Tagliatelles tout épinard ! (parce qu’il n’y en a jamais trop)

Et voilà, encore du vert !
Mais avouez que je pouvais difficilement faire autrement aujourd’hui, 17 mars, jour de la Saint Patrick (à ce propos, il me semble que ça fait moins de 6 mois que je m’étais étonnée de la venue si rapide de la St Patrick ! Y’en a plusieurs dans l’année, ou quoi ?!) (je sais qu’il n’y en a qu’une, c’est une blagounette)

Je suis « très épinard » en ce moment, faut dire que ma ruche m’en propose depuis quelques semaines, alors j’en profite !

D’ailleurs, à ce propos, je souhaite m’adresser à toutes les personnes qui n’aiment pas les épinards. Enfin… Qui pensent ne pas aimer les épinards ! En avez-vous déjà cuisiné des frais ?
Comme c’est le cas pour tout un tas de légumes, les épinards frais ont une toute autre saveur que les épinards en boite ou surgelés. Pensez-y la prochaine fois que vous en croiserez au détours d’un étal, tentez l’expérience !

Alors oui, préparer des épinards frais ce n’est pas aussi rapide que de les sortir de leur sachet… Cela demande une certaine préparation, qui peut prendre un peu de temps. Mais quel délice !


Préparez et cuire des épinards frais

C’est très simple.
Commencez par retirer la nervure centrale de chaque feuilles (la tige), soit en tirant dessus (de la base vers le haut de la feuille) soit en pliant la feuille en deux (nervure vers l’extérieur) pour couper la nervure à l’aide d’un couteau.

NB : Etape non necessaire si vous avez des jeunes pousses d’épinards, que vous pouvez d’ailleurs déguster crues en salade.

Passez ensuite les feuilles sous l’eau (comme des feuilles de salade).

La cuisson des épinards à l’eau

Faites bouillir un grand volume d’eau dans une grande casserole (voire une marmite ou un fait-tout).
Pensez à préparer à côté un grand volume d’eau très froide (j’ai tout simplement rempli mon évier d’eau fraiche à laquelle j’ai ajouté des glaçons — pensez, bien entendu, à nettoyer soigneusement votre bac d’évier au préalable).

Une fois que l’eau dans votre casserole bout, plongez-y les feuilles d’épinards. Patientez jusqu’à la nouvelle ébullition, puis retirez les feuilles, à l’aide d’un écumoire par exemple, et plongez-les dans le bac d’eau fraiche. Cela permet de fixer la chlorophylle pour que les feuilles d’épinards gardent leur couleurs verte éclatante (technique valable pour tous les légumes verts)
Pour finir, égouttez les feuilles d’épinards.

Si vous avez le temps je vous conseille de les laissez égoutter toute une nuit au frais (recouvert d’un film étirable ou d’un torchon humide) pour retirer le maximum d’eau, mais sachez qu’à moins de les presser (vous ferez une boule, c’est pas top) vous ne pourrez pas les égoutter complètement.

Vous pouvez les cuisiner comme bon vous semble (en lasagnes, en salade, en chaussons, etc… Ou dans des pâtes comme ici).

La cuisson des épinards au beurre ou à l’huile d’olive

Placez vos feuilles d’épinard dans une sauteuse (poêle à hauts bords) dans laquelle vous aurez mis de l’huile ou du beurre, sur feu vif.
Tournez régulièrement vos épinard pour une cuisson homogène, ils vont peu a peu « tomber » (comprendre réduire), jusqu’à devenir tendre.
Ajoutez un peu d’ail, d’épices, sel, poivre… Une peu de crème si vous le souhaitez aussi.

Feuilles d'épinard crues / Feuilles d'épinard cuites

Feuilles d’épinard crues / Feuilles d’épinard cuites


Pour cette recette, c’est donc la cuisson à l’eau qui nous intéresse.

Il faut savoir qu’à la base j’avais fait des tagliatelles aux épinards, que j’avais simplement accompagné d’une noisette de beurre et de parmesan (l’accompagnement de base de chacune de mes assiettes de pâtes)
Puis je suis tombé sur la recette de Raf (La Raffinerie Culinaire), des tagliatelles aux épinards avec une sauce au gorgonzola ! Mais en voilà une excellente idée !

J’ai donc refait des pâtes juste pour tester avec la sauce de Raf ! A laquelle j’ai ajouté de épinards…
Parce qu’il n’y a jamais assez d’épinards ! ;)


Ce plat de pâtes est pour 4 personnes.

Tagliatelles tout épinard !
Tagliatelles tout épinard !

Pour les pâtes fraiches :

  • 350 g de semoule de blé dur
  • 2 œufs
  • 1 pincée de sel
  • 50 g d’épinards cuits

Pour la sauce :

  • 150 g de Gorgonzola
  • 1 CS d’huile d’olive
  • 1 échalote
  • 1 gousse d’ail
  • 20 cl de crème
  • 50 g de pignons de pins
  • Sel et poivre
  • 100 g d’épinards cuits

Je ne vais pas réécrire la recette des pâtes fraiches ici, ce serait bien trop long. Je vous invite donc à suivre le déroulement directement sur la recette d’origine.
Il vous faut juste « hacher menu » les épinards cuits, et les incorporez dans la pâte en même temps que l’œuf, vous pétrissez jusqu’à obtenir une pâte verte :)
(remarquez que mes pâtes ne sont pas bien vertes, je n’avais pas assez d’épinards pour la sauce ET les pâtes, j’ai choisi de sacrifier les pâtes.)

Passons à la sauce :
Émincez finement l’échalote et faites-la doucement revenir dans une poêle chaude avec l’huile d’olive.

Laissez sur feu doux et ajoutez la crème, puis le gorgonzola. Remuez jusqu’à ce qu’il fonde.

Ajoutez alors les épinards cuits et la gousse d’ail hachée.
Salez et poivre selon vos goûts, stoppez le feu, couvrez, réservez.

Torréfiez vos pignons de pins dans une poêle à sec (ou au four), cette étape à pour but de développer les arômes de vos pignons de pins.
Une fois qu’ils sont colorés coupez le feu.

Procédez à la cuisson des pâtes fraiches aux épinards : 5 minutes dans une grande quantité d’eau bouillante salée (idéalement 1 litre pour 100g de pâtes).

Répartissez les pâtes dans les assiettes, versez la sauce par dessus, parsemez de quelques pignons de pins, servez aussitôt.



D'autres recettes que vous pourriez aimer :




16 thoughts on “Tagliatelles tout épinard ! (parce qu’il n’y en a jamais trop)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *