Macarons sans poudre d’amandes ou rochers coco comme des macarons

Oui, j’aime bien faire des expériences, je suis sûre de ne pas être la seule !
Comme vous le savez j’ai réalisé avec ma copine Papaye des macarons. Macarons qui s’avèrent être à mes yeux les plus beaux que j’ai fais de ma vie.

Grisée par cette réussite j’ai souhaité en réaliser de nouveaux, sans le super-beau-robot pâtissier de Papaye. Une sorte de test ultime : serais-je capable de réaliser une meringue aussi parfaite sans le robot magique ?

CATASTROPHE ! Je n’ai plus de poudre d’amandes !
Oh mais que vois-je là ? De la coco râpée… Il me vient une idée ! Est ce que l’on peut faire des macarons sans poudre d’amandes ?
J’ai déjà tenté de remplacer la moitié de la poudre d’amandes par de la poudre de noisettes une fois, et c’était plutôt bon. Essayons de remplacer la totalité de l’amande par de la coco ! (Soyons fous !)

Résultat : La meringue d’abord, peut-être un peu moins dense qu’avec le robot de Papaye, et encore… Non, le résultat sans le robot est très satisfaisant !

En ce qui concerne l’organisation en revanche…
Faire cuire le sucre à l’aveugle (sans thermomètre) pendant que je commence à battre les blancs d’œufs. Voir le sucre qui commence à boulotter « Chériiiiii ? Tu peux venir ? » laisser le batteur au chéri, prendre la température du sucre « Non chéri pas comme ça le batteur… » Température ok… « Chéri fais attention j’arrive… Incline de cul de poule s’il te plait… Non, pas comme ça, pas comme ça… Attention je verse le sucre…Voilaaa…. C’est bon je peux reprendre le batteur, merci… Non lâche le cul de poule maintenant ! » (il dit qu’il veut pas aider puis finalement il veut plus partir !)

En clair : meringue ok !

Et les macarons à la noix de coco alors ? (ou rochers coco plats…)
C’est plus moelleux qu’un macaron, donc plus fragile (donc plus délicat à manipuler)
Au niveau du goût c’est évidemment sans commune mesure comparable aux macarons, ce n’est évidemment pas la même chose. Mais qu’est ce que c’est bon !!! :)

J’ai repris la recette des macarons en divisant les quantités par deux (ne sachant pas trop ce que ça allait donner, j’ai préféré limiter la casse en cas de catastrophe… Finalement on a regretté qu’il n’y en ait pas plus ! ^^). Le nombre de coques réalisées est, comme pour les macarons, purement indicatif, tout dépend de la taille que vous leur donnez en les dressant.

Macarons (sans poudre d’amandes) garnis au chocolat façon Bounty

Pour env. 20 macarons (40 coques) :

  • 100 g de coco râpée
  • 100 g de sucre glace
  • 76 g de blancs d’œufs
  • 100 g de sucre semoule
  • 2.5 cl d’eau

Matériel indispensable :

  • Un robot sur socle ou un assistant
  • un thermomètre sonde
  • une maryse
  • une plaque à pâtisserie (minimum)

Versez dans un saladier la poudre de coco et le sucre glace, mélangez bien.

Dans un cul de poule, versez les blancs d’œufs de manière à en obtenir (à peu près) 76 gr, divisez ces blancs d’œufs en deux groupes de (à peu près) 38 gr.

Versez le premier groupe de blancs d’œufs (~ 38 gr) dans le mélange coco/sucre glace. Mélangez bien, réservez.

Versez le second groupe de blancs d’œufs (toujours ~ 38 gr) dans le bol de votre robot ou dans un cul de poule pour les battre en neige.
Si vous n’avez pas de robot pâtissier sur socle, c’est le moment de demander du renfort !

Pendant que votre assistant bas les blancs en neige, occupez vous de cuire le sucre : versez dans une casserole les 100 gr de sucre et les 2.5 cl d’eau. Une fois votre sucre à 118°/119°, versez-le doucement sur les blancs en neige, sans arrêter le robot (attention aux projections, versez le sirop plutôt sur les bords !)

Continuer de battre la meringue ainsi obtenu jusqu’à ce que celle ci ait refroidi (cette étape peut prendre entre 10 et 15 minutes), touchez les parois de votre bol/saladier pour tester la température (ou goûter mais faites attention de ne pas y perdre un doigt !)

Préchauffez votre four à 160 °C (th. 5).

Une fois la meringue à température ambiante, incorporez-la délicatement dans le premier mélange coco/sucre glace/œuf.
Commencez par incorporer une première grosse cuillère, puis le reste en « macaronnant » doucement à l’aide d’une maryse, ou d’une corne (soulevez votre préparation du centre vers les bords).
Comme pour les macarons, ne travaillez pas trop votre appareil, une fois que le mélange vous semble homogène, stoppez tout.

Placez une feuille de papier sulfurisé sur une plaque à pâtisserie (que vous ferez tenir grâce à une goute de pâte dans chaque coin de la plaque, tels des points de colle).

Placez une poche à douille dans un grand verre (style verre doseur) pour la faire tenir « debout » (ouverture en haut, évidemment ^^), remplissez-la de la précédente préparation (toujours délicatement) puis dressez les macarons sur la feuille de papier sulfurisé.

Tapotez la plaque contre votre plan de travail (pour faire échapper les bulles d’air) et enfournez pendant 8 à 12 minutes (moins que pour les macarons) en ouvrant 2 à 3 fois le four à mi cuisson afin de chasser l’humidité.

A la sortie du four, laissez vos coque reposer quelques minutes avant de les décoller.
Garnissez-les de ce qu’il vous fait envie, ou dégustez-les telles quelles (c’est trop bon !) et placez-les au frais quelques heures (si vous êtes capable de leur résister ! ^^)

Macarons (sans poudre d’amandes) garnis à la gelée de framboise

Une troisième option s’offre à vous pour déguster ces petits macarons à la noix de coco râpée : les recouvrir de chocolat fondu ! (une autre version du « façon Bounty »)
Ceux qui me suivent sur facebook ont eu droit au test quasi en direct avec photo, il n’y a pas de raison que vous n’en profitiez pas vous aussi !
La photo a été prise avec mon téléphone, pardon pour la qualité d’image. Je n’ai pas réalisé de photos supplémentaires pour deux raisons… Par oublie pour commencer, puis nous les avons dévorer (c’est bien le mot) tellement vite que je n’ai plus pu les immortaliser !

Macarons (sans poudre d’amandes) avec coque en chocolat (façon Bounty V.2)


D'autres recettes que vous pourriez aimer :




26 thoughts on “Macarons sans poudre d’amandes ou rochers coco comme des macarons”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *