Coquillettes façon risotto (saumon et poireau)

Souvenez-vous, le 5 septembre dernier je vous présentais un risotto de boulgour, vous expliquant qu’à la base ce n’était pas ce que j’avais prévus de faire.
En effet, je souhaitais réaliser une recette que mon beau-père nous avez préparé le week end d’avant : un risotto de coquillettes !

Et si j’ai mis un mois et demi pour en faire c’est que les coquillettes chez moi y’en a jamais, ce n’est pas un classique toujours présent dans mon placard (ça en étonne plus d’un, je sais) et forcement, quand je vais faire les courses je n’y pense pas… Jusqu’à ce week end ! (je suis fière de moi ! ^^)

La version que nous avait proposé mon beau-père est différente de cette-ci, à la place de la garniture saumon/poireau, il avait fait revenir des petits soupions dans de l’huile d’olive, beurre, ail et persil, puis avait terminé par du comté râpé à la place du parmesan : un délice !
N’ayant pas trouvé de soupions, je me suis rabattu sur le saumon. Et quoi de mieux que le poireau pour accompagner le saumon, hmm ?

Cette recette est déclinable à l’infini, comme un risotto classique (avec du riz).

Pour la petite histoire….

C’est Jean-François Piège qui est à l’origine du premier risotto de coquillettes.

Risotto de coquillettes (saumon et poireau)
Risotto de coquillettes (saumon et poireau)

Ingrédients :

Pour 4 personnes :

  • 400g de coquillettes
  • 1 cube de bouillon de légumes + de l’eau
  • 20 cl de vin blanc
  • 1 échalote
  • 200 gr de saumon frais
  • 1 blanc de poireau
  • 3 CS d’huile d’olive
  • 1 gousse d’ail hachée
  • 1 CS de crème fraiche entière et épaisse
  • 1 CS de mascarpone
  • 1 petite poignée de parmesan râpé
  • 1 grosse pincée d’aneth (fraiche si possible)
  • sel et poivre

Avant de commencer la cuisson, préparez quelques éléments pour les avoir à portée de main : Faites chauffer de l’eau pour y faire fondre le cube de bouillon de légumes (idéalement dans un récipient avec un bec verseur), versez votre vin blanc dans un verre, râpez votre parmesan, versez le mascarpone et la crème dans un bol et préparez vos coquillettes.

Lavez et coupez en fines rondelles votre blanc de poireau. Réservez.

Coupez votre pavé de saumon en cubes. Réservez.

Émincez finement l’échalote faites-la revenir dans de l’huile d’olive (idéalement dans une casserole de taille moyenne) quelques minutes avant d’ajouter les rondelles de poireaux.
Baissez le feu sur « moyen » et faites fondre quelques minutes tout doucement (j’ai pris l’habitude de toujours ajouter un petit fond de bouillon en plus de l’huile d’olive, l’échalote boit l’huile et je me retrouve toujours à me demander si oui ou non je dois en rajouter. J’ajoute donc du bouillon, c’est moins gras, forcement.).

Une fois que vos poireaux/échalotes sont translucides et qu’ils commencent à colorer, versez les coquillettes par dessus.
Remuez sans cesse une à deux minutes puis versez le vin blanc.

Remuez de nouveau sans cesse, le vin blanc va s’évaporer rapidement. Versez alors un petit peu de bouillon (l’équivalent d’une louche). Remuez.

Une fois que le bouillon est absorbé, versez de nouveau du bouillon. Remuez.
Recommencez l’opération jusqu’à ce que les coquillettes soit cuites (goûtez : elles doivent être fermes et fondantes à la fois : al dente !) et le tout doit avoir un aspect fondant.
Cela représente approximativement 15 à 20 minutes de cuisson.

Ajoutez les dés de saumon frais, remuez jusqu’à ce qu’ils prennent une couleur rosée. Coupez le feu.

Ajoutez la gousse d’ail hachée, remuez.

Ajoutez le mascarpone et la crème fraiche, remuez.

Ajoutez le parmesan, remuez et servez immédiatement.

Saupoudrez de quelques brins d’aneth directement dans les assiettes (et de quelques fines lamelles de parmesan, si vous le souhaitez).


D'autres recettes que vous pourriez aimer :




12 thoughts on “Coquillettes façon risotto (saumon et poireau)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *