Naans à l’ail, coriandre et huile d’olive

Une petite recette qui fait voyager aujourd’hui !
J’ai pioché la recette sur le site de ma copine Morgane (Cuisimiam). A la publication de sa recette je savais que je la testerai, bien que je dois vous avouer qu’à ce moment là je ne savais pas exactement de quoi il s’agissait… Et bien oui, les naans, je ne connais pas !
L’occasion donc d’une petite recherche sur le net pour en apprendre un peu plus… (et l’occasion également de réaliser qu’en fait je connaissais, ayant déjà vu un reportage sur le sujet, vous allez voir)

Qu’est-ce que le naan ?

C’est sur le site Du pain chaque jour que j’ai trouvé ma réponse.
C’est donc un petit pain rond originaire de l’Inde et du Pakistan. A priori, à la base il se fait avec du seigle (va falloir que j’en refasse du coup !) il est cuit dans son « four » en forme de jarre, le tandoor : la pâte est frappée contre les parois internes brûlante, se colle et cuit ainsi. Il est par la suite décoller à l’aide d’un petit crocher.
Vous avez certainement déjà vu ce procédé, je crois l’avoir vu dans une émission type Fourchette et sac à dos, ou peut être J’irai dormir chez vous, je ne sais plus.. Bref ! Voici un site où vous pourrez voir une vidéo du mode de cuisson des naans.

NB/ Il faut savoir que comme beaucoup de plats que l’on nous sert dans les restaurants français, le « cheese naan » serait une invention bien de chez nous.

Le naan est incontournable dans la cuisine indienne puisqu’il sert de cuillère pour déguster des plats en sauce.

En ce qui nous concerne, nous l’avons utilisé comme toast, en apéritif. Mais vous en saurez un peu plus à ce sujet lors de la prochaine publication… ;)

Naans à l'ail, coriandre et huile d'olive - Vegan
Naans à l’ail, coriandre et huile d’olive – Vegan

Naans à l'ail, coriandre et huile d'olive

2013-02-05
: 6 à 7 naans
: 1 hr
: 10 min

Par :

Pour 6 à 7 naans :

  • 40 ml d’eau tiède
  • 5.5 g de levure boulangère sèche
  • 2 CS de sucre
  • 2 CC de sel
  • 40 ml d’huile d’olive
  • 220 g de farine de blé

Pour la cuisson

  • Fleur de sel
  • Huile d’olive
  • Gousses d’ail pressées
  • Quelques feuilles de coriandre émincée

Dans un bol, mélangez l’eau tiédie, la levure et le sucre. Couvrez, et laissez reposer 5 à 10 minutes, il faut que le mélange soit mousseux. Si ce n’est pas le cas, c’est que la levure n’est plus bonne, recommencez avec un autre sachet.

Dans un cul de poule ou un saladier, versez l’huile d’olive et l’eau+levure+sucre, mélangez.

Ajoutez petit à petit la farine, dans la quelle vous aurez mélangé le sel, en remuant. Vous allez obtenir petit à petit une boule de pâte.
Laissez-la monter dans le saladier recouvert d’un torchon, à température ambiante minimum une heure.

Une fois levée, travaillez de nouveau la pâte à la main pour chasser l’air. Elle doit être souple et élastique, agréable et facile à manipuler.
Partagez-la en plusieurs petits pâtons (peu importe leur taille, le tout est qu’ils rentrent dans une de vos poêles ! :))
Étalez les petits pâtons au rouleau à pâtisserie, pas trop fins (de toute manière la pâte étant élastique, elle va se resserrer) sur un plan de travail propre et fariné.

Mélangez l’huile d’olive, l’ail et la coriandre ciselés finement et la fleur de sel dans un bol. Réservez.

Essuyez vos « galettes » de pâte pour ne pas qu’il reste trop de farine dessus (la farine va brûler sinon) puis déposez-en une dans une poêle bien chaude (si anti-adhésive, nul besoin de la huiler). La pâte va lever sous l’effet de la chaleur. A l’aide d’un pinceau badigeonnez la face supérieure du mélange huile d’olive, ail et coriandre puis retournez le naan pour cuire l’autre face.
Badigeonnez si vous le souhaitez l’autre face (Morgane conseille de n’en faire qu’une, j’écoute et j’exécute sagement) puis déposez votre naan dans une assiette recouverte d’une feuille de papier absorbant. Passez à la cuisson des autres.

Servez encore chaud pour accompagner un plat en sauce (à déguster « à la traditionnelle » ^^) ou vous pouvez également les servir à l’apéritif, chacun se découpant un bout de « galette » pour déguster un guacamole, une sauce au fromage blanc et ciboulette, ou du fromage frais… De quoi faire le tour du monde dans son fauteuil ! :)

Je ne donne pas de quantités précise pour l’huile à « badigeonner » (j’aime ce mot !) et c’est volontaire.
Pour ma part j’ai fais comme pour une vinaigrette (que je fais toujours au pif), j’ai versé un fond de verre d’huile d’olive, pressée deux gousses d’ail et ciselé un peu de coriandre fraiche. J’ai ajusté les quantités des éléments les uns par rapport aux autres.
Le reste de cette huile m’a servis à parfumer délicieusement un plat de pâtes…

Avec cette recette je participe au concours organisé par mon amie Au vert avec Lili !

Concours-1000-followers-1-an2


D'autres recettes que vous pourriez aimer :




46 thoughts on “Naans à l’ail, coriandre et huile d’olive”

  • Coucou ma Juju ! Je crois que je vais devoir commencer un dossier spécial « Jujube » dans mon onglet Favoris/Recettes à tester !! Une tuerie ces naans sûrement ! Merci !! De gros bisous !!

  • hihihi !
    Tu tombes bien ma Lili, je viens de mettre à jour la recette j’avais oublié de préciser que c’est ma recette pour ton concours, mais ce n’est que la première partie, hein ! ;)

    Bisous ! xxx

  • Ca fait un petit moment que je veux réaliser des naans sans jamais me lancer… mais je veux essayer tellement de recettes aussi…

    J’avais lu ausis effectivement que les cheesenaans tels qu’on les fait n’existent pas en Inde, dans les vrais, il n’y aurait pas de fromage à priori.

    Les tiens sont vraiment alléchants, tous ces parfums m’envoutent !

  • KWAAAAAA (quoi) ?!? Tu ne connaissais pas les naans, ces merveilles ! Hahaha, moi j’adore ça, tu l’auras compris. Mais je n’avais jamais entendu qu’ils étaient fait avec de la farine de seigle à la base.
    En tout cas, ta recette a l’air très sympa !

  • Merci à toutes pour vos visites et commentaires ! <3

    Ben oui ma Papaye, le riz cantonais n'a rien de cantonais... Y'a pas à être déçue, bichette, on s'en fiche d'où il vient du moment qu'on le mange ! :P

    Ben non Melle Pigut, je ne connais pas les naans !!! lol
    Je ne mange que très très rarement indien faut avouer. Pas par choix, mais plutôt par manque d'occasion.
    Pour la farine de seigle je n'en mettrai pas ma main à couper, faut que je fouille un peu plus le web ! ;)

    Bisous les filles et bonne journée !

  • Préparé hier soir (mais surement avec de la levure un peu passé… car la pâte n’a pas beaucoup gonflé)
    Mais cuites et mangées ce matin au petit dej, et bien un pur régal ! Donc en version sucrée c’est super aussi !
    Je testerai en version salée la prochaine fois
    Merci !!!!

  • Ohhhhhh trop mimi ma copine ! J’ai pas eu de PING de la part de WordPress (vilain vilain!).

    Je vois que tu as apprécié et j’en suis plus que ravie ! (J’ai eu la même idée pour le restant d’huile mais pour ma part, il ne m’en resté pas tant que ça, c’est une idée à creuser, une bonne marinade hummmm)

    En tout cas j’aime l’ail (mais pas Mr et Minipuce) du coup j’en ai mangé pas mal et j’ai donné le reste à ma belle famille (oui car sinon j’aurais tout fini mais c’est pas bon pour la ligne ^^)

    Merci tout plein encore pour le clin d’oeil, gros bisous ma copiiiiine, tu déchire <3

  • Flo j’ai vu des recettes de naans sucrée (fourrés au nutella !!!) ça m’a donné envie de tester également !
    Merci de toujours prendre le temps de venir m’écrire à chaque fois que tu testes une recettes, cela me fait vraiment plaisir ! :)

    Oh Morgane, je voulais venir te laisser un commentaire pour te dire que j’avais tester ta recette mais j’ai zappé :/
    Le ping c’est normal, je viens de voir que j’ai mis en lien ta page d’accueil ! Pfff quelle nouille ! Je mets à jour l’article tu devrais le recevoir ! ;)

    Bisous et merci beaucoup ! <3

  • C’est pô grave, c’est pas important, c’est juste que ça m’aurait permis de venir directement au lieu de me balader dans tous mes liens favoris pour le voir lol

    Oh tiens, j’ai du bidou à perdre et je fais tes crèmes aux oeufs dudu au cuit-vapeur (déjà testé et approuvé pendant la dite période dudu) ^^

  • Morgane tu as bien raison ! Les crèmes aux oeufs restent mon pêcher mignon même après dudu !!! :)

    Merci Pauline !
    Les naans je découvre, et je me demande pourquoi je n’ai pas testé plus tôt !!! lol

    Astrid, voici le lien des crèmes aux oeufs dont le nom complet est : « crèmes aux œufs fantastiques »… Teste et tu verra qu’elles portent bien leur nom ! (mes chevilles vont bien merci ! lol)

  • Pardon Astrid, moins rapide que la première fois pour répondre ! :P
    Tu peux aussi les faire au four, au bain marie, four doux, 150° maximum, c’est important si tu veux avoir un flan « lisse », et donc que les œufs ne coagulent pas. La cuisson est forcement plus longue mais le résultat vaut l’attente ! :)

  • Bonjour moi j’ai un soucis…. La pâte est friable….. Je ne pense pas qu’elle va monter….
    Pourtant j’ai respecté les doses…. Est ce qu’il fallait que le mélange eau levure sucre monte?
    La consistance de la pâte?
    Bref, je ne me laisse pas abattre se sera pour demain sauf que j’aurais de la levure fraîche et la map pour la pâte……

  • Bonjour Delphine,
    Je viens de mettre à jour la recette avec plus de détails, mais comme je le disais dans la précédente version, il faut que la pâte soit élastique, comme une pâte à pizza, ou à pain.
    Le mélange levure + eau + sucre doit mousser oui.
    C’est étrange cette pâte friable, avez-vous ajouté un peu d’eau pour la rendre plus souple ? (friable = sèche)
    Ça fonctionne bien avec la levure de boulanger sèche, c’est celle que j’utilise à chacune de mes pâtes levées. La map est un plus, notamment pour la pousse, tout se fait tout seul, c’est plus zen ! :)
    J’espère que la prochaine fois sera la bonne,
    Bonne journée.

    Merci Nadia, je ne vois ton message que maintenant, pardon. Je suis ravie que ça t’ait plu, bises <3

  • bonjour Juju!!
    alors, moi j’étais ultra motivée, et j’ai recontré un pb… bon, une 1ere fois la levure visiblement n’était pas ok…
    La 2e fois, j’ai laissé le truc monter, pensant que ça ne donnerait rien (tjs la 1e étape, la levure a gonfler), et je retourne ds la cuisine qqes tps plus tard, et là WAOUH un gros machin!!! ok bon, je termine la recette… ça sent fort la levure, normal??
    ensuite, pb au niveau de la texture, ça s’effrite un peu, c’est pas « élastique » du tout… la boule obtenue on dirait une boule pour faire des sablés… normal ça? (je précise j’ai tres peu d’expérience ds les trucs « à lever » etc…
    et dc boule assez compacte finalement (je me dis, y a t il assez de liquide la dedans… meme si j’arrive à la rassembler), et en fait bah… ça ne monte absolument pas… et ça reste compact, et ça pue la levure, lol….
    un pb de levure du coup??

    merci d’avance, j’aimerais vraiment comprendre d’ou vient mon pb… :/

    Elodie

    • Bonjour Elodie,
      La pâte qui s’effrite ce n’est pas normal effectivement, ni la forte odeur de levure…
      C’est quoi « le gros machin » ? La levure ? ou la pâte ? Quand ça sent fort la levure c’est qu’elle s’est trop développée (quand on laisse la pâte trop gonfler par exemple)

      Est-ce que tu as suivi les dosages et ingrédients à la lettre ? Ou remplacé un ingrédients par un autre ? (ça joue forcement sur la recette lorsque par exemple on remplace la farine de blé par une autre farine, je pense notamment a une farine avec peu de gluten, voire sans)

      La levure était sèche ou fraiche ?

      J’ai fait cette recette de nombreuse fois, je sais qu’elle fonctionne. En revanche, comme toi, j’ai mis longtemps à apprivoiser les pâtes levées, pour une raison que j’ignore encore… Mes pâtes ne levaient pas, après cuisson c’était compact, vraiment pas terrible…
      Donc en terme de conseil, je peux dire d’après mes expériences qu’il ne faut pas laisser la levure trop travailler, que ce soit lors de l’activation, ou après incorporation dans la pâte. Il ne faut pas trop pétrir la pâte non plus, la levure est caractérielle, une fois que l’on a quelque chose d’homogène, on la laisse tranquille.

      Si tu as le temps j’aimerais bien que tu me dises si tu as suivi à la lettre la recette ou pas, de manière a ce que l’on voit ensemble ce qui n’a pas fonctionné :-) (ce n’est pas une « critique cachée », si tu n’as pas suivi a la lettre c’est pas grave, je veux juste comprendre ;-))

      Merci, bonne journée,
      Julie.

      • hello!!! merci pour ta reponse :)
        alors c’est parti pr l’investigation…. bon déjà, mea culpa… j’ai mis 1 sachet au lieu d’un demi… dc à mon avis la forte odeur vient de là…
        ensuite, a mon avis c’est pas pr ca que je me suis retrouvee avec cette boule de pate hyper compacte… mais je vais reessayer qd mm…
        la 1e preparation avec la levure (ou il faut attendre 10 min), ca doit gonfler de suite ou pas (qd on met la levure est ce qu’on voit que ca commence à fonctionner?)..
        en fait qd j’ai integré la farine ca a fait une boule mais tres compacte (à se demander comment ca pouvait lever)
        la levure c’etait de la saf instant de lesaffre… en petits granulés (déshydratée)… peut on utiliser de la levure de boulanger fraiche?
        merci pour le conseil de la farine, là j’avais mis blé comme la recette mais j’aurais pu mettre autre chose oui… je vais dc rester sur blé..
        je rééssaye et te dit… et merci tout plein oui moi aussi je veux comprendre… vais dejà rectifier ma dose de levure!!! lol

    • Bonjour Elodie,
      Je viens de changer la quantité de levure dans la recette pour 5.5g, 1/2 sachet c’est pas clair, j’avais zappé qu’il existait des sachets de contenance différente… Si je suis pas clair dans mes dosages, on risque pas d’aller loin…
      L’activation de la levure avec l’eau tiède et le sucre c’est l’affaire de 5 à 10 minutes max, mais non ça ne mousse pas dès le départ. tu couvres (je viens d’ajouter dans la recette également) et tu laisses agir. Au bout de quelques minutes ça a gonflé, c’est pas forcement énorme, mais tu vois des bulles tout de même.

      Il te faut avoir une pâte souple mais pas trop, pas comme une pâte a pizza par exemple (je ne sais pas si tu as déjà fait une pâte a pizza ? ^^) , disons que tu dois pouvoir la manipuler et la travailler facilement.
      Si tu trouves qu’il y a besoin, n’hésites pas à ajouter un petit peu d’eau jusqu’à obtenir une pâte agréable, ce ne serait pas la première fois que les dosages différent d’une personne à l’autre (cela dépend du matériel que l’on utilise, même les balances ne sont pas « universelles »…), ce qui explique que certains sont conquit par une recette et d’autres pas du tout.
      J’espère que ton prochain essai sera plus concluant… :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *