Yaourt maison

Cela fait des années que je vous vois, vous blogueuses et blogueurs, publier des recettes de yaourts avec la fameuse photo du pot de yaourt couché. Des années que de mon côté, cette photo n’est absolument pas pensable vu les yaourts que me donne ma yaourtière : des brassés, archi brassés…
Et pourtant je peux vous dire que j’en ai suivis des conseils, trouvés ça et là sur le net, pour les raffermir, en vain !

Ça c’était AVANT ! Avant quoi ? Et bien avant que cette yaourtière arrive dans ma cuisine !

J’ai réalisé ma première fournée le jour même de son arrivée, et déjà, à la lecture du manuel d’utilisation, je savais que mes yaourts seraient différents, grâce au temps de fermentation programmable !
Figurez-vous que selon le lait utilisé (entier, demi-écrémé ou écrémé) le temps n’est pas le même !
Maintenant que je l’ai lu, cela me semble impeccablement évident, sauf que ma yaourtière d’avant n’avait qu’un seul bouton avec un seul temps programmé ! Temps visiblement pas assez long, puisque même avec du lait entier je n’ai jamais réussis à sortir des yaourts satisfaisants…
Le lendemain matin, j’ai trouvé des yaourts magnifiques !
Assez ferme pour ne pas couler en position couché, et pourtant fondant à souhait. Une totale réussite !

(P.S. : je déteste le principe du billet « pub » mais là je ne peux faire autrement que de vous communiquer ma satisfaction, que dis-je, mon amour (!!!) pour cette petite machine !)

Si vous n’avez pas de yaourtière, tout n’est pas perdu ! Suivez le lien : faire des yaourts sans yaourtière.

Acheter une yaourtière
Acheter une yaourtière

Ici je vous ai donné la base, de simples yaourts vanillés, mais vous pouvez, bien évidemment, décliner la recette selon toutes vos envies !
Arômes, zeste de citron/orange, sirop, confiture, caramel, épices…

Ingrédients :

  • 1 litre de lait (entier et cru de préférence)
  • 1 pointe de couteau de grains de vanille
  • 2 à 3 c. à soupe desucre
  • 1 yaourt nature ou 1 sachet de ferment lactique

Versez le lait dans une casserole, ajoutes-y les grains de vanille (d’une gousse grattée ou d’un pot de grains de vanille sans sucre) ainsi que le sucre (ajustez les quantités selon vos goûts).

Faites chauffer le lait jusqu’à la première ébullition, baissez le feu de manière à garder des petits bouillons sans que le lait verse, et laisser ainsi 15 minutes.

Laissez refroidir le lait à température ambiante à couvert.

Une fois le lait refroidit versez-le dans un saladier et mélangez-le avec le yaourt nature ou le sachet de ferment. Mélangez bien à l’aide d’une spatule en bois ou en plastique/silicone (les métaux sont déconseillés pour une question de réaction chimique)

Remplissez les pots de yaourt avec le lait et placez-les dans votre yaourtière et mettez-la en route (8 à 10 h pour des yaourts au lait entier, 10 à 12 h pour des yaourts au lait demi-écrémé, 12 à 14 h pour des yaourts au lait écrémé.)

Une fois les yaourts fait, placez-les au frais au moins 4 heures et consommez-les dans les 8 jours.

Yaourt maison : la recette de base
Yaourt maison : la recette de base

Si vous ratez vos yaourts, suivez le guide des trucs et astuces pour réaliser de parfaits yaourts maison !




Les articles contenant des liens vers le site Amazon font partie d’un programme d’affiliation. Lorsque vous effectuez un achat sur Amazon à partir d'un lien sur mon blog, je reçois une petite commission sans frais supplémentaires pour vous. Il n'y a évidemment aucune obligation (encore heureux), mais si vous le faites, considérez cela comme un soutien à mon travail sur Jujube en cuisine.
Merci ;-)

D'autres recettes que vous pourriez aimer :




Je me réserve le droit de ne pas valider les commentaires qui ne respectent pas les règles élémentaires de politesse et de respect. La langue française est suffisamment riche pour que vous puissiez exprimer votre désaccord sans tomber dans les insultes. Merci.

39 thoughts on “Yaourt maison”

  • Bonsoir Chrichri !
    Je pense que la yaourtière sera rapidement rentabilisé !
    Comme je le dis plus haut, plus rien ne m’arrête, je fais des fournées de yaourts les unes après les autres ! :)

    Le seul hic ce sont les pots, j’utilise les pots de mon ancienne yaourtière pour pouvoir être à l’aise dans mon roulement de fournée. Je pense qu’il est tout à fait possible d’acheter des pots supplémentaires…

  • Ben je crois que c’est LE truc de lagrange : envoyer des yaourtières ! lol
    Cela dit je ne me plains pas, j’en suis enchantée !!! (t’en as reçu une aussi ?)

    Je comprends mieux maintenant pourquoi tu ne publiais plus rien de chez moi, j’ai cru l’espace d’un moment que tu ne m’aimais plus… :/ (Ou que tu avais trouvé plus intéressant ailleurs, quoi…)
    Me voilà rassurée ! Ouf ! lol

    Bisous !

  • Non rien recu mais en quelques semaines j’ai vu des yaourts en yaourtiere LAGRANGE partout mdr
    c’est eux qui t’ont contacté?

    Comme t’a pu le voir, je fais sans yaourtiere, la mienne est coincée quelque part dans les cartons ^^

    Mais je t’aime mais je sais pas pourquoi tu étais dans les indésirables! Et moi jme disais que tu avais quitté la cuisine lol Méchant HOTMAIL ^^

  • L’invasion LAGRANGE !!! lol

    C’est moi qui les ai contacté, suite à un article sur eux sur un blog que je suis. (où la nana avait eu aussi une yaourtière ! lol)

    Quitter la cuisine ?! JAMAIS ! ^^
    A la limite je réduis un peu le rendement, mais la quitter… Impossible ! :)

  • je viens de vérifier, en fait j’ai envoyé un mail de gmail vers leur adresse de contact, et ils m’ont répondu 4 heures après pour me proposer la yaourtière…
    J’ai reçu la yaourtière 21 jours plus tard exactement ! :)
    Tu les as contacté quand ?

  • J’aime pas quand il répondent pas. Je comprends qu’ils n’aient pas forcement le temps de répondre à tout le monde, mais un petit mail « automatique » ça fait pas de mal… :/

  • Laura, tu tombes bien avec ta question ! ^^
    C’est justement l’objet de mon prochain article, après « comment faire des yaourts sans yaourtière », je publie « comment réussir ses yaourts » avec des astuces pour éviter ce genre de chose !
    Patience… :P

  • Bonjour
    Merci pour toutes ces astuces.
    Quelques questions tout de même.
    J ai également une yaourtière Lagrange que je trouve très bien maisbparfoisnmesnyaourtsvn ont pas toujours une consistance idéale
    J ai ajoutée sachet de farmers que je ne mettais pas au tout début, c est beaucoup mieux depuis
    Je vais tout de même essayer de mettrez du lait en poudre dans mes fournées .
    Pourquoi fais tu bousiller ton lait dans tes recettes? Pour ma part je le mets sorti de la bouteille!
    Tu dis qu il faut utiliser des objets en plastique ou bois pour mélanger et tu dis de fouetter la préparation, utilises tu un fouet en silicone, j utilise un fouet metallique

  • Bonjour Titi,

    Merci pour tes questions qui vont me permettre de mettre à jour ma recette. En effet, je me rends compte lorsque je mets à jour mes anciennes recettes que j’étais plutôt avare de détails, pardon…

    Quel lait utilises-tu ?
    Plus ton lait contient de matière grasse, plus tes yaourts seront fermes.
    Je fais bouillir mon lait parce que ma belle-mère, qui m’a appris à faire des yaourts, le faisait bouillir, je crois qu’elle m’avait dit que ça permettait « d’épaissir » le lait, je ne sais pas si c’est vrai mais j’ai gardé cette habitude.
    De toute manière il te faut faire chauffer le lait pour garantir une meilleure activation des ferments, qui s’opèrent à 43°/45°. (mais la yaourtière s’en charge également, donc à priori un lait à température ambiante devrait suffire, pour gagner du temps… C’est une « sécurité » que de la faire chauffer finalement :))

    De plus tu as parfaitement raison, je n’aurais pas du utiliser le verbe « fouetter », car même si un fouet en silicone ne devrait pas poser de soucis (je ne suis pas experte en réaction chimique cela dit) il est préférable de mélanger à l’aide d’une spatule (en bois, silicone ou plastique).

    Pour finir, la yaourtière.
    N’hésite pas à rallonger le temps de « chauffe », cette yaourtière nous en offre la possibilité, autant en profiter.
    Une amie qui a une très vieille yaourtière (sans possibilité de choisir le temps) me racontait qu’elle avait pris l’habitude de faire faire « deux tours » à ces yaourts, c’est à dire qu’elle lance le programme le soir avant de se coucher, et le lendemain au réveil, elle le lance une seconde fois, pour garantir une bonne tenu de ses yaourts.
    Nous n’en sommes évidemment pas là avec nos yaourtières « modernes » mais si tu as effectivement des soucis de tenu de yaourts, je pense que tu peux aisément rallonger le temps initialement prévus par le manuel.

    J’espère avoir répondu à tes interrogations, et n’hésites pas si tu as d’autres questions, je tacherai d’y répondre rapidement :)

    Bonne journée :)

  • Coucou, ca y est mes yaourths sont dans ma yaourthiere lagrange :-) merci pour ta recette ;-) j ai mis 12 h de cuisson… J espere que ce sera assez.
    Merci !

  • bonjour, je suis tombée sur ton blog (sans me faire mal rassure toi) en cherchant des astuces pour faire mes yaourts maisons. Et je pense de plus en plus à investir dans une yaourtière. Je ne suis pas encore décidé à 100% mais celle de lagrange que tu présentes ici est vraiment dans mes favoris.

  • Bonjour Stéphanie,
    Je n’ai testé que deux yaourtières dans ma vie (ce qui est déjà deux fois plus que le commun des mortels j’imagine lol), une de la marque aux trois lettres (qui est aussi le diminutif du prénom Sébastien… ) et celle de Lagrange. Il n’y a pas photo entre les deux, Lagrange est de loin celle qui me donne les meilleurs yaourts (et je ne suis pas payé pour le dire et je ne gagne rien si tu tu l’achètes, c’est vraiment ce que je pense)
    C’est un investissement, c’est certains, mais ça vaut le coup.

  • Bonjour Queenhel,
    Très bonne question à laquelle je n’avais pas de réponse, je suis donc allé faire une petite recherche et je suis tombé sur une discussion intéressante sur ce forum.
    Après que quelques personnes aient répondu « non trop risqué le lait cru », une autre personne fini par répondre qu’elle n’utilise que du lait cru pour ses yaourts, en revanche elle le fait bouillir au préalable.

    Plus le lait utilisé est « gras » plus les yaourts sont meilleurs à mon sens (je suis gourmande :)) mais mon conjoint par exemple ne les aime pas quand ils sont trop « gras », c’est une question de goût :)

    Bonne fin de journée :)

  • Bonjour, merci pour l’info « durée » par rapport au lait utilisé. Je viens d’acheter ma première yaourtière et mes premiers yaourts au chocolats (demande express des enfants :-)) a raté! Le chocolat a fait une croûte en dessous et au-dessus? une idée pour plus d’homogénéité? Sinon j’aimerais tenter le yaourt grenadine de mon enfance mais en version light c-à-d lait écrémé et grenadine O% sucre. Tu as déjà tenté?un conseil?

  • Bonjour Lalerca,
    Je suis désolée, je n’ai jamais réussi une seule fournée de yaourts au chocolat. Ils ne sont jamais homogènes, j’ai moi aussi une couche de chocolat en haut et au fond.
    Si tu fais une recherche de recette de yaourt au chocolat dans google tu pourras constater que c’est apparemment le cas chez tous ceux qui ont testé… Je crois que le chocolat n’est pas compatible…

    Je n’ai jamais essayé les yaourts aux sirop. J’ai testé avec diverses confitures, avec du citron, mais finalement ce sont ceux tout simple à la vanille que je préfère :)
    Tout fonctionne, sauf les fruits crus. L’acidité du fruit cru tend à empêcher la coagulation. A part ça tu peux te faire plaisir et laisser libre court à ton imagination ! ;)

    Bonne journée,
    Julie.

  • Bonjour,

    Je tombe sur ce blog car je viens d’acheter une yaourtiere Severin. Ma première fournée a été faite avec du lait entier que j’ai fait chauffer (pas bouillir) + essence de vanille et confiture au bas des pots. J’y ai rajouté un sachet de ferment alsa pour yaourtiere et mis en route pour 12h car au bout de 8h c’était encore liquide.
    Au final, la fournée entière est restée liquide. J’ai donc tenté une re cuisson en faisant réchauffer le lait, un nouveau sachet de ferment et 12h et cette fois certains ont pris (avec une couche de liquide au dessus) et d’autres non (complètement liquides).
    Je commence à me dire que le lait en poudre et une obligation qu’en penses-tu ?

  • Bonjour Nafi-Aïsha,
    Je ne trop quoi te répondre.
    La couche de liquide au dessus est normale (si nous parlons bien de la même chose, un liquide transparent comme de l’eau ?), par contre je trouve étonnant que la moitié de la fournée prenne et l’autre pas…
    Je ne mets pas systématiquement de lait en poudre dans mes yaourts, ils sont effectivement plus consistants quand j’en mets, mais je m’en passe facilement.

    J’ai mis en ligne un article qui liste les trucs a faire et ne pas faire pour les yaourts maison et qui donne également des pistes en cas de yaourts ratés, peut-être y trouveras-tu une solution ? (ici : http://www.jujube-en-cuisine.fr/?p=5828 )

    J’espère que tu trouveras quel est le soucis pour enfin les réussir à chaque fois !

  • bonjour
    on fait bouillir le lait quand il et cru pour le steriliser et empecher le developpement de bacterie ou microbe (dans ma jeunesse le lait venait directement de la ferme dans le pot de camp et si on ne le faisait pas bouillir le lendemain on mangeait du chique (lait tourné );
    avec du lait pasteurisé il n’y a plus aucune raison de le faire bouillir ;
    bravo pour toutes vos recettes

  • Bonjour,

    C’est très intéressant ce que vous dites. J’ai toujours entendu que l’on faisait bouillir le lait pour l’épaissir ! Ce qui, en y réfléchissant, est finalement peu logique, on ne le fait pas bouillir assez longtemps pour que cela ait une quelconque influence sur sa consistance.

    Merci beaucoup, je vais donc pouvoir me défaire d’une étape ! :)

    Bonne journée,
    Julie.

  • Bonjour,
    Je n’aime pas le lait, en revanche j’aimerais faire des yaourts végétaux.
    je fais moi même mon lait d’amande. Avez-vous des trucs et des astuces pour les yaourts végétaux?
    Cordialement,

    • Bonsoir Véronique,
      Vous pouvez utiliser le lait de soja et le lait de coco pour vos yaourts maison. Cependant les autres laits végétaux, tels que le lait d’amande, de riz ou d’avoine ne permettent pas seuls, la fabrication de yaourts : ils ne coagulent pas.
      On peut faire des mélanges pour que ça fonctionne, ou alors utiliser de l’agar-agar (comme des flans nature).

      Bonne soirée,
      Julie.

  • Ahhh j’attends cette yaourtière! Je l’ai cet aprem!
    Ravie de voir que les yaourts sont bons avec cette machine!
    Je me demandais justement quel lait utiliser et bien j’ai ma réponse, cela dépend du temps de cuisson que l’on veut :).
    Merci pour votre article! Hâte de tester tout ça!

    Bonne journée!
    Lo

    • Pour parvenir à faire de beaux yaourts il faut un petit temps d’adaptation, un peu comme lorsque l’on utilise un nouveau four, il faut le temps de se « faire la main », mais une fois qu’on a trouvé « le truc », c’est une grande histoire d’amour qui commence :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *