Cake damier chocolat-vanille

Je suis sure que vous connaissez tous (ou presque) ce gâteau ! Il y a quelques années (bien deux ou trois ans je dirais) il a envahi la blogosphère !
Je n’en avais jamais réalisé pour une seule (mauvaise) raison : tous les gâteaux que je voyais étaient ronds, et je n’avais rien (rien de rien) pour découper mes gâteaux en cercle pour pouvoir alterner les couches.

Hier se déroulait une vente de gâteaux à l’école de ma fille. Les mamans parents étaient alors invités à réaliser des gâteaux.
Je souhaitais faire un joli gâteau, c’est alors que le gâteau damier m’est revenu en tête. Avec une nouveauté cette fois : je vais faire un cake damier ! Ben oui, c’est vrai ça, pourquoi vouloir à tout prix le faire rond ?
Couper des « bandes » de gâteau ne nécessite pas de ronds à pâtisserie, un simple couteau fait l’affaire !

Pour la pâte, rien de compliqué, j’ai utilisé ma base habituelle, mais une « simple » base de gâteau au yaourt fait bien l’affaire également !
Le tout est de diviser la pâte en deux, ajouter du cacao/chocolat, purée de fruits ou tout simplement du colorant dans une et de faire cuire les deux gâteaux séparément. Une fois cuits, on les coupe et on reconstitue un gâteau en alternant les couleurs, le tout « cimenté » par du chocolat (ici du Nutella sans huile de palme : « Noisette » de Casino ! Il faut que vous testiez cette pâte à tartiner, c’est du Nutella (j’ai fais le test de comparaison, le goût est identique) sans huile de palme et surtout bien moins cher que l’original !) ou de la confiture, ou encore de la crème au beurre et le tour est joué !

Place à la recette !

Gâteau damier chocolat-vanille
Gâteau damier chocolat-vanille

Pour le gâteau :

  • 50 g de beurre
  • 100 g de sucre
  • 200 g de farine
  • 4 œufs
  • 1 cc de bicarbonate (ou de levure chimique)
  • vanille pure en poudre (la pointe d’une couteau)
  • 1 petit pot de pâte à tartiner Noisette

Pour le glaçage :

  • 100 gr de chocolat pâtissier
  • 10 cl de crème liquide
  • 30 g de beurre

Préchauffez votre four à 180°C.

Faites ramollir le beurre quelques secondes au micro onde, puis mélangez-le au sucre jusqu’à obtenir une pommade.

Ajoutez les œufs en fouettant vigoureusement.

Incorporez la farine et la levure, mélangez bien.

Partagez en deux parts égales votre pâte dans des culs de poule / saladiers.
Ajoutez dans la pâte #1 la vanille en poudre, mélangez.
Incorporez le cacao dans la pâte #2 (approximativement 2 cuillères à soupe. J’ai dosé à la couleur de ma pâte), mélangez.

Versez chacune des pâtes dans un moule à cake et enfournez pour une trentaine de minutes (si vous n’avez qu’un moule, cuisez-les l’une après l’autre).
Surveillez la cuisson, mon gâteau au cacao a mis plus de temps à cuire étrangement…

A la sortie du four, démoulez vos cakes et laissez-les refroidir sur une grille à pâtisserie.
Une fois à température ambiante découpez vos cakes de manière à obtenir deux rectangles de tailles égales.

Coupez chacun des cakes en trois dans le sens de la longueur de manière à obtenir 3 « bandes » de cake. Veillez à ce que la largeur des bandes soit le plus possible identique.
Puis coupez chaque « bande » en deux dans le sens de la hauteur. Vous obtenez ainsi 6 « bandes » par cake.

Avec ces « bandes » vous allez reconstituer un cake, mais en alternant les couleurs.
Première couche : une bande vanille – une bande chocolat – une bande vanille.

Collez chacune des bandes avec du nutella (par exemple) que vous aurez au préalable légèrement chauffer au micro onde (quelques secondes, puissance moyenne, dans un récipient adapté). Procédez comme si vous montiez un mur de briques : du ciment entre chaque brique.

Seconde couche, par dessus la première : une bande chocolat (par dessus la bande vanille) – une bande vanille (par dessus la bande chocolat) – une bande chocolat (par dessus la bande vanille).

Procédez ainsi de suite jusqu’à épuisement des bandes de gâteau.
(NB/ il m’est resté 3 bandes de cake que je n’ai pas utilisé par choix, souhaitant recréer une forme « parfaite » de cake. Néanmoins, vous pouvez les utiliser en partant sur une base de 4 bandes à l’horizontal, plutôt que 3, vous aurez ainsi un cake plus large)

Une fois votre gâteau monté, enveloppez-le (bien serré) dans une feuille de papier cuisson (ou film alimentaire) et placez-le au frais minimum 30 minutes.

Lorsque votre gâteau a pris (la nutella s’est solidifié, les bandes de gâteaux sont solidaires entre-elle) attaquez-vous au glaçage.

Faites chauffer la crème liquide dans une casserole, avec le chocolat détaillé en morceaux. Faites juste chauffer la crème, pas bouillir. Quand elle est chaude et que le chocolat commence à fondre, stoppez le feu et remuez jusqu’à ce que le chocolat soit parfaitement fondu. Ajoutez alors le beurre, remuez de nouveau.
Enfin, recouvrez votre cake damier du glaçage à l’aide d’une maryse, puis placez-le au frais pour que le glaçage prenne.


Je n’ai pas utilisé la totalité du glaçage au chocolat. J’ai versé le reste dans une poche muni d’une douille très fine pour réaliser un quadrillage sur mon gâteau. Je l’ai ensuite décoré avec des petites fleurs blanches en sucre.


D'autres recettes que vous pourriez aimer :




28 thoughts on “Cake damier chocolat-vanille”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *