Mon premier Kouglof

Mon premier kouglof : que je fais et le premier que je déguste surtout !
Je n’ai jamais eu l’occasion de gouter un kouglof, je dois dire que ce n’est pas du tout ce à quoi je m’attendais (mais je ne suis pas déçue pour autant, attention).
Je voyais ça plus dense, comme un panettone en fait. Et il n’en est rien, c’est en réalité extrêmement moelleux !

Ma recette je ne suis pas allé la chercher bien loin, elle accompagnait le moule à Kouglof. La Poterie alsacienne Le petit Soufflenheim m’a permis d’acquérir mon premier moule à Kouglof, j’en rêvais depuis longtemps !
Le kouglof et son moule sont tous deux typique d’Alsace. Je trouve ces moules tellement charmant, de part leur décoration et leur forme cannelée que tout le monde connait.

Mon premier Kouglof | Jujube en cuisine
Mon premier Kouglof

Située à Kaysersberg, l’entreprise Le petit Soufflenheim est spécialisée dans la vente de poteries alsaciennes, depuis presque 10 ans, ils sélectionnent avec soin des poteries alsaciennes de qualité, réalisées par les maîtres potiers de Soufflenheim.

Soufflenheim est réputée pour son artisanat de poterie, elle est d’ailleurs appelée « la cité des Potiers ». Lorsque l’on acquiert un moule à kouglof de Soufflenheim on est certains d’avoir entre les mains un moule de qualité.
Aujourd’hui les moules présentent plusieurs type de décorations, du plus traditionnel ou plus « épuré », comme le mien, permettant de convenir à tous les goûts !


Il vous faut faire preuve de précaution lorsque vous utilisez un moule en terre cuite.
Avant la première utilisation, vous devez tremper le moule 1 heure dans l’eau froide, le rincer puis le faire sécher à l’air libre. Puis beurrez le moule, enfournez à four chaud 10 mn environ, laissez refroidir, rebeurrez le moule et remettez-le dans le four une seconde fois. Laissez refroidir, rebeurrez, puis vous y incorporez la pâte. Pour les utilisations suivantes, vous beurrez votre moule une seule fois et vous incorporez de suite la pâte.
Et bien entendu, il vous faut évitez les chocs thermiques, et les chocs « tout court », d’autant plus lorsque le moule est chaud.

Merci infiniment Grégory pour le moule, vos conseils, et pour la recette, nous nous sommes régalé !

Mon premier Kouglof | Jujube en cuisine
Mon premier Kouglof


Traditionnellement un kouglof est servi saupoudré de sucre glace, ce que je n’ai pas fait, comme vous pouvez le constater, ayant oublié d’en acheter… Promis mon prochain kouglof sera parfaitement conforme à l’usage.

Mon premier Kouglof

2015-08-31
: 6 à 8
: 1 hr
: 45 min

Par :

Ingrédients :

  • 400 g de farine de blé
  • 2 œufs
  • 10 cl de lait
  • 16 g de levure de boulanger
  • 100 g de raisins secs
  • 60 g de sucre
  • 160 g de beurre tempéré
  • 8 g de sel
  • Amandes et sucre glace

Pesez le sucre et la farine. Réservez.

Faites tiédir légèrement le lait.
Prélevez-en la moitié dans un bol, délayez dedans la levure de boulanger, ajoutez 1 cuillère à café de sucre et 1 cuillère à café de farine. Mélangez grossièrement, couvrez et laissez gonfler 15 minutes environ.

Dans le reste de lait ajoutez le beurre, le sucre et le sel. Réservez.

Dans un saladier versez la farine, faites-y une fontaine, versez les œufs et ajoutez-y le mélange précèdent.

Mélangez bien, soulevez la pâte et pétrissez-la à la main en l’aérant le plus possible.

Incorporez ensuite la levure. Travaillez encore la pâte durant quelques instants (si votre beurre est trop fondu vous aurez plus de mal à pétrir la pâte, mole et collante. Cependant résistez à la tentation d’y ajouter de la farine, vous la rendrez trop sèche après cuisson, ce serait dommage), puis ramenez-la en boule dans le saladier. Couvrez d’un linge propre et humide, enfermez le tout dans votre four éteint et laissez lever 1 heure environ.

Pendant ce temps faites gonfler les raisins secs dans de l’eau tiède (j’aime les faire gonfler dans un thé).

Dès que la pâte est bien levée, pétrissez-la de nouveau rapidement pour y incorporer les raisins secs (préalablement bien égouttés voire pressés).

Beurrez généreusement un moule à Kougelhopf et garnissez ses cannelures d’amandes.
Placez doucement la pâte laissez lever à nouveau jusqu’à ce qu’elle dépasse un peu les bords du moule.

Pendant ce temps préchauffez votre four à 200°C.

Enfournez pour environ 45 minutes.
Laissez tiédir le kougelhopf avant de le démouler et juste avant de servir, saupoudrez-le de sucre glace.

Pour la conservation, je l’ai replacé dans son moule après chaque dégustation, le tout enveloppé dans un linge propre. Il a gardé son moelleux pendant les trois jours qu’il nous a fallu pour le terminer :)

Mon premier Kouglof | Jujube en cuisin
Mon premier Kouglof

D'autres recettes que vous pourriez aimer :




15 thoughts on “Mon premier Kouglof”

  • J’ai moi aussi un moule en terre qui vient de cette fabrique mais ma mère me l’a donné sans la recette…J’en ai essayé plusieurs sans résultat très probant jusqu’à maintenant…je note et j’essaie ta recette très bientôt! Bonne soirée

  • Très beau ton kugelhopf (et tes photos) ! Mon arrière grand-mère (alsacienne) était la pro des kugelhopfs. Elle a appris la recette a sa fille qui ne fait pas exactement pareil, mais ma mère (petite-fille) a suivi de nombreuses séances de préparation avec sa mamie et le fait divinement. J’ai grandi avec du kugelhopf au petit dej et surtout en hiver et j’adore ça. Forcément mon objectif c’était de savoir le refaire aussi, comme mon arrière grand-mère. Ce que j’ai enfin réussi :-)
    Ma recette n’est pas exactement comme la tienne. Nous partons sur 1kg de farine avec seulement 1 ou deux œufs. Je ne mets plus forcément du beurre mais du st hubert bio (sauf pour les moules), et ma mère le fait parfois avec du lait végétal maintenant (moi je trouve que ça change légèrement le goût). On met plus de sucre et aussi du kirsch (on fait gonfler les raisins dans de l’eau chaude et du kirsch notamment). Et jamais de sucre glace pour nous.
    Ca me fait bien plaisir de voir un kugelhopf sur ton super blog, fallait vraiment que tu testes ça :-D

  • Merci Raph !<3
    Je n'ai pas voulu tenter une version végétale, ne sachant pas le goût que c'était censé avoir. Mais maintenant que j'ai gouté, je me dis que ce doit être impossible à faire ! (je dis ça par rapport au lactose : le beeeeeurre ! ^^)
    En terme de sucre, j'ai trouvé que c'était suffisant, en revanche je suis contente de savoir que je peux réduire les oeufs sans altérer le goût.
    Le kirsch j'ai plus de mal (avec l'alcool en général cela dit), je n'aime pas les desserts contenant de l'alcool, d'où le choix du thé, pour donner un peu de goût quand même ;-)

    Merci d'avoir partagé cette adorable histoire de famille :-*

  • Foi d’Alsacienne, pour un premier Kouglof, c’est une réussite ! Eh oui, le moule en céramique est indispensable et en plus, il est décoratif. En Alsace, on ne le range jamais dans la placard. Une belle semaine à toi ! – Christelle (Alsacienne forever ;)

  • Foi d’Alsacienne, quel beau kougelhopf ! /* Il doit exister autant de versions du nom du gâteau que de recettes !!! */ J’en fais des salés pour l’apéro aussi, c’est très bon !!!
    /* & pour le moule, un dernier conseil : ne JAMAIS le laver. On l’essuie avec un torchon propre mais on ne le lave pas. Comme ça, ça fait pas très ragoutant mais le moule se conserve bien mieux ! */

  • Bonjour

    On ne peut plus l’arrêter Jujube ! Mais jusqu’où ira t-elle ? Bravo pour ce premier et magnifique Kouglof ! Je n’en ai jamais fait, mais une toute petite chose m’étonne…
    pourquoi le centre n’est-il pas doré comme l’extérieur ? Avec une bonne crème au Grand Marnier ça devrait être excellent !

    Cordialement
    Marc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *