Pâtes au saumon, courgettes et aneth

Cela fait longtemps que je n’ai pas publié une recette salée ! Longtemps que je n’ai pas publié une recette tout court…

Voilà une recette ultra simple, je suis sûre que la quasi totalité d’entre vous a déjà réalisé une recette similaire, mais qu’est ce que c’est bon !

Pour cette recette j’ai utilisé des spaghetti, d’habitude je choisi plutôt des tagliatelles, chez vous utilisez les pâtes que vous souhaitez, c’est une question de goût avant tout !
Pour les courgettes, bien évidemment privilégiez des fraiches. Mais lorsque ce n’est pas la saison, comme en ce moment, des courgettes surgelées rendent bien service !
N’oubliez pas que les légumes surgelés le sont après récolte, ils sont donc en théorie aussi « frais » que ceux que vous achetez sur les étals de vos primeurs. Ils rendent juste un peu plus d’eau à la cuisson…

Dernière chose : il n’y a que très peu de sauce, c’est volontaire. Je n’ai incorporé que 4 cuillères à soupe de crème (c’est bientôt les fêtes, je prévois les futurs excès, surtout que mes pantalons rétrécissent étrangement en cette période…), libre à vous d’en ajouter si vous en ressentez la nécessite.

Spaghetti au saumon, courgette et aneth

Pour 4 personnes :

  • 400 gr de pâtes (dépend de votre appétit aussi)
  • 150 à 200 gr de saumon frais
  • 1 courgette (ou 200/250 gr de courgettes surgelées)
  • 4 CS de crème fraiche épaisse (ou semi épaisse)
  • un filet d’huile d’olive
  • 2 gousses d’ail
  • de l’aneth

Lavez et coupez votre courgette en rondelles (ou dès) ni trop fines, ni trop grosses (ou sortez votre courgette du congélateur).
Déposez les rondelles dans une sauteuse avec une filet d’huile d’olive et un peu d’eau (pas trop d’eau si vos courgettes sont surgelées, elles vont en rendre pas mal), mettez sur feu moyen et couvrez. Laissez cuire une bonne dizaine de minutes (voire 15 minutes selon l’épaisseur de vos rondelles), vérifiez leur cuisson régulièrement, il faut qu’elles restent fermes sous peine de se transformer en purée.

Une fois cuites, coupez le feu, déposez vos courgettes dans une assiettes recouverte d’une autre pour les garder au chaud, réservez.

Coupez votre saumon en cubes plutôt petits, réservez.

Faites cuire vos pâtes dans un grand volume d’eau salée.

Pendant la cuisson des pâtes, faites chauffer tout doucement (feu très doux) votre crème, dans laquelle vous aurez ciselé de l’aneth et déposez vos gousses d’ail nues (ou pas, si vous souhaitez que l’ail soit subtil en bouche, laissez-les « en chemise »).

Une fois la crème chaude, versez les courgettes, le saumon et un peu d’eau de cuisson des pâtes.
Faites revenir tout doucement, cette étape a pour but de réchauffer (voire finir de cuire) la courgette et cuire le saumon, elle ne doit donc pas durer trop longtemps, le saumon ne supporte pas la sur-cuisson, il se déguste « al dente ».

Quand vos pâtes sont cuites, égouttez-les, puis versez-les dans la sauteuse de sauce, remuez délicatement. Servez chaud.

La seule difficulté de cette recette est qu’il vous faut être synchro entre la fin de cuisson des pâtes et celle du saumon dans la sauce.
Vous pouvez tenter de faire cuire les pâtes à l’avance, en les gardant bien au chaud avec un filet d’huile d’olive, elles ne devraient pas trop coller, mais la meilleure option est tout de même de les plonger dans la sauce juste après les avoir égoutté.

Vous pouvez bien évidemment remplacer le saumon frais par du saumon fumé.
Dans ce cas, détaillez les tranches de saumon en lamelles que vous plongerez au dernier moment dans la sauce, juste le temps nécessaire de les réchauffer sans les cuire.


D'autres recettes que vous pourriez aimer :




8 thoughts on “Pâtes au saumon, courgettes et aneth”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *