Macarons à la ganache montée au Marsala {Couleur de l’année 2015 Pantone}

Ces macarons n’ont l’air de rien, mais sachez qu’ils ont donné lieu à beaucoup de stress, de pression… Mais aussi beaucoup d’excitation !

Il y a quelques semaines j’ai reçu un message très énigmatique.
Agnès avait une mission pour moi, me faire réaliser une recette à partir d’une couleur, et d’un ingrédient s’y référant, mais ne pouvait me donner ni la couleur, ni l’ingrédient, car cette mission était confidentielle.
Autant vous dire que la grande curieuse que je suis ne pouvait pas refuser ! ;)
Me voilà embarquée dans une folle aventure, entourée par de talentueux blogueurs !

Agnès de Nuages et Gourmandises, Annie de By Acb 4 You, Laurent de Cuizinalau, Nadia de Objectif : Zéro miette et Stéphanie de Cook’N Tinem, tous les 6, un peu sous pression du fait d’un timing serré, avons mené à bien notre mission en réalisant une recette pour un livret de recettes exclusives combinant l’ingrédient et la couleur de l’année 2015 de Pantone®.
Pantone MarsalaUn livret imaginé par la société Tollens (merci à Agnès pour cette superbe idée) pour annoncer la couleur de l’année Pantone en accompagnement du communiqué de presse.
La couleur de l’année 2015 est Marsala, l’ingrédient était donc tout trouvé : le Marsala ! Ce vin originaire de Sicile à la teinte vibrante et chaude, à l’image de la couleur qui évoque le réconfort d’une liqueur gorgée de soleil et la force des terres volcaniques italiennes.


Pour être honnête, quand j’ai eu connaissance de l’ingrédient secret je me suis en premier lieu demandé de quoi il s’agissait…
Ceux qui me suivent depuis longtemps savent que je ne bois pas (ou en de rares occasions) d’alcool (j’apprécie pas plus que ça les boissons alcoolisées), ce n’est donc pas très étonnant que je ne connaisse pas le Marsala.
Mais j’avais accepté la mission, il était hors de question que je ne la mène pas à bien !

Je me suis lancé dans des macarons, allez savoir pourquoi, j’ai horreur de faire des macarons (mais j’adore les manger ;))
Je crois avoir vu passer il a quelques temps une ganache pour macarons à base de liqueur de café, je pense que ça a du rester dans un coin de me tête… Toujours est-il que la ganache montée au Marsala n’a pas été un soucis, c’était plutôt bon (dixit la fille qui n’aime pas l’alcool, donc peut-être que vous, vous trouverez ça succulent ;)), mais alors les coques à macaron… Si je ne m’étais jamais vraiment posé la question, je sais aujourd’hui que ce n’est pas facile de reproduire une couleur « sur papier » dans une recette. Mais personne à la maison (et au bureau) ne s’est plaint de mes nombreux essais bizarrement… ;)

Encore mille mercis Agnès pour cette incroyable aventure, mêlée d’excitation, de stress, de réflexion…. et de beaucoup (trop) de macarons en ce qui me concerne ! ;)

C’est d’autant plus incroyable (et je suis d’autant plus excitée) que le livret va être traduit en plusieurs langues et envoyé dans plein de pays, c’est fou !

Macarons à la ganache montée au Marsala {Couleur de l'année 2015 Pantone}
Macarons à la ganache montée au Marsala {Couleur de l’année 2015 Pantone}

Macarons à la ganache montée au Marsala

2014-12-16
: 20 à 30
: 40 min
: 15 min

Par :

Ingrédients

  • 200 g de poudre d’amandes
  • 200 g de sucre glace
  • 2 cs de cacao en poudre non sucré
  • 1 à 2 gouttes de colorant en gel rouge
  • 150 g de blancs d’œufs
  • 200 g de sucre semoule
  • 5 cl d’eau

Pour la ganache montée (à commencer la veille) :

  • 100 g de chocolat blanc
  • 150 g de crème liquide entière (50 + 100)
  • 1 gousse de vanille grattée
  • 1 à 2 cs de Marsala

Préparez le tant pour tant :

Mixez la poudre d’amandes pour la rendre la plus fine possible, mélangez-la au sucre glace et au cacao en poudre. Tamisez le tout dans un cul de poule. Réservez.

Réalisation de la meringue italienne :

Placez la moitié des blancs d’œufs (soit 75 gr)dans un cul de poule ou dans le bol de votre robot et commencez à les monter en neige. Pendant ce temps, mélangez le sucre et l’eau dans une casserole et faites chauffer jusqu’à 118°C. Une fois que votre sucre a atteint cette température, versez-le sur les blancs à présent montés en neige, en laissant toujours le batteur en route. Continuez de fouettez la meringue jusqu’à ce que la paroi de votre bol soit à température ambiante (environ 15 minutes). Avant d’arrêter le batteur, incorporez le colorant rouge, mélangez, réservez.

Mélange du tant pour tant avec la meringue :

Préchauffez votre four à 160 °C (th. 5). Reprenez votre mélange poudre d’amandes et sucre glace, versez le reste des blancs d’œufs non montés en neige (75 gr) et mélangez. Incorporez-y petit à petit et délicatement votre meringue : à l’aide d’une spatule plate en silicone (ou une corne à pâtisserie). Une fois que vous avez un mélange souple, aéré et brillant, stoppez tout.

Dressage et cuisson des coques :

Posez une feuille de papier sulfurisé sur une plaque à pâtisserie, sur laquelle vous venez dresser vos macarons à la poche à douille. Tapotez la plaque contre votre plan de travail pour faire échapper les bulles d’air et enfournez pendant 12 à 15 minutes selon leur taille. À la sortie du four, laissez vos macarons refroidir avant de les décoller.

Réalisation de la ganache montée (la veille) :

Faites chauffer 50 g de crème fraîche. Réservez.

Faites fondre le chocolat blanc au bain-marie. Remuez sans cesse jusqu’à ce que le chocolat soit complètement fondu. Ajoutez en plusieurs fois la crème chaude dans le chocolat fondu tout en remuant. Ajoutez les grains de vanille et le Marsala, remuez de nouveau. Ajoutez la crème fraîche froide restante (100 g), remuez encore. Versez dans un récipient type bol ou cul de poule, filmez au contact (déposez du film alimentaire au contact de la crème, pour éviter qu’elle ne fasse une peau en refroidissant) et laissez reposer au frais toute la nuit.

Le jour même :

Une fois que vos macarons sont prêts à être garnis, sortez la crème du frais et fouettez-la comme pour une chantilly : batteur électrique en main, fouettez jusqu’à obtenir un mélange bien aéré. Remplissez une poche à douille de la ganache et garnissez une coque sur deux. Montez vos macarons en assemblant une coque garnie et une coque vide.

☆☆☆   Vous voulez un livret ?   ☆☆☆



Livret recette Pantone MarsalaCe livret de recettes a été édité en 500 exemplaires (une édition limitée donc ;)) je vous propose d’en offrir un à 3 d’entre vous.
Pour cela rien de plus simple, vous n’aurez qu’à m’écrire en commentaire votre couleur préférée !
Je ferai un tirage au sort le lundi 29 décembre dans la journée ;)
(pensez à me laisser une adresse mail valide pour que je puisse vous avertir, et vous demander votre adresse postale)

Sachez que vous pouvez également obtenir un exemplaire sur le site Tollens, dites que vous venez de ma part, votre demande aura plus de chance d’être traitée rapidement (la classe ;)).
Mais dépêchez-vous, il n’y a que 100 exemplaires mis à disposition !

Bonne chance ! :)



☆☆☆   Résultat   ☆☆☆


Pardon à tous pour le retard de l’annonce des résultats, les fêtes ont été assez mouvementées de mon côté, j’avoue vous avoir un peu oublié… Milles excuses…

J’ai enfin procédé au tirage au sort, voici le résultat en image :

gagnants

Bravo à Émilie, Stella et Alicia !

Et bonne année à tous ! :)




Cet article peut contenir des liens affiliés, ce qui signifie que je peux recevoir une commission sur les ventes des produits ciblés par ces liens. Tous les articles de mon blog sont ecrit de manière parfaitement indépendante, je ne mets des liens que sur des produits que j'ai testés et approuvés.

D'autres recettes que vous pourriez aimer :




Je me réserve le droit de ne pas valider les commentaires qui ne respectent pas les règles élémentaires de politesse et de respect. La langue française est suffisamment riche pour que vous puissiez exprimer votre désaccord sans tomber dans les insultes. Merci.

33 thoughts on “Macarons à la ganache montée au Marsala {Couleur de l’année 2015 Pantone}”

Répondre à Miss Souba Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


5
J'ai publié cette recette sur mon blog y'a AU MOINS 12 ans !!! (en vrai ça fait genre 6 semaines... mais c'est pour dire que ça fait longtemps, voyez 💁‍♀️) .
.
Donc si la saison des apéros n'est pas terminé pour vous (je veux pas dire qu'à partir de la rentrée scolaire on fait plus rien, mais j'vous cache pas que le rythme est à reprendre autant pour notre fille que pour nous... 😴) j'ai une petite recette sympa d'#empanadillas au #boeuf et #poivron sur le blog, même que je vous donne quelques variantes au cas où celle-ci ne vous fasse pas frétiller les papilles... (j'aime pas bien cette expression, à chaque fois que je l'écris j'imagine mes papilles frétiller, et je crois que j'aimerais pas bien la sensation 🤔😖😆) .
.
Je vous parle d'#apero mais ça se mange aussi bien en entrée, ou en pique nique par exemple... c'est vous qui voyez, hein ! 😉
7
Je suis tellement joie de cette période de l'année et de son abondance de fruits, et particulièrement des ceriiiises ! 🍒 (pour faire des clafoutiiiiis 🤤)
J'adore cette photo pour la cerise du dessus en forme de #coeur mais aussi pour les toutes petites mains de ma fille lorsqu'elle avait 5 ans 😍
Le temps où elle était heureuse de poser pour mes photos...
... 5 ans plus plus tard, c'est plus tout à fait le même entrain 🙄 #FaitesDesGosses #PréAdo #QuiPréfèreJouerÀFortnite 😩🤣
9
#Archive2012
Vous connaissez le #tian ?
A la base le tian est un pot en terre cuite. Aujourd’hui il désigne aussi bien le mets que le plat dans lequel il est cuit. Vous pouvez donc en théorie nommer « tian » n’importe quelle assemblage d'ingrédients que vous cuirez dans un plat à gratin (en pratique le mot tian est quand même super connoté "légumes en tranches cuits au four") Ici il s'agit d'un tian de #légumes (du soleil) !
Il n’y a absolument rien de plus simple et de plus savoureux qu'un bon tian, dont les légumes sont presque confits, parfumés de #thym et d'#ail... 😍 (imaginez que je vous lis ce texte avec mon accent du #sud, ça fait plus authentique ! 👌😁) C'est le genre de recette parfaite quand on n'a pas tellement envie de cuisiner, on met tout dans le plat et ça cuit tout seul... Y'a même des soirs où je suis au plus haut de ma flemme, je coupe juste des légumes en deux ou 4 dans la longueur ça fait des sortes de méga tranches, ça marche aussi ! 🤣
.
.
Dans mon article je vous donne aussi quelques idées de déclinaisons, libre à vous de faire votre version pour que cette #recette devienne la vôtre 😊 .
.
Pour trouver la recette c'est simple :
Tapez "tian jujube cuisine" dans Google OU écrivez "bit.ly/tian-legumes" dans la barre d'adresse de votre navigateur 👍
35
J'adore les #myrtilles ! (Ou bleuets, en l'occurrence ici ce sont des #bleuets)
J'aime en piocher une ou deux en passant devant, ignorant si elles seront soit très sucrées, soit un peu acides. J'aime qu'elles deviennent rouges sanguines quand je les cuits dans une #tarte ou vertes quand je les incorpore dans des #muffins (réaction chimique normale avec le bicarbonate, si ça peut en rassurer certains qui se sont déjà posé des questions devant ce résultat étrange 👽)
J'aime qu'elles éclatent sous la dent quand je les mêle dans la crème d'un #cheesecake au #ChocolatBlanc... 🤤

Et vous ? Vous les aimez comment ? (Peut être aussi que vous ne les aimez pas, mais on peut quand même s'entendre sur d'autres choses... 🤷‍♀️😁) .
.
.
Recette de la tarte 👉 bit.ly/pie-myrtilles
Recette des muffins 👉 bit.ly/muffins-bleuets
Recette du cheesecake 👉 http://bit.ly/cheesecake-myrtilles