Tapenade d’olives noires

Ou « patenade » comme dirait ma fille, qui adore ça, comme en témoigne la photo ci-dessous ! :)

Cette recette aurait du être publiée lundi, dans le cadre de ma rubrique « 1 livre – 1 recette » que je vous présente chaque premier lundi du mois. Sauf que lundi j’étais encore en vacances, à la plage… Ça fait du bien de prendre des vacances, je devrais songer à en prendre plus souvent :-P
Retour au boulot un peu chargé, je n’ai pas eu le temps de m’en occuper avant…

delices en france recettes culte ProvenceAu mois d’août j’ai reçu le livre Délices en France : Provence des éditions Solar.

Pour prolonger ce goût de vacances, je vous présente ici une recette qui sent bon le soleil, les cigales qui chantent et les longues soirées d’été : la tapenade !

Ici la version à l’olive noire, celle que nous préférons. Ce n’est pas que nous n’aimons pas celle aux olives vertes, nous lui trouvons plus de caractère, plus de reliefs dans les saveurs… C’est une histoire de goût.


Le nom de la tapenade vient de l’occitan « tapena » qui signifie câpres, l’un des ingrédients principaux de la tapenade.

La tapenade aurait été créée en 1880, à Marseille, dans le but de garnir des demi blanc d’œufs durs. Un mélange égal d’olives noires et de câpres pillées, additionné de quelques filets d’anchois et de thon. Le tout lié au fouet avec de l’huile d’olive et du cognac.

De nos jours la recette communément réalisée est légèrement différente, les olives noires ont prit plus d’importance et en sont à présent l’ingrédient principal. Les câpres sont restés (encore heureux me direz-vous, le nom n’aurait plus de sens dans le cas contraire) ainsi que les filets d’anchois mais plus vraiment le thon. On termine avec l’ail (évidemment, c’est le suuuuud), de l’huile d’olive, un peu de poivre…

La recette du livre inclus le thon, mais je n’en ai pas mis. J’ai fait les courses « à l’aveugle », avec les ingrédients qui me semblaient être les bons, sans le thon…

Chez vous, avec ou sans thon, je suis persuadée que vous vous régalerez !

Tapenade d'olives noires
Tapenade d’olives noires

Pour env. 500g de tapenade :

  • 350 g d’olives noires
  • 2 gousses d’ail
  • 100 g de câpres
  • 100 g de filet d’anchois
  • 100 g de miettes de thon (facultatif)
  • 10 cl d’huile d’olive
  • 2 pincées de thym
  • du poivre

Pelez et hachez les gousses d’ail.
Dénoyautées les olives et hachez-les grossièrement.
Égouttez et épongez les anchois, coupez-les en petits morceaux.
Égouttez les miettes de thon (le cas échéant) et les câpres.

Réunissez ces ingrédients dans un mortier ou à défaut dans un mixeur (en mixant par à coups en plusieurs fois) et réduisez-les en purée un peu grossière.

Incorporez ensuite le thym, puis l’huile d’olive en filet, tout en mélangeant toujours dans le même sens.
Poivrez à votre goût, mais ne salez pas (les anchois s’en chargent pour vous… Merci qui ? Merci les anchois !)

Répartissez la préparation dans des pots préalablement stérilisés (en les plongeant quelques minutes dans une eau en ébullition puis égouttés sur un linge propre). Fermez-les hermétiquement et conservez dans un endroit frais.

Servez la tapenade à température ambiante pour profiter au mieux de ses saveurs, idéalement sur du pain grillé à l’apéritif, mais vous pouvez également les incorporer dans une recette, comme une tarte, ou un cake salé…


D'autres recettes que vous pourriez aimer :




14 thoughts on “Tapenade d’olives noires”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *