Réaliser des yaourts maisons sans yaourtière

Publié par le

Faire ses yaourts sans yaourtière, c’est possible tout le monde (ou presque) le sait. Mais ce que tout le monde ne sait pas c’est que ce n’est finalement pas plus compliqué qu’avec une yaourtière !

Tout est une question de température !

Je vous conseille donc, avant toute chose, d’investir dans un thermomètre de cuisine. Thermomètre qui vous servira toujours pour autre chose ! (caramels, guimauve, brioches…)
J’ai un thermomètre offert pas mon partenaire Birambeau, ultra pratique car c’est une sonde sur laquelle je peux rajouter un élément en silicone la transformant en spatule, je m’en sers très régulièrement !
(Les thermomètres de cuisine sont aujourd’hui bien plus accessibles financièrement parlant qu’avant, j’en ai vu aux alentours des 10 euros.)

Je vous en parlais lors de la publication de ma première recette de yaourt, je suis amoureuse de ma yaourtière je fais donc des fournées de yaourts très très régulièrement et je trouve dommage que celles et ceux qui n’en ont pas ne puissent pas gouter aux joies de faire ses propres yaourts.

Il y a des tonnes de bonnes raisons de faire ses yaourts : c’est économique, c’est écologique (réutilisation des pots), c’est délicieux et les goûts sont déclinables à souhait !

Voici donc les possibilités qui s’offrent à vous pour réaliser vos yaourts maisons sans yaourtière :

Avec un autocuiseur

Les yaourts se font au bain-marie : remplissez le fond de l’autocuiseur d’eau (3 cm) et faites chauffer à 45° (d’où l’importance du thermomètre).
Coupez le feu et placez vos pots plein à l’intérieur.
Fermez l’autocuiseur hermétiquement et laissez les yaourts prendre pendant au moins 5 heures sans bouger la cocotte.
Une fois les yaourts pris, fermez les pots et placez-les au frais.

Au cuiseur-vapeur

Remplissez la cuve de votre cuiseur-vapeur d’eau, placez le couvercle et faites tourner le cuiseur-vapeur à vide pendant 10 minutes. Éteignez-le, placez rapidement vos pots rempli dans le panier, refermez et laissez vos yaourts prendre pendant 8 heures sans bouger le cuiseur-vapeur.
Une fois les yaourts pris, fermez les pots et placez-les au frais.

Au vitaliseur

Faites bouillir de l’eau dans le fond du vitaliseur. Hors du feu, mais au-dessus de l’eau chaude, déposez dans le compartiment supérieur les pots remplis et replacez le couvercle. Laissez reposer 8 heures sans ouvrir.
Une fois les yaourts pris, fermez les pots et placez-les au frais.

Au four

Faites chauffer le four à 45° (th 1-2) avec de l’eau dans le lèchefrite, placez vos pots au centre de ce bain-marie, éteignez le four et enfournez en maintenant la porte fermée durant 6 heures.

Dans une boite en polystyrène

Yaourtière de fortune : en dernier recours, versez de l’eau à 45 ° à mi-hauteur d’une grande boite en polystyrène, déposez les pots plein, refermez avec le couvercle de la boite hermétique et placez à proximité d’un radiateur durant 8 à 10 heures sans bouger la boite.

Inconvénient :

L’inconvénient des cuissons hors yaourtière est qu’il faut faire preuve de vigilance et d’une attention particulière pour contrôler la température tout au long du processus de fabrication. Quelques degrés de trop ou de moins et les yaourts sont ratés.


Pour parfaire vos yaourts : Réaliser de parfaits yaourts maison


Vous aimerez aussi :



Cet article est dans la catégorie “Blog, Trucs & astuces, Yaourts” et 16 commentaires.
Si vous aimez cet article, Abonnez vous à mon flux RSS.

  1. 1. LeeYaa

    Bien utile pour faire ses yaourts sans yaourtière ! Mais moi maintenant j’en ai une alors je n’ai plus de problème ;)

  2. 2. miss Souba

    Tu devrais essayer les yaourts solaires du blog ;) étant dans le sud, ça devrait bien prendre ;)

  3. 3. Indépendance Royale

    Merci pour ces astuces très pratiques. Jusque là, je faisais mes yaourts dans du carton enveloppé de plusieurs couvertures…Je vais essayer l’autocuiseur mais je me demande juste si l’eau ne va pas refroidir au bout des 8 heures?

  4. 4. JuJuBe

    Miss >> Je crains un peu de laisser un produit laitier au soleil… Je ne doute pas que ce soit efficace, mais, psychologiquement ça coince ! ^^

    Ind. Royale >> Une yaourtière « chauffe » au début pendant quelques heures, mais fini par s’arrêter, et la prise des yaourt se fait pendant ce temps là, je pense que l’autocuiseur reprend ce principe : chaud au début, puis température ambiante petit à petit. L’eau va effectivement refroidir mais les yaourts prendront !
    (pas sur que mes explications soient bien claires ! lol)

  5. 5. Christine

    Cet article est très utile. Ma yaourtière est tombée en panne. J’ai fait mes yaourts à la cocotte-minute, sans faire bouillir le lait au péalable (ma préparation était déjà faite quand je me suis aperçue de la panne). J’ai laissé la cocotte fermée toute la nuit avec l’eau chaude et les yaourts sont aussi bien réussis qu’à la yaourtière. Moralité : je vais adopter cette nouvelle méthode à partir de maintenant.

  6. 6. Cellan

    Après avoir mélangé le lait à 45° avec le yaourt, je mets les pots dans une boite (caisse à vin en bois, mais ça marche avec un carton). Une couverture de bébé pliée, une bouillotte (eau chaude du robinet), une corbeille à fond plat ou un plateau pour que les yaourts soient stables, je referme la couverture et la boite: 3 heures plus tard mes yaourts sont prêts: je les fais dans des pots à confiture ou verrines avec un couvercle: recyclage complet (couverture, bouillote de bébé, boite, pots…)et dépense énergétique réduite!
    Si on mélange du lait à température ambiante avec du yaourt et on laisse quelques heures à température ambiante, on obtient yaourt à boire…

  7. 7. JuJuBe

    Merci Cellan pour cette méthode ! :)
    Je suis ravie de voir que vous (avec Christine) arriviez à faire des yaourts sans yaourtières, n’ayant testé que deux méthodes (four et yaourtière) je ne pouvais affirmer que cela fonctionnait.
    Les appareils électriques nous « facilitent » la vie, mais je me rend compte que même sans, on s’en sort plutôt bien. A l’ancienne ce n’est finalement pas plus compliqué ! :)

    Je vous souhaite une bonne journée !

  8. 8. Oga

    Je ne ses pas faire le yahoo

  9. 9. IGNACE BOUE

    j’aimerais ouvrir un bar restaurant de vente de yaourt alors merci

  10. 10. Lucie

    BOnjour! :) Merci beaucoup pour ces astuces! Je me demandais, si on les fait au four il faut laisser le four chauffer à 45° pendant 6h ou on peut l’arrêter avant?

  11. 11. JuJuBe

    Bonjour Lucie,
    Vous pouvez arrêter le four (vous avez raison de me poser la question, il faut que je le précise), la chaleur va se maintenir avec la porte fermée.

    Bonne soirée ! :)

  12. 12. Denis

    Je fais avec ce que j ai , donc je fais chauffer dans une cocotte en verre de l eau , en meme temps j amène a ébullition du lait cru , un demi litre , quand le lait bout , j éteints les deux feux et Je place la cocotte en verre dans ma grande cocotte minute garnie de linge et attends que le lait refroidisse .Ensuite , un yaourt de la fois d avant sera dilué dans le demi litre de lait tiède ou très tiède et les pots pourront etre remplis puis placés dans la cocotte en verre , l eau est encore chaude , refermer la cocotte en verre , mettre du linge tout autour et dessus , fermer la cocotte minute et laisser tranquille de nombreuses heures , du soir au lendemain matin par exemple , puis mettre les pots au réfrigérateur. Pour les yaourts a la vanille , faire chauffer le lait avec une gousse entaillée sur la longueur , elle diffuse son parfum lors du refroidissement du lait puis gratter l intérieur pour récupérer les grains noirs pour le lait .Pour le tout premier yaourt , prendre du bio ou un au lait entier .Petite production réelle de 3 yaourts , un est « sacrifié  » mais cela me va , c est bon en plus.

  13. 13. JuJuBe

    Voilà une belle technique également Denis !
    Comme quoi, une yaourtière est superflue, vous êtes nombreux à me donner vos astuces et je vous en remercie ! :)

Ajouter un commentaire

(Le nom et l'adresse e-mail sont obligatoires. L'adresse e-mail ne sera pas affichée avec le commentaire.)






Les textes et photos (même moches) de ce blog sont la propriété exclusive de JuJuBe en Cuisine et sont protégés par les textes de loi L111-1 et L123-1 du code de la propriété intellectuelle.
Toute reproduction, même partielle, sans l'autorisation écrite de l'auteur est un délit.