Food Trip dans la Boyne Valley – Irlande #1

Ceux qui me suivent sur Instagram et twitter le savent déjà, je reviens d’un Food Trip en Irlande ! Ouiiiii ! Je n’en reviens pas moi-même d’avoir eu cette chance… L’Irlande j’en rêve depuis tellement longtemps ! (J’vous raconte pas la tête du Chéri quand je lui ai annoncé la nouvelle, haha !)

Hill of Tara - comté de Meath, Irlande | Jujube en cuisine
Hill of Tara – comté de Meath, Irlande

Ce voyage a été possible grâce à l’Office de Tourisme Irlandais, côté France, représenté par Caoimhe Ni Mhuilleoir qui nous a accompagnée dans notre voyage. C’est une jeune femme adorable et pleine d’humour, originaire de Belfast.
Grâce également à Fáílte Ireland, l’Office de Tourisme côté Irlande, représenté par Liam Campbell, Publicity Manager, un homme vraiment charmant et adorable, un vrai gentlemen.
Et enfin, la compagnie aérienne Aer Lingus, sans qui nous n’aurions jamais quitté Paris ! (ni quitté Dublin au retour, mais je me serai moins plainte je pense dans ce sens… héhé).

L’Irlande possède un patrimoine gastronomique riche, grâce à de nombreux producteurs passionnés, et notamment ceux de la Boyne Valley. Elle est de plus en plus considérée comme une destination de choix pour les gourmets… Et les gourmands !.

Nous avons visité des fermes, des éleveurs, une fromagerie, un marché fermier, des distilleries de Whiskey et une cidrerie. Nous avons fait une ballade à vélo (électrique, une merveilleuse invention le vélo électrique ! ;-)), dormi dans une yourte, visité des lieux mythiques qui ont été le théâtre de 9000 ans d’histoire… Puis avons terminé notre voyage à Dublin, où nous avons notamment vu le match de rugby France-Irlande dans un pub ! (comme des vrais Irlandais ;-)) Mais aussi et surtout : mangé mangé mangé ! Haha !

Je ne suis évidemment pas parti toute seule, j’ai été particulièrement bien accompagné par Émilie du blog Griottes, Stéphanie de Cuisine-moi un mouton, Sandra de Cuisine Addict et Quentin de Geek & Food.

Je vous embarque en Irlande avec moi ?
Voici notre premier jour…


11h, arrivée à l’aéroport de Dublin. Nous rencontrons Liam, précédemment cité, et Mick Langan, qui nous suivront tout au long de notre voyage.
Mick est guide en Irlande depuis plus de 10 ans. c’est un Irlandais passionné par son pays, son histoire et ses traditions — je réaliserai plus tard que la majorité des Irlandais le sont (concept assez peu répandu transposé côté France)– un conteur incroyable qui est capable de rendre passionnante l’histoire de la construction d’une route nationale (véridique). Si vous avez prévu de visiter l’Irlande accompagné d’un guide, je vous conseille fortement Mick, vous pourrez alors dire avoir visiter l’Irlande, vraiment.

Nous rencontrons également Martin, notre chauffeur, qui partagera une grande partie de nos visites, ce que j’ai trouvé cool, car Martin is really cool ! ;-)

Vue de puis la colline de Tara | Jujube en cuisine
Vue de puis la colline de Tara

Hill Of Tara

Premier arrêt : la colline de Tara, dans le comté de Meath.
La colline de Tara surplombe la vallée de la Boyne, c’est un haut lieu de la légende irlandaise. Riche en monuments préhistoriques, comme le célèbre Newgrange, l’un des plus célèbres site archéologiques d’Irlande, certaines structures datent de 2500 avant JC.

Nous avons découvert des tumulus (des tombes à couloir), qui font naturellement penser aux pyramides (sur le principe). Ils ont cependant été créer plusieurs siècles avant.

Tumulus de la colline de Tara, Co. Meath, Irlande | Jujube en cuisine
Stéphanie, Quentin, Emilie, Liam et Mick sur un tumulus de la colline de Tara

Entrée d'un tumulus de la colline de Tara | Jujube en cuisine
Entrée d’un tumulus de la colline de Tara

C’est à Tara qu’étaient désignés les futurs rois d’Irlande, grâce à la « pierre du destin » (Lia Fâil en gaélique), qui selon la légende, se manifestait par un cri lorsqu’un prétendant au trône s’assaillait dessus (dans certaines versions du mythe il ne s’agit que de la toucher, d’autre de sauter par dessus…).

Lia Fâil "Pierre du destin", Hill of Tara, Co. Meath, Irlande | Jujube en cuisine
Lia Fâil « Pierre du destin », Hill of Tara, Co. Meath, Irlande

Trim Castle

Nous avons continué notre chemin, pour nous arrêter quelques minutes au château de Trim, fondé par Hugues de Lacy, lord de Meath, au XI eme siècle, c’est le plus grand château d’Irlande et le plus important complexe d’architecture normande en Europe.
Il a également été utilisé pour le tournage du film Braveheart, de Mel Gibson, en 1994.

Trim Castle, Co. Meath, Irlande | Jujube en cuisine
Trim Castle, Co. Meath, Irlande

Headfort Arms Meath Hotel

Nous arrivons à l’hôtel, pour poser les valises, et se restaurer.
Nous sommes logés à Headfort Arms Meath Hotel, un établissement de plus de deux siècles, qui a à sa tête, une femme pétillante et lumineuse : Olivia Duff, qui a grandit dans l’hôtel, qui est dans sa famille depuis plus de 40 ans. Elle codirige d’ailleurs l’établissement avec son frère Vincent, une vraie histoire de famille.

The headfort Arms Hotel, Kells, Co. Meath, Ireland | Jujube en cuisine
The headfort Arms Hotel, Kells, Co. Meath, Ireland

C’est un hébergement de luxe au cœur de Kells, mais ne pensez pas que Olivia n’est pas capable de mettre les « mains dans la boue ». Quand elle enlève son tailleur de manager, elle enfile ses bottes en caoutchouc pour travailler comme producteur de dindes, d’oies et d’agneaux avec son mari, Eoin Sharkey, à Maperath Farm. Ce qui lui vaut le statut de « Food Champion »… Mais ça je vous en parlerais dans le prochain article…

Girley Bog

Après le repas nous sommes allé rencontrer Kate Brown, guide touristique et botanique pour découvrir la Girley Bog (tourbière), à Drewstown Woods, prés de Kells. (Meath Eco tours).
Kate a fait des études d’horticulture, et termine une maîtrise en gestion du patrimoine mondial, en mettant l’accent sur ​​le patrimoine naturel.
Tombé sous le charme de la tourbière, elle a recensé et photographié la faune et la flore qui y vit et retranscrit l’histoire naturelle de ce site. Elle encourage la préservation de ce site de plus en plus rare et menacé en Irlande, par le biais de ces promenades découvertes.

Le petit chemin en forêt qui mène à la tourbière... | Jujube en cuisine
Le petit chemin en forêt qui mène à la tourbière…

La tourbe sert de combustible et de matériau de construction dans ces lieux où le bois est insuffisant. La tourbe est le résultat de la fossilisation de végétation qui remonte à plus de 2000 ans. Gorgée d’eau (c’est par endroit une mare), la végétation ne se décompose pas.

La tourbière version mare | Jujube en cuisine
La tourbière version mare

Au 20e siècle, lorsque les tourbières ont été exploitées pour le carburant, d’importantes découvertes archéologiques ont été faites, épées, bijoux, trompettes et même des corps humains conservés par la nature acide de la tourbière. Fascinant, n’est-ce pas ?! ;-)

Dans le but de préserver la Girley Bog, elle est petit à petit « déforesté » pour lui permettre de s’étendre, c’est pourquoi sur certaine photo on peut clairement voir des souches d’arbres coupés.

La tourbière Girley Bog, Kells, Co. Meath, Ireland | Jujube en cuisine

L’attachement de Kate à la tourbière est décelable dans chacune de ses paroles. Elle s’émerveille de la nature qui l’entoure, et nous le fait partager.
C’était une visite vraiment très plaisante et riche en apprentissage.

Mûres sauvages | Jujube en cuisine

La tourbière regorge de fruits, comestibles ou pas, c’est pourquoi la première recommandation de Kate est « ne mangez que ce que vous savez à 100% être comestible » et « prenez garde à ne rien cueillir à proximité d’une zone récemment aspergé de pesticide » (ça tombe sous le sens).

Une autre règle, que j’aime particulièrement, nous a été dictée : « The rule of thirds« , la règle des tiers donc. « Quoique vous trouviez, prenez un tiers pour vous, et laissez un tiers pour les oiseaux, et le dernier tiers à la terre pour que la plante se propage ». Et s’il n’y a pas de quoi partager en trois, on laisse à la nature. N’est-ce que pas là de la logique simple, mais pourtant si peu suivi de nos jours ?
Voilà une chose qui mériterait d’être enseigner à tous les enfants (et certains adultes :-))

Reine-des-prés, Aspirine naturelle (meadowsweet) | Jujube en cuisine
Reine-des-prés, Aspirine naturelle (meadowsweet)

Tourbière, gorgée d'eau | Jujube en cuisine
Tourbière, gorgée d’eau

Bruyère (heather) | Jujube en cuisine
Bruyère (heather)

Chardons (je crois ? )

Millepertuis  (St. John's Wort) | Jujube en cuisine
Millepertuis (St. John’s Wort)

On saute sur la tourbière ! | Jujube en cuisine
On saute sur la tourbière !

Marcher sur la tourbière est quelque peu étonnant dans la mesure où c’est un sol mou. Cela donne l’impression de marcher sur une surface qui serait au dessus d’un trou, vous voyez ? A chaque pas on se demande si le sol ne va pas céder, c’est plutôt étrange.
Pour nous prouver que « ça tient » (et parce que c’est marrant), nous avons été invité à sauter sur la tourbière !

Drosera (sundew) - Plante carnivore | Jujube en cuisine
Drosera (sundew) – Plante carnivore

La tourbière accueille aussi une variété de plante carnivore, la drosera, qui sert d’insecticide naturel, puisqu’elle les mange.

Les food bloggers découvrent la tourbière... ;-) | Jujube en cuisine
Les food bloggers découvrent la tourbière… ;-)

On a vu des vaches aussi | Jujube en cuisine
On a vu des vaches aussi ;-)

A la fin de notre promenade, Kate nous a fait la surprise d’une dégustation de sirop de sureau et de reines des près, qu’elle a réalisé elle-même, qu’elle nous a servi chaude. Plutôt étonnant mais vraiment délicieux !

Sirop de sureau et reins des près (Elderberry and meadowsweet syrup) | Jujube en cuisine
Sirop de sureau et reins des près (Elderberry and meadowsweet syrup)

Confiture de bilberry sur tartine de soda bread beurré | Jujube en cuisine
Confiture de bilberry sur tartine de soda bread beurré

Ainsi que de la confiture de bilberry (variété de myrtilles), faite maison également. Sur du soda bread beurré… Un régal !

Confiture de bilberry sur tartine de soda bread beurré
Confiture de bilberry sur tartine de soda bread beurré

The kelltic Bar

Retour à l’hôtel où un délicieux repas nous attend. Mais avant, passage obligé au pub The Kelltic Bar, voisin de l’hôtel, pour se détendre autour d’une Guiness (tirée par les propres soins de ceux qui souhaitaient en boire)…



… ou un verre de cidre, d’une cidrerie locale que nous découvrirons le lendemain (vous saurez tout au prochain article… ;-)).
Nous y avons été rejoints par Shane Raftery (« serial twitter » ;-)) qui fait partie de la Food Tourism Team de Failte Ireland.

Retour à l’hôtel et son restaurant, le “Vanilla Pod Restaurant” où nous avons profité d’un somptueux et copieux « 30 Mile Radius Menu« , c’est à dire un menu conçu à partir des meilleurs produits de la région de la vallée de la Boyne, ne dépassant pas un diamètre de 30 mile autour du restaurant.

En fin de repas nous avons écouté un conte et une chanson – l’histoire de Colmcille & The Book of Kells. C’était très beau, drôle et émouvant également.
Je n’ai malheureusement pris aucune photo, j’ai profité de cette première soirée en Irlande, avec mes yeux (et pas mon reflex).


Merci Infiniment à Olivia, Kate, Caoimhe, Mick, Liam, Shane, Martin, Stéphanie, Quentin, Emilie et Sandra pour cette première belle journée.
Ce soir là je m’endors en essayant de réaliser que je suis en Irlande… Mick nous a dit que le lendemain soir nous allions dormir dans des yourtes, l’excitation est à son comble ! ;-)

La suite du voyage au prochain article…

>> Lire le récit de la deuxième journée dans la Boyne Valley


Carnet d’adresses

The Headfort Arms Hotel – Luxury accommodation in the heart of Kells
Hôtel de luxe à Meath offrant des forfaits loisirs, affaires, golf, mariages et activités familiales.
Kells, Co. Meath.
www.headfortarms.ie

Meath Eco Tour – Guided Walks in County Meath
Découvrez la faune sauvage de l’Irlande du comté de Meath avec le guide local Kate Brown. Visites guidées à pieds de tourbières et de rivières, des bois et des forêts.
Balrath Woods, Kells, Co Meath
www.meathecotours.com

Aer Lingus – Compagnie aérienne nationale irlandaise
Dessert Dublin au départ de Paris-Charles de Gaulle à raison de 4 vols quotidiens (5 vols le lundi, vendredi et dimanche).
La compagnie propose aussi un vol quotidien entre Paris et Cork.
Des vols vers la capitale irlandaise sont également opérés depuis Bordeaux, Lyon, Nantes, Nice, Rennes, Marseille, Perpignan et Toulouse.
Tarifs A/R à partir de 115€ TTC.
www.aerlingus.com


Food Trip en Irlande – Journée 1
Food Trip en Irlande – Journée 2, 1ère partie
Food Trip en Irlande – Journée 2, 2nd partie
Food Trip en Irlande – Journée 3
Food Trip en Irlande – Journée 4


D'autres recettes que vous pourriez aimer :




9 thoughts on “Food Trip dans la Boyne Valley – Irlande #1”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *