par ta recette.
    Petite question : Et si la chantilly, tu la préparais comme un insert, et que tu la plaçais dans la pâte à gâteau avant cuisson ?
    bises

    • Bonjour Nathy :)
      Pourquoi pas, mais je n’ai jamais mis en pratique ce genre de technique… Toi oui ? Est-ce que la chantilly ne se fait pas « absorber » par le gâteau à la cuisson ? (ou se déplace à cause de la pâte à gâteau qui gonfle… ?)
      Si tu tentes l’expérience j’aimerais bien que tu me dises si ça a fonctionné ! ;-)
      Merci, bonne journée !

    • Bonjour Pascaline,
      A vrai dire je ne sais pas, j’ai mis « colorant en gel » parce que c’est ce que j’ai utilisé, je ne peux donc garantir le résultat qu’avec ce que j’ai testé. Mais teste avec du colorant liquide (va pas acheter du colorant en gel juste pour ça) ça devrait le faire. Mais dose petit a petit et surtout porte des gants, ou mélange à la cuillère…
      Tu me tiens au courant ? :)

      Merci, belle journée,
      Julie.

    • Oh mais oui carrément, on dirait des Kirby ! :-D
      Quelle chance Irène, je rêve de découvrir les US… Je l’aurais mon road trip un jour ! (et je prendrais 12 kilos par jour ! haha !)

  • Bonjour Jujube
    par quelle crème puis-je remplacer la crème fleurette étant intolérante au lactose mais pur que le résultat soit le même…Au passage merci pour toutes les bonnes recettes pas toutes essayées mais qui mettent l’eau à la bouche et l’humour qui va avec ;-)

    • Bonjour Nathdam,
      C’est écrit dans la liste des ingrédients (et dans la recette « Fouettez énergiquement la crème de noix de coco bien fraiche (ou crème fleurette) »), tu utilises soit de la crème fleurette, soit de la crème de coco ! :)

      Merci beaucoup, bonne journée
      Julie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *