Petits pains au lait (à la fleur d’oranger et perles de sucre)

Pains au lait à la fleur d'oranger et sucre perlé
Pains au lait à la fleur d’oranger et sucre perlé

Haaaa ! Les pains au lait ! Cela fait trèèèès longtemps que je veux en faire, je vous en parlais déjà en février 2013 quand j’avais publié ma brioche aux pralines roses (qui devait à la base être des pains au lait donc… Ne me demandez pas comment je suis parti de l’un pour arriver à l’autre !)

J’ai récemment eu l’opportunité de récupérer une machine à pain (merci ma Papaye ♥), la mienne ayant décidé de faire des caprices. Quand elle a commencé à faire des siennes je vous avais parlé du plaisir que j’avais de retrouver le contact avec la « matière ». Pétrir une pâte est vraiment un acte très plaisant !
Quand j’ai reçu mon robot sur socle, j’ai un peu moins mis « la main à la pâte », il faut avouer que c’est un gain de temps précieux que de laisser le robot s’occuper de la pâte tout seul.
Mais alors, la machine à pain, c’est l’étape au dessus de la fainéantise du gain de temps ! (haha)
J’avais oublié comme c’est pratique de laisser une machine pétrir la pâte ET la lever !
Du coup on mange trois fois plus de brioche à la maison ! Je ne sais pas si c’était une si bonne idée de récupérer cette machine…



J’ai parfumé mes pains au lait de fleur d’oranger parce que j’adore ça, libre à vous de la remplacer par l’arôme de votre choix ou de ne pas en mettre du tout.

J’ai pris la recette chez Chef Simon, c’est une valeur sûre lorsque je teste une recette pour la première fois !



Pains au lait à la fleur d'oranger et sucre perlé
Pain au lait


Pour 6 pains au lait :

  • 250 g de farine
  • 2 g de sel
  • 30 g de sucre
  • 1 œuf
  • 10 cl de lait tiède
  • 3 g de levure de boulanger sèche
  • 60 g de beurre mou
  • 1 jaune d’oeuf avec un peu d’eau pour la dorure
  • 1 poignée de sucre perlé
  • 2 CS de fleur d’oranger (+ ou – selon goût)

Pesez la farine et versez-la dans la cuve de votre robot, ou dans un saladier.
Dosez les 10 cl de lait nécessaire, faites-le tiédir sur feu doux (idéalement 30°C), stoppez le feu, réservez.

Dans un bol à part, vous allez faire un levain : diluez la levure de boulanger (ici sèche) dans un peu de lait tiède (de votre casserole).
Ajoutez un peu de farine (de votre cuve) jusqu’à obtenir une pâte. Pétrissez-la légèrement, puis formez une boule.
Incisez-la sur le dessus (faites une croix au couteau) puis plongez votre boule de levain dans votre bol rempli d’eau tiède (toujours idéalement 35°C). Laissez « travailler » la levure, votre boule va peu à peu remonter à la surface au bout d’une petite dizaine de minutes… (voire moins)

Revenons à notre farine : ajoutez-y le sucre et sel et mettez en route votre robot avec le crochet (ou commencez à mélanger avec vos mains).
Pendant que ça tourne, ajoutez l’œuf puis le lait tiède puis la fleur d’oranger.

Normalement votre levain devrait être en train de flotter à la surface. La boule est devenue mousseuse, prenez-la délicatement et ajoutez-la au pétrissage.
Vous devrez avoir à présent un début de pâte…

Passons au beurre : ajoutez au fur et à mesure les dès de beurre (les uns après les autres) tout en laissant la machine (ou vos bras) pétrir.
Une fois que tout le beurre est incorporé, laissez tourner encore 5 à 10 minutes.

Enfin, recouvrez votre pâte d’un torchon humide et laissez-la monter dans un endroit chaud à l’abri des courants d’air[1].

Préchauffez votre four à 200°C.

Une fois que votre pâte a doublé de volume, sortez-la de sa cuve/de son saladier, et dégazez-la sur un plan de travaille fariné : pétrissez-la de nouveau pour chasser l’air en repliant la pâte sur elle-même plusieurs fois.

Découpez 6 pâtons (de 75 g environ) et donnez-leur une forme ovale.
Posez-les sur une plaque de cuisson recouvert d’un papier cuisson, et laissez-les pousser une bonne quinzaine de minutes.

Dorez vos petits pains avec le jaune d’œuf dilué dans un tout petit peu d’eau (juste de quoi fluidifier le jaune) à l’aide d’un pinceau de cuisine.
Parsemez le sucre perlé et enfournez à four chaud pour 12 à 15 minutes.
Une fois cuit, vos petit pains au lait sont souples au toucher et joliment dorés. Posez-les sur une grille jusqu’à complet refroidissement.



Pains au lait à la fleur d'oranger et sucre perlé
Pain au lait



[1] J’allume mon four à la plus petite température possible, j’enfourne ma pâte avec un ramequin rempli d’eau chaude et important je place mon thermomètre culinaire dans le four et je fais en sorte de maintenir une température de 35° (+/- 10%). C’est surtout au début que c’est chaud (c’est le cas de le dire, haha !) quand il faut gérer le thermostat du four (je ne suis pas habitué à gérer des températures si petites avec mon four), j’ouvre la porte du four si trop chaud, je ventile, je referme, puis la température finis par se caler, four éteint, porte fermée, la température reste stable et la pâte se lève comme par magie !



Bien après la cuisson je me suis rendu compte que je n’avais pas mis le beurre dans la pâte des pains au lait (je suis une grande étourdie), et bien cela ne les a pas empêché d’être délicieux !
Nous n’avons pas eu le temps de le vérifier (j’ai des ogres gourmands à la maison), mais il est fort probable que sans le beurre les pains au lait sèchent plus vite que ceux qui en contiennent.


D'autres recettes que vous pourriez aimer :




8 thoughts on “Petits pains au lait (à la fleur d’oranger et perles de sucre)”

  • Préparés hier pour être dégustés au petit déjeuner (Tardif …) de ce matin.
    Quel régal de debuter l’année avec ces petites merveilles !
    Un grand merci a toi (encore) pour tes recettes qui sont formidables.
    (Au passage j’ai testé également ton pain d’épice, recette au top sauf qu’on doit pas avoir le même mélange pour pain d’épice … Le premier était tellement fort qu »‘il chauffe la langue ! » m’a t’on dit, lol Après ajustement un régal, j’ai pu en faire profiter autour de moi en les glissant dans mes paniers garnis ! )
    Alors au risque de me répéter, un immense merci pour le temps que tu passes a nous faire partager toutes tes recettes !
    A bientôt, et très bonne année 2015 !

  • Je ne vois pas la fleur d’oranger dans la liste des ingrédients, à quel moment la rajoute t-on? Je l’ai mis pendant le pétrissage,mes petits pains au lait sont en train d’attendre de passer au four, j’ai hâte d’y goûter!

  • Oooh honte à moi ! Heureusement que tu suis Abricot Chaud ! ^^
    Je viens d’ajouter la fleur d’oranger à la recette, merci :)
    J’ai hâte de savoir ce que tu en penses !

    Milles excuses Lala pour mon temps de réponse, les fins et début d’années sont riches en commentaires et je m’y perds un peu, pardon.
    Je suis ravie que tu aies aimé cette recette, à mon tour de t’écrire un immense merci pour ton commentaire !
    Je te souhaite également une belle année 2015 !

    Et je vous souhaite une belle journée à vous deux :)
    Julie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *