Réaliser des yaourts maison sans yaourtière

Faire ses yaourts sans yaourtière, c’est possible tout le monde (ou presque) le sait. Mais ce que tout le monde ne sait pas c’est que ce n’est finalement pas plus compliqué qu’avec une yaourtière !

Tout est une question de température !

Je vous conseille donc, avant toute chose, d’investir dans un thermomètre de cuisine. Thermomètre qui vous servira toujours pour autre chose ! (caramels, guimauve, brioches…)

Je vous en parlais lors de la publication de ma première recette de yaourt, je suis amoureuse de ma yaourtière je fais donc des fournées de yaourts très très régulièrement et je trouve dommage que celles et ceux qui n’en ont pas ne puissent pas gouter aux joies de faire ses propres yaourts.

Il y a des tonnes de bonnes raisons de faire ses yaourts : c’est économique, c’est écologique (réutilisation des pots), c’est délicieux et les goûts sont déclinables à souhait !

Toutes les recettes de yaourts maison sur jujube en Cuisine

Réaliser des yaourts maisons sans yaourtière | Jujube en cuisine

Voici donc les possibilités qui s’offrent à vous pour réaliser vos yaourts maisons sans yaourtière :

Avec un autocuiseur

Les yaourts se font au bain-marie : remplissez le fond de l’autocuiseur d’eau (3 cm) et faites chauffer à 45° (d’où l’importance du thermomètre).
Coupez le feu et placez vos pots plein à l’intérieur.
Fermez l’autocuiseur hermétiquement et laissez les yaourts prendre pendant au moins 5 heures sans bouger la cocotte.
Une fois les yaourts pris, fermez les pots et placez-les au frais.

Au cuiseur-vapeur

Remplissez la cuve de votre cuiseur-vapeur d’eau, placez le couvercle et faites tourner le cuiseur-vapeur à vide pendant 10 minutes. Éteignez-le, placez rapidement vos pots rempli dans le panier, refermez et laissez vos yaourts prendre pendant 8 heures sans bouger le cuiseur-vapeur. (Elise, en commentaire, procède de cette manière, en couvrant son cuit vapeur avec un plaide polaire pour bien préserver la chaleur, c’est une excellente idée !)
Une fois les yaourts pris, fermez les pots et placez-les au frais.

Au vitaliseur

Faites bouillir de l’eau dans le fond du vitaliseur. Hors du feu, mais au-dessus de l’eau chaude, déposez dans le compartiment supérieur les pots remplis et replacez le couvercle. Laissez reposer 8 heures sans ouvrir.
Une fois les yaourts pris, fermez les pots et placez-les au frais.

Au four

Faites chauffer le four à 45° (th 1-2) avec de l’eau dans le lèchefrite, placez vos pots au centre de ce bain-marie, éteignez le four et enfournez en maintenant la porte fermée durant 6 heures.

Dans une boite en polystyrène

Yaourtière de fortune : en dernier recours, versez de l’eau à 45 ° à mi-hauteur d’une grande boite en polystyrène, déposez les pots plein, refermez avec le couvercle de la boite hermétique et placez à proximité d’un radiateur durant 8 à 10 heures sans bouger la boite.

Inconvénient :

L’inconvénient des cuissons hors yaourtière est qu’il faut faire preuve de vigilance et d’une attention particulière pour contrôler la température tout au long du processus de fabrication. Quelques degrés de trop ou de moins et les yaourts sont ratés.

Pour parfaire vos yaourts : Réaliser de parfaits yaourts maison

Acheter une yaourtière
Acheter une yaourtière

D'autres recettes que vous pourriez aimer :




26 thoughts on “Réaliser des yaourts maison sans yaourtière”

  • Miss >> Je crains un peu de laisser un produit laitier au soleil… Je ne doute pas que ce soit efficace, mais, psychologiquement ça coince ! ^^

    Ind. Royale >> Une yaourtière « chauffe » au début pendant quelques heures, mais fini par s’arrêter, et la prise des yaourt se fait pendant ce temps là, je pense que l’autocuiseur reprend ce principe : chaud au début, puis température ambiante petit à petit. L’eau va effectivement refroidir mais les yaourts prendront !
    (pas sur que mes explications soient bien claires ! lol)

  • Cet article est très utile. Ma yaourtière est tombée en panne. J’ai fait mes yaourts à la cocotte-minute, sans faire bouillir le lait au péalable (ma préparation était déjà faite quand je me suis aperçue de la panne). J’ai laissé la cocotte fermée toute la nuit avec l’eau chaude et les yaourts sont aussi bien réussis qu’à la yaourtière. Moralité : je vais adopter cette nouvelle méthode à partir de maintenant.

  • Après avoir mélangé le lait à 45° avec le yaourt, je mets les pots dans une boite (caisse à vin en bois, mais ça marche avec un carton). Une couverture de bébé pliée, une bouillotte (eau chaude du robinet), une corbeille à fond plat ou un plateau pour que les yaourts soient stables, je referme la couverture et la boite: 3 heures plus tard mes yaourts sont prêts: je les fais dans des pots à confiture ou verrines avec un couvercle: recyclage complet (couverture, bouillote de bébé, boite, pots…)et dépense énergétique réduite!
    Si on mélange du lait à température ambiante avec du yaourt et on laisse quelques heures à température ambiante, on obtient yaourt à boire…

  • Merci Cellan pour cette méthode ! :)
    Je suis ravie de voir que vous (avec Christine) arriviez à faire des yaourts sans yaourtières, n’ayant testé que deux méthodes (four et yaourtière) je ne pouvais affirmer que cela fonctionnait.
    Les appareils électriques nous « facilitent » la vie, mais je me rend compte que même sans, on s’en sort plutôt bien. A l’ancienne ce n’est finalement pas plus compliqué ! :)

    Je vous souhaite une bonne journée !

  • Bonjour Lucie,
    Vous pouvez arrêter le four (vous avez raison de me poser la question, il faut que je le précise), la chaleur va se maintenir avec la porte fermée.

    Bonne soirée ! :)

  • Je fais avec ce que j ai , donc je fais chauffer dans une cocotte en verre de l eau , en meme temps j amène a ébullition du lait cru , un demi litre , quand le lait bout , j éteints les deux feux et Je place la cocotte en verre dans ma grande cocotte minute garnie de linge et attends que le lait refroidisse .Ensuite , un yaourt de la fois d avant sera dilué dans le demi litre de lait tiède ou très tiède et les pots pourront etre remplis puis placés dans la cocotte en verre , l eau est encore chaude , refermer la cocotte en verre , mettre du linge tout autour et dessus , fermer la cocotte minute et laisser tranquille de nombreuses heures , du soir au lendemain matin par exemple , puis mettre les pots au réfrigérateur. Pour les yaourts a la vanille , faire chauffer le lait avec une gousse entaillée sur la longueur , elle diffuse son parfum lors du refroidissement du lait puis gratter l intérieur pour récupérer les grains noirs pour le lait .Pour le tout premier yaourt , prendre du bio ou un au lait entier .Petite production réelle de 3 yaourts , un est « sacrifié  » mais cela me va , c est bon en plus.

  • Bonjour madame. Merci pour votre site. Je fais des yaourts depuis des années sans yaourtière. Ca a toujours bien réussi. Je souhaite voir des personnes comme vous. Pense à vous pour votre dévouement. Cordialement

  • Merci beaucoup pour ces merveilleux conseils ! Moi qui rêve de yaourtière, mais sans avoir osé investir dedans, cela me permettra de faire un test grandeur nature ! Je vais essayer de trouver des pots en verre… je suis particulièrement tentée par la méthode du four. Est-ce celle qui est la plus simple ? Merci beaucoup pour ce merveilleux blog!

  • Bonjour 2c&1p :)
    Pour moi le plus simple c’est la cocotte (autocuiseur), une fois l’eau chauffée à bonne température, on met les pots on ferme et on ne s’en occupe plus.
    Le four est pratique aussi à condition de savoir maitriser la chaleur. Je sais par exemple qu’avec mon four ce serait compliqué (pas impossible cela dit) car la chaleur à l’intérieur du four n’est pas exactement celle que je lui demande (quand je règle la température).
    Il faut connaitre son four, quoi… :-)

    Sinon tu peux aussi tenter ta chance au concours que je viens de lancer, ce sera encore bien plus simple pour faire les yaourts ! :-P –> http://www.jujube-en-cuisine.fr/yaourts-lait-soja-creacook/

  • bonjour Jujube, je fait mes yaourts maison avec la méthode « cuit-vapeur » et pour le moment cela marche bien . Je n’ai pas encore testé la méthode « four ». Mes yaourts sont bien fermes et ne demande pas beaucoup d’énergie puisque je ne chauffe mon cuit-vapeur que quelques minutes.Ma petite astuce perso : j’enveloppe mon cuit-vapeur dans un plaide polaire et je laisse étuver 8 heues puis au frigo toute 1 nuit. Voilà ma petite recette, j’espére qu’elle pourra servir à toute celle qui n’ose pas se lancer. Bonne journée . Elise

  • mes yaourt ala cocotte minute sont tres bon mais quand je les mange a la cuillere ils bavent un fil dedeux ou trois centimetres que faire pour eviter ça?merci beaucoup si vous avez une astuce

  • Bonjour Moune,
    Diriez vous que vos yaourts sont « gluants » ?
    Dans ce cas tentez de « réduire » votre lait en le faisant bouillir au préalable. Attention à le laisser refroidir avant d’ajouter les ferments.

    Bonne journée,
    Julie.

  • Je vous remercie pour la technique du yaourt sans yaourtiere, ça m’a évité d’en acheter une. J’ai utilise mon multicuiseur deluxe dans lequel j’ai mis de l’eau à la limite du maximum autorisé par ce que mes pots de yaourt sont 3 fois plus grand que ceux couramment utilisés. Puis, j’ai réglé le deluxe à 45 degrés; une fois chauffé, j’y ai placé mes pots et je l’ai refermé. Comme cet appareil ne se ferme pas hermétiquement, au lieu de l’éteindre, j’ai mis la fonction maintien au Chaud ( tout en le couvrant de l’extérieur avec un gand torchon épais) pendant 30 mn puis je l’ai complètement éteind. Mes yaourts ont pris au bout de 8 heures (j’avais utilisé du lait demi écrémé sinon la prise prend moins de temps).

  • Bonjour
    J’ai une yaourtière , mais astuce l’hiver je met mes yaourts recouvert d’un papier alu comme couvercle sur mes radiateurs toute la nuit , puisque chauffage au gaz de ville .Je fait d’une pierre deux coups chauffage et yaourts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *