Crème de marrons / Confiture de châtaignes

La crème de marrons maison c’est tellement meilleur que la crème de marrons du commerce !
Par contre, c’est un peu plus embêtant à faire que d’aller l’acheter au magasin (tout dépend où vous habitez cela dit…)
Néanmoins le goût + la satisfaction de faire quelque chose de ses petites mains en valent bien la peine !

Quelle différence entre marrons et châtaignes ?

La châtaigne est le fruit comestible du châtaignier. Les marrons sont des châtaignes non cloisonnés, à ne pas confondre avec le marron d’Inde, qui est la graine toxique du marronnier.


Crème de marrons / Confiture de châtaignes

2012-11-02
: 1 pot
: 1 hr
: 40 min

Par :

Ingrédients :

  • 1 kg châtaignes
  • 750 g sucre
  • 300 ml d’eau
  • 1 c. à café d’extrait de vanille( ou 1 gousse pour 1kg environ)

Entaillez les châtaignes et faites les bouillir une dizaine de minutes.

Égouttez-les et patientez quelques minutes le temps qu’elles refroidissent un peu (sinon ça brûle !) et décortiquez-les : la coque et la seconde peaux viennent normalement d’elles mêmes.

Une fois les châtaignes décortiquées, replongez-les dans une grande casserole d’eau bouillante et laissez cuire de 20 minutes (environ).
Quand les châtaignes s’écrasent facilement : elles sont cuites.

A ce moment là, 2 choix s’offrent à vous :

  • soit vous les mixez afin d’obtenir une purée fine,
  • soit vous les écrasez au presse purée pour laisser quelques morceaux (je préfère lorsqu’il y a encore des morceaux ! ;))

Réservez.

Dans une casserole préparez le sirop : versez l’eau, le sucre et la vanille.
Portez tout doucement à ébullition sur feu moyen.

Lorsque le sirop est prêt (comme un sirop du commerce, plus épais que de l’eau mais plus liquide qu’un caramel) ajoutez-y la purée de marron.
Remuez bien.

Au bout de 10 à 20 minutes (ça dépend la quantité que vous faites) votre confiture commence à prendre une jolie couleur et une belle consistance de crème. Des petits « volcans » se forment (attention aux projections qui brûlent !).

Vous pouvez verser votre crème dans des pots (préalablement lavés puis ébouillantés quelques minutes dans un grand volume d’eau et égouttés sur un linge propre), refermés-les et mettez-leur la tête à bas pour faire le vide, jusqu’à refroidissement.

Se conserve des mois, comme toutes conserves de confitures.


Cet article peut contenir des liens affiliés, ce qui signifie que je peux recevoir une commission sur les ventes des produits ciblés par ces liens. Tous les articles de mon blog sont ecrit de manière parfaitement indépendante, je ne mets des liens que sur des produits que j'ai testés et approuvés (dans le cas contraire je le précise toujours).



D'autres recettes que vous pourriez aimer :




Je me réserve le droit de ne pas valider les commentaires qui ne respectent pas les règles élémentaires de politesse et de respect. La langue française est suffisamment riche pour que vous puissiez exprimer votre désaccord sans tomber dans les insultes. Merci.

64 thoughts on “Crème de marrons / Confiture de châtaignes”

  • Merci les filles ! :)

    Mlle Pigut, j’ai déjà « craqué » pour des châtaignes déjà décortiquées (faible que je suis) mais je n’y retrouve pas le goût des châtaignes fraiches… Je ne sais pas ce qu’ils y mettent, mais elles n’ont pas le même goût, elles sont clairement moins gouteuses ! :(

  • perso , je prends un presse ail et je passe les châtaignes avec leur peau , grosse et petite et hop cela va plus vite que l’épluchage a la main …. et je fais cuire au four avec le sucre et la vanille ds un chaudron fermé car elle saute la purée et peut brûler violemment et je mets en bocaux
    bon ap’

  • Ta recette est simple est tres tres bonne.
    Petite astuce pour enlever la seconde peau, mettre les chataignes dans une toile de jute (style sac à patate) et mettre en machine sur progamme froid..
    Résultat garantis.. Et sûr ce bon’app à vous.

  • Bonjour, je viens de découvrir votre blog en cherchant une recette de châtaigne et Ho bonheur que de belles découvertes, j’ai mit votre blog dans ma barre perso et vous remercie du fond du coeur…je vote pour vous…

  • Bonjour Jujube…. très intéressentes vos explications, je n’avais pas pensé aux parasites… j’aimerai une précision : est-ce bien du sucre gélifiant que vous utilisez ?
    Merci de votre réponse et belle soirée :)

  • Bonsoir Dominique,
    Merci infiniment pour vos compliments, et votre vote, je suis très touchée.

    Bonsoir Beverlyly,

    Pour le sucre j’utilise du sucre blanc « normal ».
    Une fois les châtaigne moulinées vous obtenez une purée. Le sirop vient ici servir de conservateur et ajouter de l’onctuosité, donc pas de soucis de gélification, pas besoin de pectine ou de gélatine, la purée du fruit se suffit à elle même :)

    Merci Dominique et Beverlyly, j’espère avoir de nouveau le plaisir de vous lire prochainement.

    Bonne soirée :)

  • Pour stériliser les verrines vides je les mets dans le panier d’un cuit vapeur ou d’un coucoussier. Ainsi je les stérilise à la vapeur. C’est très pratique surtout ça supprime le risque de s’ébouillanter.

  • Merci Loupinet TOUTENCROCS :)

    Et merci Serge pour cette astuce de stérilisation (pardon pour le délai de ma réponse… :-/ ) et merci Meddas pour le commentaire positif ! ;)

    Je vous souhaite une belle journée,
    Julie.

  • Merci pour la recette, je vais la réaliser aujourd’hui. J’en ai déjà fait par le passé donc un petit truc bien simple pour ôter la seconde peau, c’est de passer les chataîgnes dans une petite moulinette à fromage, efficacité garantie :-)

  • bonjour

    je viens de voir votre recette je suis actuellement a lourdes (65) nous avons ramasser avec on mari durant cette semaine de congé au moins 10 kilos de châtaignes il y en a des énormes.
    je vais tester votre recette en rentant ce weekend et je vous dirais ça, maisje cuisine jamais et pour la vanille combien doit d on en mettre ?.
    merci encore pour cette recette j attend votre conseil pour la vanille
    ANNIE

  • Bonjour,

    J’ai une petite question.
    Faut-il faire une entaille dans la peau des châtaignes lorsqu’on les fait bouillir?

    Merci d’avance pour votre réponse.
    J’adore votre blog :-)

  • Bonjour Cathy,
    Merci beaucoup pour cette astuce ! ;-)

    Bonjour Annie,
    La vanille c’est assez subjectif, certain l’aime bien présente, d’autre avec des touches subtil… J’ai mis « une gousse par kilos de châtaignes » mais vous pouvez mettre plus ou moins que cela :-)

    Bonjour Aurélie,
    Oui effectivement il faut faire une entaille sur les châtaignes avant de les faire cuire (j’ai réécris la recette il y a quelques semaines, cette info a du « sauter » pendant mes modifications…)

    Bonne journée à vous,
    Julie.

  • merci pour cette recette qui a l’air délicieuse… Je vais tester dès demain. Mais j’ai un doute pour les proportions : 1 dose de châtaignes pour 1/2 dose de sucre mais s’agit-il de châtaignes entières ou de châtaignes déjà épluchées?
    Merci pour votre réponse
    Gigi

  • Bonjour,
    Je suis tombé par hasard sur votre site en recherchant une recette pour la crème de marron. Je viens de la mettre en pot et c’est un vrai régal…
    Je pense aller recueillir des châtaignes du coup !
    Merci beaucoup !
    Pauline

  • Bonsoir jujube,
    Une vraie tuerie ta recette, je vais faire des heureux à Noël avec les buches.
    J ai fait cuire le sirop et la crème dans une bassine en cuivre ce qui permet une cuisson plus uniforme.
    J ai une recette de pâte de châtaignes aux pieds de Mouton, je peux te la communiquer pour ton blog.
    Belle soirée
    Renée

  • Bonsoir Pauline,
    Merci d’avoir pris le temps de me laisser ton avis, je suis ravie que la recette t’ait plu ! Bonne cueillette ! ;-)

    Bonsoir Renée,
    Je suis ravie, merci pour ton retour !
    La bassine en cuivre j’en rêve ! Je ne fais malheureusement pas assez de confiture je pense pour la « rentabiliser », mais parfois je me dis que si j’en avais une, peut-être que je ferai plus de confiture…

    Une recette de pâtes de châtaignes aux pieds de mouton ?! Tu m’intrigues ! :)

    Bonne soirée, à bientôt,
    Julie.

  • Vraiment très bon.
    J’avais l’habitude d’en faire mais j’ai perdu la recette que j’avais recopiée sur un livre spécial confiture appartenant à ma grand-mère, et le résultat est quasi identique, aussi bien dosé. Juste un peu moins sucré ce qui est parfait.
    Toute la famille s’est régalée.

  • Délicieuse recette! Je les ai cuit suffisamment pour les écraser à la fourchette n’ayant pas de broyeur ou autre… Ça a tout de même bien réussi! J’en referai c’est certain d’autant plus que j’ai 3 châtaigniers chez moi, en République Dominicaine!! Merci! Votre recette était la plus simple sur le net!!

  • Bonjour,
    J’ai fait votre recette samedi.
    Quel boulot… mais quel régal !!!
    C’était une première pour moi. Je n’ai fait  » que  » 400 grammes de châtaignes, mais je vais vite en refaire, car j’ai des amateurs autour de moi.
    Merci :-)

  • Bonjour,
    Pour le ratio poids châtaignes/poids sucre, c’est avec des châtaignes entières ou décortiquées?
    Car du coup ça change les proportions entre ceux qui pèsent des châtaignes fraîchement cueillies et ceux qui prennent des marrons en boite ou surgelés.
    Merci d’avance pour la réponse.

    • Bonjour Pico,
      Sympa cette astuce de cuisson ! Et je découvre par la même occasion grâce à votre commentaire toutes les possibilités d’utilisations de le feuille de figuier, c’est fou !
      Merci à vous :-)

      Belle journée,
      Julie.

  • Bonsoir, je suis en train de réaliser votre recette ( vu les commentaires, je ne me fais pas de soucis pour le résultat)
    Petite question, nous en avons ramassé énormément, et j aimerais savoir si après la première étape, une fois décortiquer, si je pouvais selon vous laisser refroidir et y mettre au congélateur afin de les conserver ?
    En vous remerciant. Bonne soirée à tous

    • Bonsoir,
      Par manque de temps, et abondance de fruits, je congèle mes châtaignes crues !
      J’enlève l’écorce, et ce que je peux de téguments, mais sans insister ni prendre trop de temps, et hop, en sachets au congélateur.
      Ensuite, pour les cuisiner, je les blanchis rapidement, elles sont juste précuites mais la petite peau part plus facilement, et tant pis si tout ne s’épluche pas (c’est comestible !)
      Puis je les cuisine.
      Au beurre, avec des oignons et des légumes de saison, et avec toutes les viandes rôties ou mijotées en ragoût.
      Les années d’abondance, j’en fais aussi de la confiture, comme écrit ci-dessus !
      Cette année, c’est obligé : mon congélateur est trop petit et ça tombe comme s’il en pleuvait !
      Mais ça prend du temps à écorcer…
      Pour les écorcer assez rapidement, il faut le faire dès la cueillette, c’est plus difficile quand elles ont séché.
      De plus, quand elles sont fraîchement tombées, les petites mouches des châtaignes n’ont pas encore eu le temps d’y pondre leurs œufs !
      La mouche est petite, mais ses asticots sont gros et voraces !

    • Bonjour Jeannine,
      Je suis navrée que vous n’ayez pas réussi votre recette.
      Est-ce que vous avez mis vos châtaignes dans un sirop épais ? (je pense à cela par rapport à vos mots « épais et pâteux ») Peut-être que votre sirop était trop cuit et commençait à devenir du caramel ?
      Cordialement,
      Julie.

      • Bonjour Julie,
        Merci de votre réponse. C’est peut-être en effet parce que mon sirop était trop épais j’ai eu du mal à mélanger la purée de châtaignes ensuite.
        Je ferais mieux la prochaine fois avec un sirop plus liquide alors.
        La préparation étant très longue (l’épluchage surtout), on est déçu quand c’est raté, mais voyant toutes les bonnes appréciations que vous recevez, c’est sûrement moi la fautive :)
        Bonne fin de journée.

  • Ma maman m a donné une boite de purée de marrons nature, la moitié a fini en soupe avec de la courge et l autre moitié m a servi à faire cette gourmande confiture où j ai remplacé le sucre blanc par moitié moins en quantité de sucre complet de canne et un peu de miel de châtaigner.
    Me tarde de la déguster dans un porridge, sur une tartine ou de l utiliser comme base pour des mousses de marrons.

    Vive l automne, vive les châtaignes et les innombrables possibilités qu elles offrent et merci à vous pour cette recette :-)

    Belle soirée,

    Maureen

  • Bonjour, Merci pour la recette que je pense faire aujourd’hui . Pour facilité le travail j âi déjà cuit 10 min ên cocote minute â partir de la soufflerie puis recuperé la chair eu presse ail c edt du temps d économisé êt aucun problème de seconde peau . Il m est arrivé une fois de raté la recette à cause de ces peaux qui donne un goût amer êt reste très désagréable ên bouche . ( je m etais dit au mixeur on sentira rien, raté gout immonde donc faut vraiment s ên débarrasser)

  • pour le 4, j’ai travaillé à la cuillère contre la paroi de la casserole jusqu’au point où la purée est si dense que la cuillère ne fait que des sillons. Ainsi, j’ai des pépites de différentes tailles. votre recette est ajustée, félicitations. jfa

    • Bonjour Élodie,
      N’ayant jamais testé je ne peux me positionner sur la question…
      Une fois cuites, les châtaignes séchées sont-elles semblables à des châtaignes fraiches cuites ? Si oui, je pense que ça se tente :)

  • Bonjour ! Merci pour votre recette !
    Mais petit souci concernant les proportions d’eau : il est noté la moitié de la quantité de sucre, mais dans votre exemple vous mettez 100 g d’eau pour 150g de sucre, donc deux tiers au lieu de la moitié !
    J’ai essayé votre recette en mettant la moitié d’eau par rapport au sucre, ce qui m’a donné une purée très épaisse, pas facile à mettre en bocal.
    Je ne sais pas si c’est à cause des proportions d’eau ou du fait que j’ai passé mes châtaignes au moulin à légumes.
    Merci pour votre réponse ! Bonne journée :)

    • Bonjour Aro, je suis navrée pour la confusion, c’est une veille recette (2012) que j’ai régulièrement mise à jour au fur et à mesure de mes nouvelles fournées de crème de marrons, et je ne me suis pas suffisamment relue, j’ai laissé passer des incohérences… Je vous présente mes excuses.
      J’ai donc revu mes quantités (toujours selon ma dernière fournée ;)), et j’ai supprimée toute mention de « 50% du poids de… », de toute évidence cela ne me réussi pas !
      Concernant l’épaisseur de votre crème de marron, l’avantage que l’on a avec cette recette c’est qu’elle supporte plutôt bien d’être remise en cuisson, vous pouvez donc facilement la fluidifier en refaisant un sirop que vous mélangez de nouveau à votre crème de marron. De cette manière vous devriez obtenir une consistance qui vous convient mieux.

      Belle journée,
      Julie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Instagram