Bûche pâtissière à la mousse au chocolat praliné (gâteau roulé)

Publié par le

Allez, on attaque les choses sérieuses, nous sommes mi-novembre, je pense que je peux raisonnablement commencer à vous proposer une bûche pour Nöel, non ?

Bûche pâtissière au chocolat praliné

Bûche pâtissière au chocolat praliné

C’est une recette plutôt facile à réaliser, le plus compliqué, si je puis dire, c’est de réaliser une mousse au chocolat bien ferme.
Normalement je devrais arriver à vous la faire faire…

Il y a quelques années, je ne savais pas faire de la mousse au chocolat. Enfin… Je connaissais la théorie, mais en pratique le résultat était loin de ressembler à une vraie mousse ferme et dense, qui se tient. Non, ma mousse se composait de trois couches : une mousse pas franchement ferme sur le dessus, une crème au chocolat à l’étage inférieur, et enfin une sorte de liquide marron tout au fond…
Ça, c’était avant ! (suspeeens…)

Le biscuit roulé est facile et rapide à réaliser lui aussi.

Et enfin le pralin, qui recouvre la bûche. Vous pouvez l’acheter tout prêt, c’est ce que j’étais partis pour faire avant de regarder la composition : des amandes, des noisettes et du sucre.
J’ai vu ces trois simples ingrédients comme un défi, faire mon pralin moi-même !
C’est plus long à faire que d’aller l’acheter… Mais je trouve que ça vaut le coup, financièrement pour commencer, et comme pour tout ce qui est fait maison, il y a ce petit goût de fierté personnelle qui s’ajoute… Vous ne trouvez pas ? ;)


Le nombre de parts pour cette bûche

La génoise de la bûche se cuit sur une plaque à pâtisserie standard qui mesure 30 cm de largeur et 40 cm de longueur. La bûche mesure donc 30 cm.
Reste à avoir la largeur des parts que l’on fait.
Une part fait 2.5 cm en moyenne, ce qui veut dire que l’on peut faire 12 parts.


Pour cette recette, vous vous retrouverez avec des jaunes d’œufs « sur les bras », pourquoi ne pas tenter des crèmes aux œufs fantastiques cuites à la vapeur ?


Bûche pâtissière au chocolat praliné

Bûche pâtissière au chocolat praliné

Pour la mousse :

  • 6 blancs d’œufs
  • 200 g de chocolat noir
  • 40 g de beurre
  • 4 CS de sucre en poudre
  • un filet de jus de citron

Pour le biscuit roulé :

  • 4 oeufs
  • un filet de jus de citron
  • 125 g de sucre
  • 125 g de farine
  • Arômes de votre choix (ici zeste de citron et grains de vanille)

Pour le pralin

  • 100 g de noisettes
  • 100 g d’amandes
  • 200 g de sucre en poudre

La mousse au chocolat :
Faites fondre le chocolat en morceaux au bain-marie[1] en remuant sans cesse, ajoutez le beurre une fois le chocolat fondu, puis réservez.

Montez les blancs en neige ferme avec le filet de jus de citron : quand les blancs commencent à prendre une belle consistance, ajoutez le sucre en poudre pour resserrer les blancs, comme pour une meringue, continuez à fouetter jusqu’à ce que le mélange soit bien épais et nacré.

Incorporez une ou deux cuillères à soupe de ces blancs dans le chocolat fondu, battez très vite et pas longtemps pour le détendre, puis versez les blancs en neige sur le chocolat.

Remuez délicatement pour faire se mélanger le chocolat et les blancs, sans casser ces derniers, tournez la spatule dans le chocolat de manière à faire « remonter le dessous sur le dessus » en clair « remonter le chocolat qui est au fond sur les blancs qui sont dessus » (je ne sais pas si c’est plus clair… ?)

Une fois que le mélange vous parait homogène placez votre mousse au frais pour minimum une heure.

Le biscuit roulé :
Préchauffez votre four à 180°C. Huilez très légèrement une plaque à pâtisserie sur laquelle vous « collez » une feuille de papier cuisson.

Dans un cul de poule battez vigoureusement les jaunes d’œufs avec le sucre (préservez 3 cuillères à soupe pour les blancs d’œufs) et les zestes d’agrumes et vanille si vous en utilisez, jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Réservez.

Dans un second cul de poule, montez les blancs en neige ferme avec le filet de jus de citron : quand les blancs commencent à prendre une belle consistance, ajoutez les 3 cuillères à soupe de sucre préservées plus tôt pour resserrer les blancs, comme pour une meringue, continuez à fouetter jusqu’à ce que le mélange soit bien épais et nacré.

Incorporez une ou deux cuillères à soupe de ces blancs dans le premier appareil (jaune d’œufs et sucre) et battez très vite avec votre fouet pour le détendre.
Puis incorporez le reste des blancs en « coupant » délicatement avec votre fouet (technique décrite en fin de recette ici).

Ajoutez la farine « en pluie » et en deux fois et mélangez toujours en « coupant » à l’aide de votre fouet.

Une fois l’appareil homogène, versez-le sur la plaque à pâtisserie, étalez de manière homogène avec une spatule puis enfournez pour 10 minutes (plus ou moins selon les fours, n’hésitez pas à toucher votre génoise, elle doit être légèrement colorée et moelleuse, appuyez délicatement dessus, l’empreinte de votre doigts doit se « résorber » doucement)

Préparez un torchon propre sur votre plan de travail et retourner votre pâte par dessus. Soulevez la plaque, puis retirez le papier cuisson.
Découpez le tour pour que les bords soient bien nets.
Faites-lui « prendre le pli » en la roulant sur elle-même à vide dans le torchon jusqu’à ce qu’elle refroidisse (vous pouvez l’imbiber légèrement de sirop (parfumé ou pas d’alcool type rhum par exemple) avec un pinceau avant de la rouler si vous le souhaitez). Réservez.

Le pralin :
Verser les noisettes, les amandes et le sucre dans une casserole. Mélangez sur feu moyen jusqu’à l’obtention d’un caramel blond. Mélangez bien le tout pour que les fruits soient bien enrobés (attention de ne pas faire bruler le caramel)

Versez vos amandes et noisettes caramélisées sur une feuille de papier cuisson, et laissez ainsi refroidir complètement.

Une fois complètement refroidi, coupez grossièrement cette plaque de caramel en morceaux, enveloppez ces morceaux dans un torchon et frappez énergiquement dessous à l’aide d’un fouet par exemple.
Une fois que vous avez des petits morceaux, versez le tout dans votre mixeur et mixez jusqu’à l’obtention d’une poudre fine (faites des pauses, car cela peut prendre du temps et votre robot risque de sur-chauffer) Personnellement je préfère quand il reste des morceaux de taille moyenne qui croquent sous la dents :)

Le montage :
Une fois que la mousse au chocolat est bien fraiche et que votre biscuit roulé est à température ambiante, vous pouvez passer au montage.
Déroulez le biscuit délicatement, sans le casser, puis tartiner-le de mousse au chocolat. Ne travaillez pas trop la mousse au risque de la chauffer et la liquéfier, étalez rapidement, et sur les 3/4 du biscuit principalement.
Serrez bien en roulant le biscuit, de cette manière vous « pousserez » la mousse et permettrez que l’excédent aille sur le quart restant qui n’est pas tartiné.

Une fois que votre roulé est fait, placez-le sur une assiette et recouvrez-le de mousse au chocolat (vous pouvez vous amuser à dessiner au couteau des stries comme sur une vraie bûche de bois, soooo 80’s ;)) Puis enfin saupoudrez de pralin.

Placez au frais minimum 2 heures pour que tout se « consolide » bien. Décorez comme il vous plaira ;)

[1] Bain marie : le chocolat dans un récipient, ce récipient baignant dans une casserole d’eau chaude — Ne pas faire fondre le chocolat dans une casserole directement sur le feu au risque de le bruler, idem pour la fonte du chocolat au micro onde, à moins de le faire par à coups en remuant bien entre chaque, mais ça reste risqué…



Après avoir recouvert ma bûche, il me restait de la mousse au chocolat, j’aurais pu faire un « glaçage » plus épais, comme on peut le voir sur certaine bûche, faites comme vous le souhaitez :)

Bûche pâtissière au chocolat praliné

Bûche pâtissière au chocolat praliné


Vous aimerez aussi :



Cet article est dans la catégorie “Pour les fêtes, Recettes, Recettes sucrées” et 35 commentaires.
Si vous aimez cet article, Abonnez vous à mon flux RSS.
Avez-vous déjà réalisé votre bûche maison ? Ce n'est pas compliqué à faire : un biscuit roulé fourré et recouvert de chocolat et de pralin, et voilà votre dessert pour Noël ! Facile !

  1. 1. la Fourmi Elé

    Très très joli dessert qui donne envie de se mettre à table plutôt deux fois qu’une!

  2. 2. Lili

    Mmmmmm….

  3. 3. BoopCook

    elle a l’air divine !

  4. 4. Caprices Gourmands

    Ca a l’air bon même si je n’aime pas l’idée que Noël approche déjà ! Où est l’été cette année ?

  5. 5. kalipiplette

    Une mise en route gourmande à souhait:)
    C’est de très bon augure pour la suite.
    Mais pas d’attendre les fêtes pour se faire plaisir.

  6. 6. Emy

    Hummmmm elle est belle et à l’air très bonne!!
    Bonne journée

  7. 7. Perrine

    Cette bûche est splendide! Vivement Noël!! Bonne journée!

  8. 8. JuJuBe

    Merci à toutes pour vos commentaires, je suis ravie que cette bûche vous plaise !

  9. 9. Kurt

    Olalaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa j’en veuuuuuuuuuuuuuxx !!
    Ohh boyy visuellement, c’est une tuerie !! J’en ai l’eau à la bouche !!!!

  10. 10. JuJuBe

    lol Merci Kurt ! <3

  11. 11. marquilly

    cette recette de buche de noel ou de gateau roule me semble facile je vais essayer

  12. 12. JuJuBe

    Bonsoir Marquilly,
    C’est une bûche facile à réaliser, parfaite pour une première fois par exemple :)

  13. 13. Rose

    Merci pour cette recette ! J’ai envie de tenter cette année :) Et puis c’est trop bien, tu utilises la mousse de l’intérieur pour l’extérieur aussi, vraiment pratique.
    Et maintenant, je sais ce qu’est le pralin :D

  14. 14. JuJuBe

    Merci Rose !
    Je ne suis effectivement pas trop du genre à faire 50 préparations pour une recette ! ^^

  15. 15. Giine

    Trés belle ta buche, met le pralin on peut l’acheter tout pret met est ce que sa va rendre pareil? et le pralin tu le met sur la buche a la fin c’est tout?

  16. 16. Miss Popcake

    Bonjour, merci pour la recette. Voici un contenu qui intéressera peut être vos lecteurs et lectrices :

    http://www.misspopcake.com/blog/entry/174-Concours-de-fin-d%27ann%C3%A9e

    A bientôt.
    Miss Popcake

  17. 17. JuJuBe

    Giine, le pralin se trouve en grande surface, au rayon pâtisserie (avec la poudre d’amande, de coco, etc…)
    Ca rendra pas tout à fait pareil visuellement, car les morceaux sont plus petits dans le pralin du commerce.

    J’ai mis du pralin sur la mousse avant de rouler la bûche mais cela n’apporte rien en plus, on le sent pas (je pensais que ça craquerait beaucoup plus sous la dent mais ce n’est pas le cas, le pralin autour de la bûche suffit) :)

  18. 18. Cookingyou

    Simple et efficace, la bûche qui plait à tout le monde. Miam, je salive rien qu’à imaginer..

    Laura.

  19. 19. Maelle

    Elle est magnifique ta bûche et elle à l’air délicieuse =)

  20. 20. JuJuBe

    Merci :)

  21. 21. latitejoie

    bonjour
    ta recette a l’air délicieuse et magnifique
    pour combien de personne peut on faire ta buche ?
    merci
    passe de bonne fete

  22. 22. JuJuBe

    Hier on m’a posé la même question, je n’ai pas eu le temps de mettre l’article à jour, désolée :/

    Voici ma réponse :
    Cette génoise se cuit sur une plaque à pâtisserie standard qui mesure 30 cm de largeur (et 40 cm de longueur pour info), le gâteau mesure donc 30 cm.
    Reste à avoir la largeur des parts que l’on fait.
    J’ai pris ma règle devant moi, et à vu d’œil j’ai l’impression qu’une part fait 2.5 cm en moyenne, ce qui veut dire que l’on peut faire 12 parts.

    Merci Latitejoie :)

  23. 23. Giine

    Peut on la faire le 24 pour la manger le 25 midi? la laisser au frais sa risque rien? le biscuit ne va pas secher?

  24. 24. JuJuBe

    Bonsoir Giine,

    Je viens justement de te répondre par mail ! :)
    La bûche peut se réaliser la veille, oui. Recouverte de chocolat, la génoise ne sèchera pas.
    Pour le temps de préparation… Sans compter les temps d’attente (la mousse doit « se faire » au frais durant au moins une heure, la génoise doit refroidir ce qui lui prend aussi un peu de temps) je dirais à peu pres une heure…

    Bonne soirée :)

  25. 25. l'atelier gâteaux

    Juste délicieuse cette buche, bonne fête de fin d’année

  26. 26. coco91

    bonjour je voudrai savoir si ont peut utiliser de la chantilly vendue en bombe. je vais m exercer aujourd’ hui merci

  27. 27. JuJuBe

    Merci l’atelier gâteaux ! ;)
    Bonnes fêtes également !

    Bonjour Coco,
    Je ne comprends pas la question, je n’utilise pas de chantilly pour cette recette.
    Pour la déco de la bûche ou pour l’intérieur ?

  28. 28. sandra

    Pour varié, peut-on utiliser du chocolat blanc?
    Sinon recette parfaite,
    Merci beaucoup!

  29. 29. chicajulie

    Je viens de la finir à l’instant, première génoise pour ma part et je suis très satisfaite du résultat! Et la technique pour mélanger les blancs d’oeufs sans les casser de chef Simon est géniale, j’avais une magnifique mousse légère. Plus qu’à déguster ce soir pour le verdict final :) Merci et joyeux Noël

  30. 30. Giine

    Bonsoir et joyeux noel alors jai testé la buche met c’etait sans plus ! pourtant jai tout bien fait dans l’ordre aprés chacun ses gouts moi je n’ai pas aimé d’autre on adorée… Met pas deçu d’avoir essayer. bye

  31. 31. Hélène

    Recette essayé pour ce Noël, avec un mélange de chocolat noir et de chocolat praliné (50-50) pour la mousse. Un régal et très facile à faire. Merci!

  32. 32. JuJuBe

    Bonsoir Hélène, je suis ravie que cette recette vous ait plu, merci d’avoir pris le temps de m’écrire !
    Je vous souhaite une excellente soirée ! :-)

  33. 33. laetitia

    Je l’ai faite hier. .elle est vraiment succulente..biscuit super moelleux. .pralin croustillant à souhait..merci pour cette recette!!!

  34. 34. JuJuBe

    Merci Laetitia d’avoir testé ma recette, je suis contente qu’elle t’ait plu ! :)

Ajouter un commentaire

(Le nom et l'adresse e-mail sont obligatoires. L'adresse e-mail ne sera pas affichée avec le commentaire.)






Les textes et photos (même moches) de ce blog sont la propriété exclusive de JuJuBe en Cuisine et sont protégés par les textes de loi L111-1 et L123-1 du code de la propriété intellectuelle.
Toute reproduction, même partielle, sans l'autorisation écrite de l'auteur est un délit.