Velouté de poireaux, carottes et fromage frais

Voici une soupe toute douce et pleine de bonnes choses pour affronter le froid du moment ! C’est ultra simple mais délicieux !

Découvrez toutes les recettes de soupes et veloutés

Velouté de poireaux, carottes et fromage frais
Velouté de poireaux, carottes et fromage frais

Pour env. 4 personnes :

  • 3 poireaux
  • 4 belles carottes
  • 2 gousses d’ail
  • 1 oignon
  • 1 bouillon cube (si vous utilisez la marque en or mettez-en 2)
  • de l’eau
  • 1 cc de fromage frais/tasse

Coupez en rondelles et passez sous l’eau vos poireaux — pour une soupe, ne gardez pas trop de vert, il a tendance à s’emmêler dans les lames du mixeur, c’est une misère à retirer et au final vous n’en avez pas dans votre soupe…

Coupez les carottes en rondelles plutôt fines.

Pelez et coupez votre oignon et mettez à nues vos gousses d’ail, coupez-les en deux et retirez le germe le cas échéant.

Mettez le tout dans une marmite, avec votre/vos cube(s) de bouillon. Ajoutez de l’eau à hauteur (vos légumes ne sont pas complètement recouvert d’eau, de toute manière ils flottent, donc n’en mettez pas de trop non plus, juste pour que ça « baigne » bien), couvrez et mettez sur feu fort.

A la première ébullition baissez le feu et laissez mijoter doucement, toujours à couvert, jusqu’à ce que vos carottes soient tendres (elle seront cuites bien après le poireau, c’est donc elles qui déterminent la fin de la cuisson).

Retirez un maximum d’eau de cuisson que vous prenez soin de réserver dans un récipient, puis mixez les légumes. Ajoutez le bouillon précédemment réservé jusqu’à ce que vous obteniez la consistance désirée.

Au moment de servir ajoutez une cuillère à café de fromage frais (type St Morret ou Carré Frais) pour plus de douceur au palais…
Bon appétit !


Avant de mixer je retire toujours un maximum de bouillon de cuisson. Je mixe jusqu’à obtenir une purée, puis je rajoute mon bouillon jusqu’à obtenir la fluidité que je désir. Cela permet de ne pas se retrouver avec une soupe trop liquide si on a eu la main lourde avec l’eau de cuisson.
De plus vous serez rassasiés bien plus rapidement avec une soupe épaisse qu’avec une soupe fluide.

Je ne jette jamais le bouillon qu’il me reste, je le bois tel quel (c’est gouteux, plein de bonnes choses sans oublier les propriétés diurétique du poireaux ;)), ou l’utilise pour la cuisson de pâte, riz, semoule… Ou pour une autre soupe !
(il se congèle aussi très bien, évidemment)


D'autres recettes que vous pourriez aimer :




7 thoughts on “Velouté de poireaux, carottes et fromage frais”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *