Pâtes fraiches maison avec KitchenAid

En 2013 je publiais l’article « Comment faire des pâtes fraiches maison » (qui a rencontré un certain succès, et je vous en remercie ! ♥).

Pâtes fraiches maison avec KitchenAid | Jujube en cuisine
Pâtes fraiches maison avec KitchenAid

A l’époque j’avais utilisé ma fidèle machine à pâtes manuelle (qui fonctionne à l’aide d’une manivelle).
L’utilisation d’une telle machine est plutôt simple, bien qu’il faille un peu de temps pour une prise en main totale.

Dernièrement j’ai reçu de la part de KitchenAid tout un set d’accessoires pour mon KitchenAid Mini pour faire des pâtes fraiches maison de toutes sortes !
Je suis passé sur un système automatique, une toute nouvelle expérience dans la fabrication de pâtes maison, je suis redevenu une novice en la matière, le temps de prendre de nouvelles marques…

Cet article est dédié à la présentation des accessoires KitchenAid pour pâtes fraiches. Si vous cherchez une recette de pâtes fraiches je vous invite à cliquer sur le lien de la recette.

Bon plan : code promo sur le site KitchenAid
– 30% sur le robot pâtissier KSM125
– 10% sur le robot pâtissier KitchenAid Mini
– 10% sur les accessoires KitchenAid


Set machine à pâtes (laminoir) & rouleaux découpeurs (pour tagliatelles et spaghettis)

Set machine à pâtes (laminoir) & rouleaux découpeurs (pour tagliatelles et spaghettis) | KitchenAid | Jujube en cuisine
Set machine à pâtes (laminoir) & rouleaux découpeurs (pour tagliatelles et spaghettis) KitchenAid

Ce set là reprend les possibilités que me proposait déjà ma machine à pâtes manuelle, à l’exception du découpeur de spaghetti que je n’avais pas.

Quand je vous dit plus haut que je suis quasi redevenu une novice en pâte fraiche, c’est parce que j’ai appris avec le temps, avec mon ancienne machine, gérer 3 choses avec mes 2 mains : l’entrée de la pâte, la sortie et la manivelle.
C’est un coup de main à prendre, et une fois qu’on l’a c’est un jeu d’enfant.

Set machine à pâtes (laminoir) & rouleaux découpeurs (pour tagliatelles et spaghettis) | KitchenAid | Jujube en cuisine
 

Set machine à pâtes (laminoir) & rouleaux découpeurs (pour tagliatelles et spaghettis) | KitchenAid | Jujube en cuisine
 

Avec l’accessoire KitchenAid, c’est donc le robot qui pilote la rotation du laminoir, donc en continu et sans variation. Et au départ, quand on a pris l’habitude d’accélérer/ralentir, selon comment se comporte la pâte, c’est un peu déstabilisant…
A la fin de mon tout premier teste j’étais même plutôt embêtée car je pensais vraiment ne jamais parvenir à m’y faire.

Set machine à pâtes (laminoir) & rouleaux découpeurs (pour tagliatelles et spaghettis) | KitchenAid | Jujube en cuisine
Set machine à pâtes (laminoir) & rouleaux découpeurs (pour tagliatelles et spaghettis) KitchenAid

(si j’avais été une « vraie blogueuse » j’aurais épousseté mon robot avant de prendre cette photo ! On va dire que c’est la preuve que j’étais avant tout investit dans le test de l’accessoire, sans penser à l’esthétique de ma photo… De toute évidence ! haha )

Après 4 tests je peux à présent vous dire que ce n’est absolument plus un soucis !
En fait c’est comme je vous disais : un coup de main à prendre !
Je trouve ça même tellement plus pratique de ne plus avoir à m’occuper de la rotation des rouleaux, je ne m’occupe que de ma pâte, c’est royal !

Au niveau du fonctionnement « pur et dur », cela ne change rien à la machine manuelle, la résultat est strictement le même, on gère l’épaisseur de la pâte de la même manière avec la petite roue devant le laminoir…

Donc pour conclure, après un léger temps d’adaptation, je trouve que l’accessoire pour pâte KitchenAid est plus pratique que ma machine à pâtes… Mais je comprendrais que les « puristes » n’aime pas bien cette automatisation du geste…


Presse à pâtes – 6 grilles

Presse à pâtes - 6 grilles | KitchenAid | Jujube en cuisine
Presse à pâtes – 6 grilles – KitchenAid

Avec cette presse à pâtes vous pouvez faire jusqu’à 6 sortes de pâtes : spaghettis, bucatini, rigatoni, gros macaronis, petits macaronis et fusillis.

L’accessoire est livré avec un poussoir pour faciliter l’insertion de la pâte dans la machine, ainsi qu’un pic permettant un lavage plus facile des grilles.

On place une grille sur le pressoir, puis on le plug sur le robot, on enclenche une vitesse de rotation (différente selon la grille du pressoir choisie) et on insert des boules de pâte dans l’embouchure en haut du pressoir.
Une grosse vis à l’intérieur achemine la pâte vers la bas, et, comme le nom de l’accessoire l’indique, presse la pâte jusqu’à la grille, et les pâtes sortent comme par magie ! (Si on m’avait dit, quand j’ai commencé mon blog, que je ferrai mes propres macaronis…! haha)

Conseils d’utilisation de la presse à pâtes après quelques tests

Comme avec l’accessoire précédent, et comment avec tout nouvel appareil que l’on teste, un temps adaptation / de prise en main est nécessaire.
Au départ j’avoue avoir un peu galéré pour avoir des pâtes satisfaisantes, j’ai donc envie de partager avec vous ce que je pense être des erreurs de ma part, pour vous éviter de faire les mêmes « boulettes » :)

L’humidité de la pâte

Lorsque j’utilise simplement le laminoir, si ma pâte s’avère un chouilla trop humide, ce n’est pas grave. Au pire ça colle un peu, et c’est pas pratique, mais à chaque passage on saupoudre de semoule de blé dur ou farine de blé, et tout s’arrange rapidement.

Avec le pressoir c’est pas la même histoire…
Si la pâte est trop humide, il est impossible de sortir de bonnes pâtes qui tiennent bien, et c’est parfaitement logique.
Pour les macaroni par exemple, si la pâte est trop humide, les macaroni sortent bien, mais impossible de les manipuler sans les écraser, même en étant la plus délicate possible.

J’ai du réintroduire mes macaroni dans ma boule de pâte, ajouter de la semoule de blé dur et tout repasser au pressoir… 3 fois !

Donc mon conseil : préférez commencer avec une pâte de prime à bord trop sèche, quitte à ajouter de l’humidité en la pétrissant avec des mains humides, plutôt que l’inverse, ce sera bien moins embêtant !

Presse à pâtes - 6 grilles - KitchenAid | Jujube en cuisine
Macaronis maison – Presse à pâtes KitchenAid

La vitesse du robot

Si vous achetez cet accessoires vous verrez dans le manuel que pour chaque grille, une vitesse de rotation est conseillée (exemple : pour les macaroni, il est conseillé de mettre le robot en vitesse 6).
Dans mon cas, est-ce que c’est parce que j’ai commencé avec une pâte trop humide, mais toujours est-il que c’est lorsque j’ai accéléré un peu le robot (sur 8 en l’occurrence, parce que je voulais me débarrasser au plus vite de ces pâtes molles pour tout vous dire… Avant que je comprenne que c’était un problème de pâtes) j’ai trouvé que j’avais un meilleur résultat : des pâtes mieux moulées.

Je vous invite donc à suivre dans un premier temps les vitesses indiquées dans le manuel, mais à tester d’accélérer un peu le mouvement si vos pâtes ne sortant pas très jolies…

Presse à pâtes - 6 grilles - KitchenAid | Jujube en cuisine
Macaronis maison – Presse à pâtes KitchenAid

Geste franc et affirmé avec le coupeur de pâtes

A la sortie du poussoir vous pouvez constater la présence d’une petite poignet avec une sorte de câble tendu qui à pour but de couper les pâtes (sur le même principe que le fil à couper le beurre).
J’étais plutôt délicate au départ, ne sachant pas vraiment ce que je faisais, mais ça ne fonctionnait pas. Comme je n’allais pas suffisamment vite (et que je le rappelle, ma pâte était trop humide de surcroit) la pâte collait sur elle-même, et se retrouvaient fermées à l’une des extrémités…
Je vous conseille donc un geste franc (ne soyez pas bourrin non plus, hein) pour couper net la pâte.

Presse à pâtes - 6 grilles - KitchenAid | Jujube en cuisine
.

Le lavage du pressoir et grilles

Tout se lave très facilement à l’éponge (quelques parties peuvent passer au lave vaisselle, lisez le manuel), les grilles en revanche…

Par dépit j’ai tout laisser sur le rebord de mon évier, me disant que la « Julie du futur » s’en occuperait. La « Julie du futur » déteste souvent la « Julie du passé » pour laisser des tâches ingrates de ce type… (je ne suis pas folle, vous savez ! haha)
Mais pas cette fois ! Le secret c’est de laisser sécher les petits bouts de pâtes dans les grilles, une fois devenues dures elles sont bien plus facile à déloger ! (avec le fameux petit pic justement)
La procrastination ça a du bon parfois ;-)

Voilà. Pour le moment je n’ai testé que les macaroni, j’ai tellement galéré au départ que j’ai pas voulu tenter de suite les autres grilles… Mais maintenant que je gère, j’ai très envie de me lancer dans d’autres expériences, avec des couleurs, des saveurs… J’ai hâte ! ;-)


Machine pour la préparation et le remplissage des raviolis

Machine pour la préparation et le remplissage des ravioli | KitchenAid | Jujube en cuisine
Machine pour la préparation et le remplissage des ravioli

Comme son nom l’indique, il s’agit donc d’un accessoire permettant de confectionner trois rangées de raviolis. Les rouleaux à entailles créent des compartiments, pincent les bords en tournant et « soudent » les raviolis qui ressortent en dessous.

Pour pouvoir vous donner un avis fiable sur cette machine il me faudra faire d’autres tests, pour le moment je ne l’ai utilisé qu’une seule fois. J’aurais donc l’occasion de vous en parler plus en détail dans un article dédié à une recette de ravioli certainement.

Je peux cependant vous dire que je suis plutôt satisfaite de ce premier test !

Machine pour la préparation et le remplissage des ravioli | KitchenAid | Jujube en cuisine
Machine pour la préparation et le remplissage des ravioli

Première surprise : si l’accessoire se place bien sur le robot KitchenAid, la rotation des rouleaux est manuelle, à l’aide des poignets que l’on voit au premier plan.
Cela m’a pas mal interpelé jusqu’à ce que je commence à garnir les raviolis… C’est une très bonne chose de ne pas être soumis à la cadence imposée par le robot ! (haha)

Les explications du manuel fourni avec la machine sont très claires, comme les autres accessoires, la machine à ravioli est facile d’utilisation.

Machine pour la préparation et le remplissage des ravioli | KitchenAid | Jujube en cuisine
Machine pour la préparation et le remplissage des ravioli

Pour mon premier test j’ai fait revenir une duxelles de champignon, avec des échalotes, du persil et de la crème (très bon).
La grande majorité de mes ravioli sont bien farci, les autres sont un peu plus « brouillon ». On peut deviner sur la photo que j’ai un peu de farce qui se retrouve entre deux raviolis… Je ne sais pas si le problème vient de ma farce qui n’était pas suffisamment homogène (ou « compacte » je ne sais pas comment dire) ou si je n’ai pas encore pris le fameux « coup de main ».

J’en saurais plus à la prochaine fournée !

En revanche, j’ai tout même un conseil à vous donner : lorsque vos raviolis sont fait, déposez-les sur une plaque de cuisson (ou un plateau, ou encore un plan de travail) bien fariné (farine ou semoule de blé dur), dessus dessous, et laissez sécher avant de les détacher. Ce sera plus facile, et vous aurez également un résultat plus joli.

Le tout se nettoie facilement, la machine à ravioli est accompagné d’un petit pinceau pour déloger les éventuels morceaux de pâtes récalcitrants, un coup d’éponge et chiffon sec et c’est bon !

Machine pour la préparation et le remplissage des ravioli | KitchenAid | Jujube en cuisine
Machine pour la préparation et le remplissage des ravioli

Code promo : réduction de 10% sur les accessoires KitchenAid

code promo accessoires kitchenaidCode promo pour tous les accessoires Kitchenaid, profitez d’une réduction de 10% pour votre achat !

Choisissez les accessoires, cliquez sur commander puis renseignez le champs « Appliquer la remise » avec le code BACC10 !
Je profite de l’offre




Les articles contenant des liens vers le site Amazon font partie d’un programme d’affiliation. Lorsque vous effectuez un achat sur Amazon à partir d'un lien sur mon blog, je reçois une petite commission sans frais supplémentaires pour vous. Il n'y a évidemment aucune obligation (encore heureux), mais si vous le faites, considérez cela comme un soutien à mon travail sur Jujube en cuisine.
Merci ;-)

D'autres recettes que vous pourriez aimer :




Je me réserve le droit de ne pas valider les commentaires qui ne respectent pas les règles élémentaires de politesse et de respect. La langue française est suffisamment riche pour que vous puissiez exprimer votre désaccord sans tomber dans les insultes. Merci.

5 thoughts on “Pâtes fraiches maison avec KitchenAid”

  • Bonjour, merci pour ce retour d’expérience. J’ai le laminoir à pâtes pour mon robot KA artisan, mais j’avoue ne pas encore l’avoir utilisé ; je suis notamment rebutée par la question du nettoyage, puisqu’il paraît qu’il ne faut pas le « laver » en tant que tel mais juste le nettoyer avec un pinceau ou quelque chose comme ça ; je me demande si c’est efficace et sain, et puis le fait d’utiliser l’accessoire sorti d’usine sans lavage préalable me pose notamment question, alors je procrastine … . Merci par avance de m’éclairer sur ce sujet.

    • Bonjour Fabienne,

      En fait tous les laminoirs, qu’ils soient manuels ou « automatique » (je sais pas comment dire, bref l’accessoire kitchenaid, quoi :)) ne doivent pas être plongés dans l’eau ou mouillés à grandes eaux, pour éviter de voir l’eau stagner dans d’éventuelles parties internes de l’appareil, ce qui ne serait pour le coup pas très hygiénique, sans compter une éventuelle oxydation des matériaux.
      Je le nettoie tout de même à l’aide d’une éponge et le sèche au chiffon doux (type microfibre, mais un torchon fera bien l’affaire aussi, c’est juste que les tissus en microfibre sont plus souples, et passent plus facilement dans les petits recoins :))

      Il n’y a cependant pas de cavité dans laquelle pourrait se loger de la pâte, il n’y a que ce qui est visible qui est « touché » et qui se nettoie.

      Cependant il arrive en effet que des petits bouts de pâte reste coincés au niveau des rouleaux. Mon « astuce » c’est de laisser sécher cette pâte (une ou deux heures) puis de faire tourner les rouleaux, la pâte sortira toute seule ou à l’aide du fameux pinceau en effet.
      Une fois qu’il n’y a plus rien, c’est là que je passe mon éponge sur les rouleaux en les faisant tourner doucement, puis je recommence avec mon chiffon pour sécher.

      Je ne sais pas si c’est bien clair par écrit… N’hésitez pas à me faire savoir si vous souhaitez que je tente de mieux m’expliquer ! ;-)

      Je vous souhaite une belle journée,
      Julie.

      • Merci beaucoup, je retiens tout ça et je vais essayer de me lancer un de ces jours (j’ai envie d’essayer des pâtes à la châtaigne par ex, mais en même temps ce n’est peut-être pas très prudent de commencer par une pâte « spéciale » !).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *