Zoom sur… Le crudivorisme

Vous le savez, depuis quelques mois j’essaie d’aborder mon alimentation sous différents angles.
Je m’interroge sur le végétarisme, m’aventure dans le végétalisme le temps de quelques recettes… Et même si je ne suis pas encore passé de « l’autre coté », j’aime me prouver qu’il est facile de se passer de produits issus d’un animal (ce qui est difficile en revanche c’est de casser les habitudes prisent au fil des années… Mais c’est une autre histoire)

Aussi, quand la société Keimling m’a contacté pour me proposer d’écrire un article sur leur activité, j’y ai vu une occasion de découvrir un nouvel univers : le crudivorisme !

Qu’est ce que le crudivorisme ?

Comme leur nom l’indique, les crudivores (j’ai vu aussi écrit « crudivoriens » mais j’aime moins ce mot) se nourrissent exclusivement d’aliments crus.
Qu’il soit carnivore, végétarien ou végétalien, le crudivore ne fait rien chauffer au dessus de 42°C.

Pourquoi manger cru ?

Plusieurs raisons à cela.

Une alimentation crue et naturelle est à la base d’une santé absolue, de la vivacité d’esprit et d’une vie longue et heureuse.
Winfried Holler – fondateur de Keimling

Si l’on sait que la cuisson des aliments permets une meilleure assimilation de certains nutriments, comme les protéines animales et végétales, glucides complexes des céréales et amidon des pommes de terre, et qu’elle contribue à l’élimination d’éléments allergène; la cuisson a aussi la fâcheuse tendance à détruire les vitamines (au dessus de 110°C), fibres, enzymes et détériorer les sels minéraux aux point de les rendre non assimilables par l’organisme.

Concrètement notre corps est rempli de toxines, à cause de l’ingestion d’aliments d’origine animale, de gluten, de tabac, d’alcool, de sucre raffiné, des produits chimiques, des pesticides…
L’ingestion d’aliments crus favorise la détoxication, ou détoxination, c’est-à-dire l’élimination des déchets accumulés dans l’organisme. D’autant plus que certains aliments ont un potentiel anti-cancérigène qui se voit détruit à la cuisson. C’est pourquoi, les adeptes considèrent le crudivorisme comme l’alimentation anti-cancer.

Keimling

Keimling – C’est du tout cru !

Winfried Holler, il y a plus de 25 ans, a voulu permettre aux personnes soucieuses de leur alimentation et particulièrement les crudivores, d’avoir accès à des produits de qualité à prix raisonnable. (vous pouvez voir des photos de l’évolution de l’entreprise sur le site)
Tout a commencé par la vente ambulante de produits naturels, parallèlement à une boutique installée dans la vieille ville de Buxtehude (Autriche). Devant le succès rencontré, Keimling a fini par voir le jour.
Le leitmotiv de Winfried Holler était et reste : seule une nutrition à base de produits naturels non transformés et non chauffés permet d’être vraiment en très bonne santé et d’avoir une longue vie.

Concrètement c’est quoi Keimling ?

Vitamix KeimlingKeimling propose des compléments alimentaires, des algues, des céréales et des fruits secs.

C’est aussi un importateur d’appareils vous facilitant la vie en cuisine : déshydrateurs, mixeurs, machine à laits végétaux, blendeurs, dont le fameux Vitamix : le mixeur des professionnels, le nec plus ultra du cru !

Le Vitamix permet de fractionner les cellules des aliments sans échauffements. Les vitamines et minéraux sont donc libérés intacts, ce sont votre organisme et votre système digestif qui en profitent.
Digestion facilitée et plaisir gustatif car Vitamix préserve aussi les arômes de tous vos ingrédients.

Cerise sur le gâteau, ce blendeur « à tout faire » remplace à lui seul de nombreux robots de cuisine. Il sera tour à tour mixeur, sorbetière, moulin à céréales, machine à pâtes et à pain, pileur de glace, râpe à légumes, etc…

Je suis contente d’avoir été contacté par Keimling, cela m’a permis d’apprendre de nouvelles choses, de découvrir un univers jusqu’alors un peu flou dans mon esprit. Une belle découverte en somme ! (sinon je ne serai pas en train de vous en parler…)
L’entreprise, forte de son expérience, connait bien son sujet, et propose des produits de qualité.

A l’heure actuelle, je ne pense pas passer au tout cru, je serais certainement malheureuse si je devais abandonner mon four, cela dit je suis assez curieuse de découvrir l’éventail de recettes respectant le principe du crudivorisme qui s’ouvre à présent à moi !
J’imagine un gain de temps (temps de cuisson) et un gain économique (rapport à l’électricité/gaz pour la cuisson)… Je tenterai l’aventure prochainement je pense :)

Et vous ? Ca vous parle le tout cru ? Vous l’envisagez ? Vous y êtes déjà ? Votre avis m’intéresse ! ;)

Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.keimling.fr ! :)

Article sponsorisé.


D'autres recettes que vous pourriez aimer :




3 thoughts on “Zoom sur… Le crudivorisme”

  • Ah, ben il n’a pas eu beaucoup de succès cet article, c’est dommage :-/
    Perso, je ne consomme pas que cru (comme toi, j’aime mon four) mais j’ai constaté cet été que j’avais faim moins rapidement en consommant cru ou en jus. Et puis surtout, ça permet de découvrir les aliments sous un autre jour et ça c’est plutôt sympa
    Mais dans la vie de tous les jours, 100% cru me paraît bien compliqué, surtout quand on aime bien manger hihi

  • Effectivement, l’article n’a pas fait réagir beaucoup de monde ! ^^

    C’est tout à fait ça : découvrir des aliments sous un autre angle.
    Cet été j’ai gouté de la courgette crue, j’ai été très étonnée d’aimer ça ! Tellement habituée à la déguster cuite que jamais je n’aurais pensé la gouter crue… Et en fait c’est super bon ! ^^ C’est Lili (lili’s kitchen) qui m’en a soufflé l’idée et je ne regrette pas ! :)

    Mais j’imagine bien qu’en tant que végétalienne tu dois déjà avoir du mal à manger où tu veux « sur le pouce » (remarque que je ne sais pas où tu habites, tu es peut-être dans une ville vegan friendly ) mais si en plus tu manges cru…

    C’est pas forcement évident…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *