Pommes au four aux pralines roses

Ce que j’aime chez mon blog (entre plein d’autres choses évidemment) c’est qu’il me permet de tester des recettes que, à première vue, je n’aime pas.
Oui je sais, dis comme ça, on pourrait penser que je suis maso… Mais ne le voyons pas sous cet angle, voyons-le plutôt comme des expériences.

Il y a quelques années j’ai testé le clafouti aux cerises que je pensais ne pas aimer, pour une raison qui m’échappe encore. Ou encore le pain d’épices, dont j’avais horreur, jusqu’à ce que je goûte à un vrai pain d’épices maison.
C’était le cas des pommes au four.
Je n’avais pas une très bonne image de ce dessert, qui me semblait un peu vieillot (mais pas du bon « vieillot/vintage », du « vieillot » tout court)). J’imaginais un fruit sur-cuit ayant perdu tout son intérêt gustatif.
Pourquoi me suis-je décidé à en cuisiner ? Très bonne question. J’ai vu le paquet de pralines roses dans mon placard, et pour une raison bien mystérieuse j’ai eu envie de pommes au four aux pralines roses. Allez comprendre !
Là où le blog rentre en jeu c’est que je ne cuisine plus seulement pour moi (et ma famille), je cuisine aussi pour vous. Vous qui êtes derrière votre écran et qui attendez avec tellement d’impatience que je publie une nouvelle recette, à coup de rafraichissement de page pour voir si une nouvelle apparait… Quoi ? Vous ne faites pas ça ??? (haha)
Je sais à quel point les goûts changent avec le temps, donc mon blog est finalement une bonne excuse pour tester des trucs que je sais ou pense ne pas aimer.

Et si la recette est aujourd’hui en ligne, c’est que j’ai trouvé que c’était excellent. Bien loin de l’image un peu vieillotte et insipide que je m’étais faite. Conclusion : Merci mon blog ! (et merci mamie aussi pour les astuces ;-))


Alors oui, je vous entends déjà me dire « c’est une recette d’automne ! » Bah oui et alors ? C’est très bon en juillet aussi (je vous ai bien présenté le mois dernier un gâteau au chocolat cuit dans une orange, j’ai 6 mois d’avance (ou de retard), la chaleur me monte à la tête je ne vois que ça), nous les avons déguster froides et il se trouve que c’est finalement assez rafraichissant (et toc ! :P )


Quelle variété de pommes choisir pour une bonne pomme au four ?

Pour déterminer quelle variété de pomme vous allez passer au four, il vous faut en premier lieu savoir si vous souhaitez que la chair se tienne bien après cuisson ou si vous aimez avoir un résultat fondant. Dans les deux cas la chair de la pomme sera fondante après cuisson, mais certaines variété gardent leur forme, là où d’autres se réduise en compote sans même que l’on y touche.
Pour une pomme qui garde sa jolie forme après cuisson préférez la reine des reinettes, la Golden du Limousin (celle que j’ai utilisé) ou encore la Pink Lady.

Pomme au four aux pralines roses | Jujube en cuisine
Pomme au four aux pralines roses

Pommes au four aux pralines roses

2015-07-24
: 2
: 10 min
: 30 min

Par :

Pour deux personnes :

  • 2 pommes (ici des Golden)
  • 1 poignée de pralines roses
  • 2 noisettes de beurre salé (facultatif)

Préchauffez votre four à 180°C.

Commencez par laver soigneusement vos pommes. Préférez des pommes bio, surtout si vous gardez la peau, qui est un concentré de pesticides.

A l’aide d’un vide pomme, retirez le cœur de vos pommes sans la traverser.
Astuce #1 : plantez un couteau à la perpendiculaire à la base de votre pomme pour empêcher le vide pomme de la traverser complètement.
Astuce #2 : traversez la pomme de par en par avec le vide pomme, coupez la base du trognon et remettez-le dans la pomme (pour faire un bouchon, quoi).
Placez vos pommes dans un plat allant au four.

Concassez plus ou moins finement vos pralines roses (avec un pilon, un rouleau à pâtisserie — en tapant sur les pralines préalablement placées dans un sachet ou un torchon — ou mixez-les) et versez-les dans le trou de chaque pomme (préservez deux pincées pour le service).

Piquez vos pommes avec la pointe d’un couteau un peu partout — comme vous le feriez pour un fond de tarte — pour éviter que la peau éclate sous l’effet de la chaleur.

Posez une noisette de beurre salé sur le dessus de vos pommes si vous le souhaitez (pour les plus gourmands)(ajoutez 2 cuillères à soupe d’eau au fond du plat sinon) et enfournez à four chaud pour 20 à 30 minutes. Surveillez la cuisson, le temps varie en fonction de la taille de vos pommes bien entendu.

Servez chaud, ou tiède (avec une boule de glace…) ou froid, c’est délicieux froid également, en saupoudrant du reste de pralines roses concassées dessus.

J’ai vu chez mon ami Google que certain enlèvent un chapeau à la pomme, comme pour une tomate farcie… C’était pas dans les directives de ma mamie. Vous faites ça, vous ?
D’ailleurs, vous les faites comment vos pommes au four ? Vous utilisez quelle variété de pomme ? Vous enlevez la peau ou pas ? (« Elle est de la police la Jujube ? »)


D'autres recettes que vous pourriez aimer :




8 thoughts on “Pommes au four aux pralines roses”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *