Barmbrack : gâteau Irlandais pour Halloween

Comme beaucoup d’entre-vous le savent (grâce à Instagram), nous avons passé 10 jours en Irlande fin octobre.
Depuis mon Food trip dans la Boyne Valley en 2015, je ne rêvais que de retrouver l’Irlande, ses paysages, mais surtout la bonne humeur et la gentillesse des Irlandais ! C’était également l’occasion de fêter Halloween dans un pays où cette fête signifie réellement quelque chose.
Nous avons dormi chez l’habitant, et lorsque nous sommes arrivé sur Dublin en fin de voyage, la veille d’Halloween, notre hôte nous a servi en guise de « goûter de bienvenue » le fameux barm brack !

Barmbrack : gâteau Irlandais pour Halloween | Jujube en cuisine
Barmbrack : gâteau Irlandais pour Halloween

Un gâteau pour Halloween avec une surprise dedans

Elle nous a expliqué que le Barmbrack est a mi-chemin entre un pain et une brioche, qu’il se mange dans la période d’Halloween, et qu’il renferme traditionnellement un petit objet, un peu comme les fèves de nos galettes des rois (ou gâteaux des rois en Provence) pour l’Epiphanie, censé prédire l’avenir à celui qui trouvera l’un d’eux dans sa part.

On peut ainsi trouver une bague, signifiant un mariage dans l’année, ou une pièce, gage de richesse, ou encore un bâton (symbolisant un bâton de marche), signifiant un voyage imminent… D’autres objets sont possibles, mais notre hôte nous a expliqué que la bague et la pièce étaient les plus répandus.

Barmbrack : gâteau Irlandais pour Halloween | Jujube en cuisine
Barmbrack : gâteau Irlandais pour Halloween

Dans le barm brack que l’on nous a servi, il y avait une bague, et c’est ma fille qui est tombé dessus ! Dans la mesure où elle n’a que 7 ans, j’ose espérer que la prophétie ne va pas se réaliser… ;-)

Je suis très contente d’avoir trouvé une recette qui donne un barm brack très proche de celui que nous avons dégusté en Irlande, comme je le disais, à mi-chemin entre un pain et une brioche : peu de sucre, peu de beurre, mais bien moelleux et savoureux ! Il s’agit de la recette du site ireland.com

Dégustation du barmbrack comme des Irlandais

Notre hôte nous a invité à déguster notre part de Barmbrack comme de vrais Irlandais : avec du beurre ! On peut toaster si on le souhaite sa tranche de gâteau d’Halloweeen, et le beurrer comme nous le ferions pour une tranche de pain ou de brioche . Et surtout, n’oubliez pas la tasse fumante de thé Irlandais, le Barry’s Tea, avec son nuage de lait ! (les Irlandais ont une consommation de lait assez impressionnante, il faut que je vous en parle prochainement…)

Barmbrack : gâteau Irlandais pour Halloween | Jujube en cuisine
Barmbrack : gâteau Irlandais pour Halloween

Ma premier pâte levée au Cook Processor de Kitchenaid

J’ai profité de cette recette pour faire passer le test de la pâte levée à mon Kitchenaid Cook Processor !
Cela fait bien longtemps que ma machine à pain a rendu l’âme, ma grande alliée pour la boulange.

Si j’adore pétrir la pâte à pizza à la main, ce n’est pas franchement le cas de la pâte à brioche qui est bien plus collante et donc moins agréable à travailler (à la main j’entends).
Le kitchenaid a, comme je vous l’avais présenté dans mon premier article, une fonction préprogrammée pour les pâtes levées.
Première étape : lait et levure
Deuxième étape : farine, sucre, etc…
Troisième étape : la levée.

Ce qui est bien c’est que la cuve chauffe tout le long de ces trois étapes, permettant l’activation de la levure, puis la levée de la pâte.

Découvrir le Cook Processor de Kitchenaid en vidéo

A ce propos, j’ai utilisée le programme « pâte levée », mais j’aurais pu utiliser la machine en « mode manuel » sans grande difficulté, je choisi la température, et le timing, et « bim » c’est parti ! (c’est d’ailleurs ce que je vous invite à faire dans le déroulement de la recette, au vu du nombre d’ingrédients à incorporer, je pense que c’est plus simple)
Si j’avais un peu peur au départ de ne pas savoir m’en sortir avec tous les boutons, il s’avère que ce n’est finalement pas sorcier. On prend vite l’habitude, comme pour tout finalement, et je m’étonne parfois d’avoir envie de me lancer dans des préparations qui auparavant me décourageaient un peu d’avance (la brioche en est d’ailleurs un bon exemple) mais qui aujourd’hui me semblent plus accessibles/simples grâce au Kitchenaid.

En fait, ce genre de robot peut être une merveilleuse aide culinaire pour qui n’aime pas vraiment cuisiner, mais surtout pour qui ne se croit pas capable de sortir de sa zone de confort ! Alors oui c’est un budget, j’en conviens (mais en même temps c’est chacun gère son budget comme il l’entends, les priorités des uns ne sont pas celles des autres, et ça se comprend parfaitement), mais si l’achat de ce robot peut vous encourager à consommer d’avantage de préparations faites maison, plutôt que des plats préparés, et autres aliments sous vide ou en sachet, bourrées de conservateurs, d’additifs et de colorant (et de sucre ! Oui même dans les plats salés !), bah non seulement au final vous ferez des économies, mais surtout vous gagnez aussi en santé ! Enfin bon, je pense que vous connaissez déjà mon point de vue sur le fait maison (cf ma page a propos)

Barmbrack : gâteau Irlandais pour Halloween | Jujube en cuisine
Barmbrack : gâteau Irlandais pour Halloween

Bien entendu, vous pouvez réaliser cette recette même si vous n’avez pas le Kitchenaid Cook processor, activez la levure dans le lait tiède, recouverte d’un linge propre pendant 10 minutes, suivez ensuite le déroulement de la recette, sauf que « la cuve » c’est votre saladier, et quand je dis de lancer le pétrissage, vous le faites avec vos mains ;-))

Barmbrack : gâteau Irlandais pour Halloween

2016-11-12
: 6
: 30 min
: 50 min

Par :

Pour la pâte :

  • 450 g de farine de blé
  • 1 pincée de sel
  • 1 sachet de levure de boulanger déshydratée
  • 280 ml de lait à température ambiante
  • 50 g de beurre à température ambiante
  • 50 g de sucre
  • 1 œuf bio plein air
  • 1 c. à café de cannelle moulue
  • 350 g de raisins secs (ou d’un mélange raisins secs et fruits confits)
  • du thé chaud

Versez les raisins secs (et éventuels fruits confits) dans un bol, recouvrez de thé chaud, laissez gonfler.
Sortez le beurre de manière à ce qu’il ramollisse.

Versez le lait, la levure sèche et une cuillère à café de sucre en poudre dans la cuve de votre robot avec la lame de pétrissage, puis réglez la température à 40°C, et faites tourner doucement pendant 3 minutes.

Dans un saladier, mélangez la farine, le sel, la cannelle et le sucre.
Faites tourner doucement la lame tout en incorporant, par l’ouverture du couvercle, le mélange d’ingrédients secs, puis l’oeuf entier.

Incorporez ensuite, en laissant tourner la lame de pétrissage, le beurre mou coupé en cubes.
Augmentez un peu la vitesse de pétrissage.

Enfin, égouttez bien les raisins infusés au thé, et incorporez-les à la pâte.

Pétrissez jusqu’à obtenir une pâte homogène, elle est très collante, c’est normal.
Stoppez le pétrissage et laissez la pâte lever une trentaine de minutes, dans la cuve, à 40°C (ceux qui n’ont pas le robot, couvrez le saladier d’un torchon humidifié à l’eau chaude, et enfermez-le dans votre four éteint).

Préchauffez votre four à 200°C.

Versez votre pâte dans un plat préalablement beurré ou recouvert de papier cuisson, puis enfournez une fois votre four chaud pour 50 minutes (plus ou moins, le temps de cuisson dépend de la puissance de votre four, surveillez donc la cuisson).

A la sortie du four démoulez votre barmbrack et enfermez-le dans du papier aluminium ou un linge propre. Dégustez-le quand il est encore tiède…

Barmbrack : gâteau Irlandais pour Halloween | Jujube en cuisine
Barmbrack : gâteau Irlandais pour Halloween

D'autres recettes que vous pourriez aimer :




4 thoughts on “Barmbrack : gâteau Irlandais pour Halloween”

  • Bonsoir Jujube,

    Le barmbrack est juste une tuerie, difficile de s’arrêter quand on commence. C’est léger, goutu et tendre à la fois, en un mot du velours. Un grand merci pour ce voyage gustatif.

    Au sujet du kitchen aid, ma femme est intéressée par un robot mais elle trouve que beaucoup utilise du plastique pour les accessoires (cuit vapeur, couvercle etc…) qui n’est pas forcément le top pour ce qui est de la cuisson. Peux tu nous en dire un peu plus en ce qui concerne le kitchen aid s’il te plait!

    En te remerciant encore pour toutes les belles recettes de ton blog.

    Stéphane

    • Bonjour Stéphane,
      Mille excuses pour le délai de ma réponse, je sors de ma petite grippe annuelle… :-)
      Le plastique pas top pour la cuisson c’est celui qui « transpire » le bpa, c’est le cas des plastiques transparents des cuiseur-vapeur par exemple. Je ne suis pas en mesure de t’en dire plus en ce qui concerne le matériau utiliser par Kitchenaid (je ne suis pas chez moi là tout de suite), ce que je peux te dire c’est que les accessoires en contact avec la chaleur sont soit en acier (la cuve) soit en plastique noir opaque (qui n’est peut-être même pas du plastique…)
      Je vais mener mon enquête, et je reviens t’en dire plus sur mes découvertes ;-)
      Je te remercie d’ores et déjà pour cette question, dont la réponse va intéresser pas mal de monde je pense :)
      Bonne journée,
      Julie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *