Layer cake à la noisette

Je sais bien que ce n’est pas la meilleure des habitudes, mais lorsque je suis frustrée / triste / déçue (rayez les mentions inutiles), je trouve du réconfort dans le sucre. Réconfort qui s’estompe quelques heures après, mais sur le moment, cette douce drogue légale (car oui, c’est bien une drogue) me fait un bien fou… (et le pire c’est que j’ai même pas honte)

Quoi de mieux qu’un gâteau représentant à la perfection le mot « décadence » pour chasser la frustration, même l’espace d’un instant ?!
Certains d’entre-vous me répondront « la méditation » ou « un thé et un bon livre »… Et j’en conviens, c’est résolument plus raisonnable qu’un shoot de sucre ! Mais je sais aussi que vous n’êtes pas sur ce blog par hasard (pour une grande partie d’entre-vous en tout cas), Jujube en cuisine sans gâteaux qui font prendre 2 kilos rien qu’en les regardant, ce n’est pas vraiment Jujube en cuisine ! (annonce pour les nouveaux : je propose aussi des recettes plus raisonnables, hein ! Parfois… Haha !)

Découvrez une autre recette de gâteau à étage : Layer cake noix de coco et chocolat blanc

Cette recette est directement inspirée des gâteaux que propose Linda Lomelino dans son livre Gâteaux de rêve. J’adore cette fille, ses photos, ses recettes, une vraie groupie ! J’ai acheté son livre à sa sortie, et je ne m’en lasse pas.
Ne cherchez pas la recette dans le livre, comme je vous l’ai dit c’est une inspiration (et contrairement à d’autres, je donne AUSSI mes sources d’inspirations… C’était la critique gratuite du jour, haha !), un peu de Linda, un peu de Jujube, voilà la résultat !

Découvrez une autre recette de gâteaux à étage : Le rainbow cake (ou gâteau arc-en-ciel)

Ce gâteau est super gourmand (« gourmand » c’est le mot que tu emploies quand tu veux dire « calorique » sans faire fuir les gens…), d’un moelleux incroyable (merci vinaigre de cidre et bicarbonate ! (j’explique en dessous de la recette pour ceux qui ne connaissent pas cette astuce)), l’un de mes gâteaux préférés, tout simplement (oui oui).

J’ai découvert la crème au beurre meringuée avec le livre de Linda, c’est dingue cette texture que l’on obtient ! C’est un petit peu « technique », il s’agit de réaliser une meringue Suisse, donc vous munir d’un thermomètre culinaire, mais pas franchement compliqué à réaliser.

Recette de Layer cake (gâteau à étages) à la noisette | Jujube en cuisine
Layer cake à la noisette

Pour cette recette j’utilise 3 moules à charnières (bords amovibles) de 20 cm de diamètre. Vous pouvez n’utiliser qu’un seul moule, et cuire 3 gâteaux les uns à la suite des autres (mais ce n’est pas super économque ni en temps ni en énergie utilisée) ou encore cuire la totalité de la pâte dans un seul moule puis découper ce gâteau en 3 dans la largeur une fois refroidi, à l’aide d’une lyre par exemple, ou un grand couteau bien aiguisé.

Layer cake à la noisette

2017-04-23
: 6 à 8
: 1 hr
: 25 min

Par :

Pour les couches de gâteau aux noisettes :

  • 80 g de noisettes
  • 50 g de beurre mou
  • 60 g de sucre de canne blond
  • 60 ml de miel liquide (de votre choix)
  • 2 œufs moyens (bio plein air)
  • 100 g de farine de blé
  • 80 g de fécule de maïs
  • 150 ml de lait (ici de soja)
  • 1 c. à café de bicarbonate alimentaire
  • 1 c. à soupe de vinaigre de cidre ou jus de citron

Pour la meringue au beurre et noisette :

  • 3 blancs d’œufs (bio plein air)
  • 130 g de sucre en poudre
  • 180 g de beurre mou
  • 2 belles c. à soupe de purée de noisettes

Préparation des gâteaux

Préchauffez le four à 180°C.

Placez les noisettes entières sur une plaque et enfournez pour 15 minutes et remuant toutes les 5 minutes. Lorsque leur peau se craquèle versez-les sur un linge propre et laissez-les refroidir.

Une fois à température ambiante, enveloppez-les dans leur torchon et frottez-les énergiquement entre elles pour retirer leur peau (ce n’est pas grave si vous ne parvenez pas à en retirer la totalité). Placez-les dans un mixeur (ou un mortier) et concassez-les grossièrement.

Versez le lait dans un grand verre, ajoutez le vinaigre de cidre (ou le jus de citron), le mélange va « cailler » c’est normal.

Placez le beurre et le sucre dans un saladier, fouettez énergiquement.

Ajoutez le miel puis les œufs, fouettez bien entre chaque. Réservez.

Dans un second saladier mélangez la farine et le bicarbonate alimentaire, ajoutez les noisettes et incorporez le tout dans l’appareil du premier saladier. Mélangez délicatement, puis ajoutez le lait, mélangez jusqu’à obtenir un appareil homogène.

Répartissez la pâte de manière égale dans 3 moules beurrés de 20 cm de diamètre et enfournez pour 20 à 25 minutes. Piquez les gâteaux avec la lame d’un couteau, si elle ressort sèche les gâteaux sont cuits.

Laissez refroidir les gâteaux quelques minutes avant de les démouler sur une grille, jusqu’à complet refroidissement.

Préparation de la crème au beurre meringuée à la noisette.

Versez les blancs d’œufs et le sucre en poudre dans un récipient résistant à la chaleur (un cul de poule en inox par exemple). Placez ce récipient dans une casserole d’eau frémissante. Fouettez sans cesse au batteur électrique, vitesse maximum, munit d’un thermomètre à pâtisserie, jusqu’à ce que la meringue ainsi obtenue atteigne 65°C.
Retirez alors le récipient de la casserole.

Continuez de battre la meringue vitesse maximum jusqu’à ce qu’elle retombe à température ambiante. Elle doit alors être bien ferme et nacrée.

Ajoutez petit à petit le beurre sans cessez de battre à vitesse moyenne, et encore quelques minutes après l’avoir incorporé en totalité jusqu’à obtenir un résultat onctueux.

Enfin, versez la purée de noisettes, fouettez à vitesse basse jusqu’à obtenir un appareil homogène. Réservez au frais au moins 30 minutes.

Dressage du gâteau.

Remplissez une poche à douille de crème au beurre meringuée.

Disposez le premier biscuit dans votre plat de service et garnissez la première couche de crème (en cercle c’est plus facile et plus joli une fois monté). Placez ensuite le second biscuit par-dessus la crème et répétez l’opération.

Enfin placez le dernier biscuit et décorez le haut de votre gâteau avec encore un peu de crème.

Pourquoi je mets du vinaigre de cidre dans mon gâteau ?
Parce qu’il donne à mes gâteaux un moelleux incomparable (incomparable je vous dis, ne cherchez pas à me contre dire), associé au bicarbonate, il se passe une réaction chimique (que je ne saurais vous expliquer) qui rend les gâteaux aériens, moelleux, légers… Bref ! Mettez de côté vos a priori («  »du vinaigre dans un gâteau ? Baaaah ! ») et mettez du vinaigre (et du bicarbonate) dans vos gâteaux !
De plus ici il permet de faire « cailler » mon lait de soja, ce qu’il apporte encore plus de texture et de moelleux au gâteau, comme lorsque l’on utilise du lait ribot / lait fermenté / babeurre !


Quand on aime, on partage ;-)

(si tu ne vois pas les boutons de partage c’est que ton bloqueur de pub t’en empêche…)


Sidaction – Les chefs solidaires du 2 au 8 octobre

Sidaction - chefs Solidaires


D'autres recettes que vous pourriez aimer :




Je me réserve le droit de ne pas valider les commentaires qui ne respectent pas les règles élémentaires de politesse et de respect. La langue française est suffisamment riche pour que vous puissiez exprimer votre désaccord sans tomber dans les insultes. Merci.

5 thoughts on “Layer cake à la noisette”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *