Délice de konjac aux crevettes (Dukan)

Une soudaine envie de crevettes mais pas d’idées pour les cuisiner… J’ai tout fais un peu au « pif », j’ai pas cherché à faire trop compliqué, je voulais juste que ce soit bon (c’est mieux quand c’est bon !), voilà l’histoire du délice de konjac aux crevettes !

J’ai fais une version non dudu pour le chéri (Oui, j’ai géré deux casseroles et deux poêles en même temps, je suis une dingue !) et il s’est régalé ! (pour la version non dukan, rendez vous sur le délice de spaghetti aux crevettes).

En ce qui me concerne, en voyant le nom que je donne à cette recette, je ne suis pas sure qu’il vaille la peine de me demander si j’ai aimé… :D



Ingrédients :

  • 1 paquet de vermicelles de konjac
  • 1 petite brique de crème fraiche 3% (épaisse ou semi épaisse)
  • 1 gousse d’ail
  • ~ une dizaine de crevettes entières (quantité selon votre faim)
  • herbes et épices selon vos goûts (j’ai juste mis de l’aneth)
  • 2 feuilles de laurier

Décortiquez les crevettes en prenant soin de garder les têtes et tout autres « déchets » ayant un minimum de chair (par exemple les pattes…).

Placez les crevettes décortiquées au frais et les « déchets » dans une sauteuse.

Faites-les revenir à sec avec la gousse d’ail coupées en deux et les aromates de votre choix.

Une fois qu’elles ont rendu un peu d’eau, versez la crème fraiche par dessus, couvrez et baissez le feu (faites attention de ne pas faire bouillir la crème, en version allégée elle supporte beaucoup moins bien l’ébullition).

Éteignez le feu dès l’apparition des premiers bouillons et laissez infuser à couvert quelques minutes (~ 10/15 minutes).

Passez la sauce au chinois : écrasez bien les têtes de manière à extraire un maximum de crème.

Ceci fait, repassez la crème au chinois pour éliminer les éventuels pattes ou antennes récalcitrantes…
Réservez de côté et passez aux konjac.

Suivez leur mode de préparation habituel (rinçage + cuisson minimum 1 minute + égouttage) et réservez au chaud.

Faites réchauffer les crevettes dans leur sauce sur feu doux (réservez-en quelques unes pour la déco).

Disposez les konjac dans votre assiette, versez la sauce par dessus suivis des crevettes.




Les articles contenant des liens vers le site Amazon font partie d’un programme d’affiliation. Lorsque vous effectuez un achat sur Amazon à partir d'un lien sur mon blog, je reçois une petite commission sans frais supplémentaires pour vous. Il n'y a évidemment aucune obligation (encore heureux), mais si vous le faites, considérez cela comme un soutien à mon travail sur Jujube en cuisine.
Merci ;-)

D'autres recettes que vous pourriez aimer :




Je me réserve le droit de ne pas valider les commentaires qui ne respectent pas les règles élémentaires de politesse et de respect. La langue française est suffisamment riche pour que vous puissiez exprimer votre désaccord sans tomber dans les insultes. Merci.

11 thoughts on “Délice de konjac aux crevettes (Dukan)”

    • Bonjour Princesse ! Merci d’être passé me voir ! ;)
      Alors le konjac personnellement, puisque « mon » magasin asiat ne connait pas (oui je sais, un comble !) je le commande sur internet.
      Tu peux les commander chez la fée régime, ou encore sur kioko.
      La dernière commande que j’ai faite était plus intéressante financièrement chez kioko, mais ça dépend des moments (en fonction des codes promos que propose la fée régime selon les périodes…), il faut faire jouer la concurrence ! ;)

      Sur le lien que je t’ai donné de la fée régime, en bas de page, il y a un lien qui mène vers un pdf très bien fait, qui explique qu’est ce que le konjac.

      Il existe du konjac blanc et brun, les deux sont identiques (si ce n’est leur couleur ^^), ça n’a pas de goût, ça s’imprègne du goût de la sauce avec laquelle tu le prépare ! Voilà tu sais tout ! :D

      Bonne journée !

  • Pour commencer : bonsoir Lila !

    Il me semble que dernière cette simple phrase peu étoffée il y a un réel désir de communication, mais je ne suis pas sure de comprendre le message… (?)

    Bonne soirée Lila, à bientôt !

  • Bonsoir Jujube

    Quel blog!! génial!!

    J’ai cuisiné pour la première fois du konjac cette semaine avec de la dinde, hum trop bon. Cette après midi suis allée en courses et j’ai acheté des crevettes pour faire ta recette.

    Par contre un paquet de konjac trop pour moi sur une journée, quand il est cuit besoin de le garder quand même dans de l’eau ou pas? As-tu déjà congelé un plat fait avec du konjac? A quel rythme en manger?

    Je t’assaille de questions mais quand je ne connais pas trop un produit ?!?!

    Bonne soirée et au plaisir de te lire.

    A bientôt et continues à nous faire saliver.

  • Bonsoir Annick et pardon pour ce délai de réponse… :(

    Tu poses de très bonnes questions, mais j’avoue ne me les être jamais posé ! :D

    Quand je prépare un plat à base de konjac, généralement je le mange sur deux jours. Donc je fais tout cuire et je le conserve tel quel. Mais je n’ai aucune idée du temps ni du mode de conservation quand il est cru…
    Et je n’ai jamais congelé de konjac non plus, mais je ne pense pas le faire… A le voir, le konjac semble très aqueux ce qui augure une décongélation catastrophique.

    En ce qui concerne le rythme de consommation, je ne pense pas que ce soit une bonne idée d’en manger trop souvent, du fait de son « pouvoir » coupe faim, mon inconscient m’interdit d’en consommer tous les jours. Une fois par semaine me semble raisonnable, mais franchement je ne me base sur aucunes données officielles…

    Et tu as bien raison de poser plein de questions ! Je suis juste désolée de ne pas avoir toutes les réponses…

    Merci beaucoup Annick et à bientôt !
    Bonne soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *