Tagliatelles aux cèpes

J’ai un boss et des collègues de boulot formidables ! J’ai un boulot de rêve !
Chacun apporte régulièrement des pâtisseries maison (quoique ça fait un petit moment que l’on perd l’habitude, les gars faut se reprendre là…), il règne une bonne ambiance, il arrive que l’on se voit à l’extérieur pour des repas tous ensemble, bref… Une série américaine, quoi ! :)

Il y a quelques semaines, l’un d’entre eux m’a apporté un cadeau : des cèpes ! (la Jujube elle est contente quand on lui offre de quoi cuisiner)
Amoureusement cueillis par ses grands parents, et délicatement séchées par leurs soins. Un bon gros lot de cèpes, j’étais ravie. (Merci Seb, et merci Pépé et Mémé Seb :))

Lorsque ma maman est venu nous rendre visite peu de temps après, elle n’a pas manqué de me donner des conseils pour les cuisiner (je ne suis pas une grande habituée des champignons, les recettes sur mon blog en sont une preuve)
Elle m’a dit que l’avantage des cèpes c’est qu’ils diffusent bien leurs saveurs, ainsi, on peut tout à fait diminuer leur quantité dans un plat en les « rallongeant » avec des champignons de Paris. Le goûts des cèpes l’emportera sur celui des champignon de Paris.
L’avantage de cette astuce c’est qu’on l’on peut profiter de nos cèpes plus longtemps du fait qu’on en utilise moins, vous me suivez ?
Et au prix des cèpes (si vous n’avez pas la chance d’aller les ramasser vous-même) avouez que c’est une sacrée bonne astuce, n’est-ce pas ? ;)

Tagliatelles aux cèpes
Tagliatelles aux cèpes

Pour 4 personnes :

  • 400 gr de tagliatelles
  • 100 gr de cèpes déshydratées (ou séchées)
  • 1 petite boite de champignons de Paris
  • 1 petit pot de crème fraiche (épaisse de préférence)
  • 1 gousse d’ail
  • 1 petit oignon jaune
  • 1 filet d’huile d’olive
  • du persil

Commencez par réhydrater les cèpes en les plongeant dans un saladier rempli d’eau tiède durant minimum une heure (voire plus, touchez-les pour estimer leur « état »).
Videz l’eau du premier bain, puis plongez les cèpes dans un second bain. Réservez.

Emincez finement l’oignon et faites-le revenir dans un filet (ou deux) d’huile d’olive. Quand ils commencent à légèrement colorer, ajoutez les cèpes que vous récupérez avec un écumoire par exemple (ne pas jeter la seconde eau de trempage), puis les champignons de paris.

Faites revenir le tout (oignon + cèpes + champignons de Paris) rapidement, puis ajoutez une « louchette » d’eau de trempage des cèpes dans la poêle. Baissez le feu à moyen/fort, remuez de temps en temps jusqu’à ce que l’eau soit évaporée.

Une fois qu’il n’y a plus d’eau dans la poêle, ajoutez la crème fraiche, remuez et mettez sur feu doux. Remuez de temps en temps pour que la crème ne fasse pas de peau à la surface.

Si vous utilisez des pâtes sèches du commerce c’est maintenant que vous les mettez à cuire, pendant que votre sauce prend doucement.

Hachez la gousse d’ail et le persil, ajoutez-les dans la poêle de champignons. Remuez, coupez le feu, couvrez.

Si vous utilisez des pâtes fraiches (nécessitant un temps de cuisson moindre que les pâtes sèches) c’est maintenant que vous les mettez à cuire.

Égouttez les pâtes, mélangez-les à la sauce, servez immédiatement (si vous attendez trop longtemps pour servir, les pâtes vont boire la sauce et le tout sera sec. Vous pouvez réalisez la sauce en avance, mais dans ce cas, faites cuire les pâtes au dernier moment).

–> L’ail et le persil sont incorporés au dernier moment, ce qu’il leur permet de ne pas trop cuire et ainsi garder toute la force de leur saveur.
Si vous craignez un peu l’ail, ajoutez-le dans ce cas en même temps que les champignons. Vous aurez son goût, mais il sera moins « agressif » à votre palais. Sinon utilisez de l’ail semoule (déshydraté) qui, pour le coup, à bien moins de goût que l’ail frais.


D'autres recettes que vous pourriez aimer :




12 thoughts on “Tagliatelles aux cèpes”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *