Cookies aux pommes caramélisées de Laura Todd

les cookies de laura toddEn ce moment je suis à fond dans les biscuits, sablés et cookies !
Faut avouer qu’un livre me pousse à en faire : « Les cookies de Laura Todd » que j’ai eu le malheur d’acheter il y a peu.
Savez-vous qui est Laura Todd ?
Pendant longtemps je me suis contenté de connaitre ce nom sans pour autant savoir qui se cachait derrière.

Un peu d’histoire…

A l’origine le cookie aux pépites de chocolat (pâte sablée avec des pépites à l’intérieur) est une recette autrichienne, que les migrants ont emportés avec eux aux États Unis.

Laura Todd, grand-mère autrichienne, est arrivée aux États Unis à la fin des années 1800. Elle remporta le prix du meilleur cookie à la foire de Chicago en 1933 (cookie dont vous pouvez trouver la recette ici, dans laquelle j’ai retiré du sucre et du beurre, pour en faire un cookie moins riche mais tout aussi délicieux).

Aujourd’hui, le cookie aux pépites de chocolat (chocolate chip cookie) est une institution aux US, chacun ayant sa recette de famille.

~*~

Une nouvelle fois, j’ai retiré un peu de sucre et de beurre, car vraiment, ces cookies sont beaucoup trop riches pour nos palais (et estomacs). Si vous souhaitez réaliser la version d’origine, il vous faut utiliser pour la pâte : 350 gr de sucre complet et 250 gr de beurre.

Cookies aux pommes caramélisées de Laura Todd
Cookies aux pommes caramélisées de Laura Todd


La quantités de cookies dépend de la taille que vous leur donnez, elle est donc purement indicative.

Pour 20 à 30 cookies :

  • 200 gr de sucre de canne complet
  • 140 gr de beurre ou margarine
  • 1 oeuf
  • 375 gr de farine
  • 1 pincée de vanille en poudre
  • 1 pincée de sel (ici floeur de sel)
  • 1 cc de levure chimique ou bicarbonate alimentaire

Pour les pommes :

  • 70 gr de beurre ou margarine
  • 70 gr de sucre de canne complet
  • 2 pommes (ici 1)

Les pommes
Faites fondre le beurre avec le sucre dans une poêle sur feu doux.

Pendant ce temps pelez les pommes, épépinez-les et coupez-les en petits cubes.

Lorsque le sucre et le beurre commencent à caraméliser, ajoutez-y les pommes. Remuez avec une spatule de manière à ce que les pommes soient bien enrobées puis laissez-les refroidir sur une feuille de papier cuisson en prenant bien soin de les séparer pour qu’elles ne collent pas entre elles.

La pâte
Préchauffez votre four à 140°C.
Mélangez le sucre et le beurre ramolli au fouet jusqu’à obtenir une pommade.

Ajoutez l’œuf, mélangez de nouveau.

Dans un second saladier, mélangez la farine, avec la vanille en poudre, le sel et la levure, et incorporez le tout en deux ou trois fois à l’appareil précédent.

Une fois que vous avez une pâte homogène, façonnez des petites boules à l’aide d’une cuillère à glace, ou d’une cuillère à soupe.
Disposez les boules sur une plaque à pâtisserie à revêtement antiadhésif (ou recouverte d’une feuille de papier cuisson) en quinconce, suffisamment espacées car les cookies vont s’étaler à la cuisson.

Aplatissez un peu les boules, prendre quelques morceaux de pommes caramélisées et enfoncez-les dans les boules aplaties.

Enfournez 15 à 20 minutes selon la grosseur de vos cookies. Surveillez la cuisson, idéalement vos cookies ne sont pas trop colorés, croustillant à l’extérieur et moelleux à l’intérieur.

A la sortie du four, laissez-les quelques minutes reposer, vos cookies sont encore trop mous pour être manipuler, puis déposez-les sur une grille pour qu’ils refroidissent sans ramollir.


Astuce : plutôt que de risquer de rater une fournée entière avec une éventuelle surcuisson, enfournez un premier biscuit qui vous servira de testeur. Vous pourrez adapter le temps de cuisson en fonction de la cuisson de ce premier biscuit.

Conservation

Vous pouvez conserver vos cookies 8 jours dans une boite en fer mais non hermétique pour qu’ils gardent leur croustillant.

Astuce pour gourmands impatients

Vous souhaitez pouvoir avoir des cookies tous chauds sortant du four n’importe quand ? Congelez la pâte crue !

Deux options :

  • congelez la pâte à cookies crues en boules, alignées sur un plateau par exemple. Une fois congelées, vous les placez dans un sac congélation pour qu’elles prennent moins de place. Lorsque vous avez une petite envie de cookies, placez les boules de pâte directement sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, sans décongélation préalable. Ajoutez néanmoins 2 à 3 minutes de cuisson en plus, pour palier le temps de décongélation.
  • congelez la pâte à cookies crues en boudin, enveloppée dans du film alimentaire (prenez soin de bien l’envelopper pour protéger la pâte). Lorsque vous avez une petite envie de cookies, sortez votre boudin, et découpez des tranches de pâte crue. Placez les tranches de pâte directement sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, sans décongélation préalable. Ajoutez néanmoins 2 à 3 minutes de cuisson en plus, pour palier le temps de décongélation.

La pâte à cookies crue se garde 8 à 10 semaines au congélateur.


D'autres recettes que vous pourriez aimer :




17 thoughts on “Cookies aux pommes caramélisées de Laura Todd”

  • J’aime bcp ton blog

    j’ai lu avec attention ton article sur ces cookies qui ma foi semble trés bon mais effectivement c’est très riche!
    j’ai une recette de base qui me convient très bien,donc je prendrai ma recette mais par-contre je t’empreinte l’idée de cookies aux pommes caramélisées
    bizzz d’une blogueuse ;)

  • Merci Anice. Je considère les recettes que je partage comme des idées que je propose, mes lecteurs en font par la suite ce qu’ils en veulent. Tu gardes l’idée des pommes caramélisées, tout en gardant ta base de cookies, j’en suis ravie, j’estime ma « mission » accomplie ! ;)

    LadyMilonguera effectivement ça change du traditionnel cookie, ma fille et le chéri les ont d’ailleurs bien plus apprécié comme ça il me semble :)

    Stella je suis contente de t’avoir donné des idées ! Demain ta première mission de la journée sera d’acheter des pommes alors… :P
    J’ai hâte de voir ce que tu vas nous faire avec cette recette ! :)

    Merci à toutes pour vos visites, à très bientôt !

  • « Connaissez-vous Laura Todd ? »
    Bin, non…
    Je veux bien que je viens encore de choper un an de plus (lundi dernier), mais je n’étais pas encore né dans le début des années 1900… ;-)
    Bref, nous sommes de parfaits étrangers l’un pour l’autre…

    Mais j’aime bien ses recettes…

  • Il y a quelque chose que je n’ai pas bien compris…
    Ceci :
    « L’utilisation du sucre de canne complet (…) si vous préférez utiliser du sucre blanc je vous conseille de réduite de moitié la quantité. Le sucre complet à un fort pouvoir sucrant. »

    Voyons voir…
    Si j’utilise 200g de sucre complet, c’est la quantité de la recette, ok…
    Si je veux mettre du « pas complet », du blanc, je dois en mettre la moitié, seulement 100g, puisqu’il est conseillé de réduire de moitié, ok…
    Et pourquoi dois-je mettre MOINS de sucre blanc ? Parce que le sucre complet a un pouvoir plus sucrant que le blanc ? Bin, si c’est le cas, je devrais mettre plus de blanc que de complet, et non pas plus de complet que de blanc, non ?
    Si 200g de complet sucre plus que 200g de blanc, dans le cas où je veux utiliser du blanc, je devrais mettre PLUS de sucre blanc (disons 300g), et pas 50% en MOINS de sucre blanc, soit seulement 100g…

    Bon, je vais me faire fondre deux aspirines, finalement…

  • Heureusement qu’il y en a un qui suis ! :)
    Merci Eric, ça m’apprendra à écrire mes recettes tard le soir…
    J’ai l’habitude d’expliquer l’inverse (remplacer le sucre blanc par du sucre complet) ce qui donne un mélange de deux explications complètement incohérent…
    J’ai également corriger ma question… :P
    Merci encore, je suis en demande de ce genre de correction (premier commentaire) car j’aime ma langue et j’exècre ce qu’en font certains. Malheureusement de plus en plus maltraitée, je finis par « prendre le pli » et écrire des énormités à mon tour… :/
    Ici rien de bien méchant, mais je sais que je suis capable de pire, bien malgré moi, et ça me désole…

    Bonne fin de week end Eric :)

  • Oh oui véganise Kurt ! ;)
    J’ai voulu suivre la recette à la lettre (un exercice difficile auquel j’aime me soumettre parfois) mais l’œuf y est complètement inutile comme dans la grande majorité des biscuits… Un jeu d’enfant ! ;)

  • J’ai réçu le livre de Laura Todd … ses recettes sont à tomber !!!! Je trouve juste les cookies assez durs le lendemain, mais 3 min au four, et ils sont de nouveau top.
    Je n’ai pas encore testé ceux-ci mais là, tu me tentes :-).

  • J’aime ça quand les cookies changent de consistance ! Moelleux le premier jour, croustillant le second (généralement ils n’ont pas l’occasion de vivre un troisième jour ! ^^)

    Je te remercie de ta visite Galilou, et te souhaite une excellente soirée ! :)

  • Bonjour,

    J’ai découvert ton blog il y a pas longtemps, et je suis tombée sous le charme. J’ai essayé pour la première fois une de tes recettes ; celle des cookies aux pommes caramélisées : UN VRAI DELICE.

    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *